Elus & Maires

« EMBRASEMENT GENERALISE EN VUE AU PROCHE-ORIENT … » par Georges Gastaud, philosophe, responsable communiste du PRCF

183858-colombes-paix-1.jpg

[Merci à Jany Sanfelieu]

__

EMBRASEMENT GENERALISE EN VUE AU PROCHE-ORIENT, EXTERMINATION POSSIBLE DES POPULATIONS CIVILES GAZAOUIES, FASCISATION GALOPANTE DE LA VIE POLITIQUE FRANCAISE, ou  DE L'URGENCE D'AGIR ENSEMBLE ! - INITIATIVE COMMUNISTE (initiative-communiste.fr)

Par Georges Gastaud, philosophe, auteur de Marxisme et universalisme et de Patriotisme et internationalisme.

Commentant la guerre israélo-arabe de 1967, le Général de Gaulle avait eu le courage politique de déclarer ceci au nom du peuple français : « La voix de la France n’a pas été entendue. Israël ayant attaqué, s’est emparé en six jours de combat, des objectifs qu’il voulait atteindre. Maintenant il organise, sur les territoires qu’il a pris, l’occupation qui ne peut aller sans oppression, répression, expulsions, et il s’y manifeste contre lui une résistance qu’à son tour il qualifie de terrorisme. »

Voilà un propos que les hérauts de la Macronie et les dirigeants LR, ces renégats du gaullisme, que les chefs du Rassemblement lepéniste, ces faux patriotes alignés sur l’UE-OTAN, mais aussi les boutefeu des médias d’Etat, de la presse capitaliste et d’un PS séculairement traître à Jaurès, qualifieraient sans doute aujourd’hui d' »ignoble » en tentant de criminaliser son auteur comme ils tentent aujourd’hui de le faire de manière fascisante à l’encontre de la France insoumise ou du NPA (qu’il ne leur déplairait pas d’interdire, comme ils interdisent déjà « démocratiquement » toute manifestation populaire de soutien au peuple massacré de Gaza !). Ne disons rien d’une haute direction du PCF-PGE plus « rousselante » et complaisante que jamais, malgré quelques contorsions, à l’endroit de la doxa médiatique grossièrement anti-palestinienne.

Pour sa part, le PRCF n’a jamais eu la moindre complaisance idéologique à l’égard du Hamas ou de quelque autre mouvement clérical de ce type, et cela d’autant plus que, très notoirement, cette organisation a initialement été promue par plusieurs gouvernements israéliens successifs dans le but avoué de diviser la Résistance palestinienne, de torpiller l’OLP laïque d’Arafat, d’opposer l’une à l’autre les deux parties de la Palestine qui échappent encore peu ou prou à la mainmise directe de l’Etat d’Israël ; lequel n’a jamais eu le moindre respect, rien n’est plus factuel, ni pour les  accords d’Oslo entre Yasser Arafat et Tel-Aviv, ni pour les multiples résolutions de l’ONU prescrivant l’évacuation des territoires occupés, ni… pour la sécurité des populations d’Israël à qui l’on fait croire mensongèrement depuis des décennies que la guerre perpétuelle accompagnée de sa spirale de violences et de contre-violences indiscriminées serait leur seule garantie d’avenir !

Tout humaniste ne peut évidemment que condamner sans réserve quelque action que soit, et de quelque côté qu’elle émane, consistant à abattre aveuglément, que ce soit en France ou au Proche-Orient, des personnes désarmées, ou à tuer des enfants de quelque nationalité qu’ils soient. Du reste, jamais nos Résistants FTPF et FTP-MOI comme Manouchian ou Léon Landini n’ont ainsi procédé. Pour autant, des militants franchement communistes et anti-impérialistes dignes de ce nom ne s’abaisseront jamais à taire une seconde, quelles que soient les menaces des semeurs de haines gouvernementaux ou médiatiques, que le terrorisme si décrié dès lors qu’il émane d’une population dominée et asservie, est le plus souvent sereinement banalisé par nos gouvernants et autres médiacrates quand il s’agit d’Etats dominants appartenant à l’intouchable orbe euro-atlantique. Ainsi en est-il de ce terrorisme d’Etat avéré que n’ont jamais fustigé les censeurs « humanistes » gouvernementaux qui, tout en attentant grossièrement à la liberté d’expression en France, ne disent mot des pratiques structurelles pluri-décennales des gouvernements colonialistes revendiqués d’Israël à l’encontre des populations palestiniennes, et de ceux qui assurent aux gouvernants israélien hors-la-loi internationale la complète impunité au regard de leurs violations hautement factuelles du droit international, à savoir les gouvernements étatsuniens successifs. Les terroristes d’Etat multirécidivistes que sont Netanyahou et ses ministres fièrement racistes, que condamnent du reste fort courageusement le PC d’Israël comme les juifs français démocrates (et réprimés!) de l’UJFP, et que le maire de Tel-Aviv qualifiait de « fascistes » il y a peu, infligent en effet depuis sept décennies aux Palestiniens l’humiliation, l’exil de masse, le harcèlement policier, l’exploitation économique et l’oppression quotidienne, quand ce n’est pas la mort et la torture. Et cela vise tout un peuple encagé sur sa propre terre, colonisée, pillée, confisquée, avec l’écoeurante complicité d’un bloc euro-atlantique fier de ses « valeurs » à géométrie variable. Ce dernier veut bien « plaindre » de temps à autre les Palestiniens, éventuellement leur verser une aumône financière afin de mieux les contrôler et les canaliser, mais surtout, l’UE et son mentor étatsunien pratiquent à l’avantage des gouvernements prédateurs successifs d’Israël un « deux poids deux mesures » révoltant et patent qui heurte tout esprit non prévenu ; redisons en effet qu’ils laissent cet Etat impunément violer à répétition le droit international, le droit de la guerre (qui interdit expressément par ex. de priver d’eau, de nourriture et d’électricité toute une population civile), et les résolutions de l’ONU votées par presque tous les pays du monde à l’exception des USA et de leurs vassaux directs (dont, hélas, la France atlantico-ralliée des Sarkozy, Hollande et autre Macron)…  Faut-il dire du reste que les « gentils » Etats de l’orbe euro-atlantiste agissent de même à l’encontre du peuple cubain, « coupable » depuis 64 ans d’avoir insolemment construit un régime socialiste et pleinement souverain à quelques encâblures de la Floride, et dont les très « humanitaires » Trump et Biden ont même successivement aggravé le blocus économique, médical, alimentaire et commercial en profitant même odieusement de l’épidémie de la Covid 19 !

Aujourd’hui, au lieu d’exploiter odieusement l’hyper-dangereuse conflagration israélo-palestinienne en marche pour tenter de « tuer » la France insoumise, au lieu de bâillonner toute une partie de la population et de la jeunesse françaises qui refuse l’écrasement sous les bombes de deux millions de Gazaouis, au lieu de laisser l’irresponsable Enrico Macias, ex-« mendiant de l’amour » (sic) de son état, appeler impunément à « dégommer physiquement » l’ « extrême gauche » (en réalité, tout insoumis à la doxa médiatique), au lieu de criminaliser la gauche anti-impérialiste (à l’unisson des fulminants Le Pen et Zemmour..) à l’aide de circulaires scélérates et ce dans l’unique but de relégitimer un pouvoir élyséen « cramé » par sa contre-réforme des retraites, le gouvernement ferait bien, pour commencer,

* de rapatrier au plus tôt nos compatriotes séjournant en Israël et qui ont quelque raison de ne plus se sentir en sécurité en Israël (UN avion était initialement prévu pour cela par le Quai d’Orsay !),

* bien entendu de punir tout acte d’antisémitisme caractérisé (sans l’amalgamer scandaleusement à la critique hautement légitime de la politique israélienne et de l’actuel gouvernement RACISTE et COLONIALISTE d’Israël, lequel définit officiellement désormais les Gazaouis comme des « animaux »), sans en profiter pour censurer les manifestations de sympathie à l’égard de Gaza et de sa population froidement « nassée », affamée et bombardée sans possibilité de fuite et au risque d’une extermination de masse qui n’ose pas dire son nom

* de parler haut et fort, et équitablement aux deux belligérants pour tenter de stopper le bain de sang (alors que l’Elysée ne sait que dire qu’ « Israël a le droit de se défendre »: y compris en envahissant Gaza au prix d’une catastrophe humanitaire sans précédent dans cette région?), en prenant des initiatives enfin indépendantes de Londres, Bruxelles, Berlin et Washington pour qu’advienne enfin la cohabitation de deux Etats totalement égaux en droits et échangeant normalement entre eux sur cette Terre meurtrie où la masse des citoyens de base ne demande sûrement qu’à vivre enfin en paix en élevant normalement ses enfants.

* de respecter la liberté d’opinion et d’expression gravée dans la Constitution française et dans la Déclaration universelle des Droits de l’homme, au lieu de menacer, d’intimider et de réprimer tous ceux qui ne pensent pas comme l’Elysée au risque de parachever la fascisation même plus rampante de notre vie politique,

* de donner au monde une autre image de la France que celle d’un pays euro-formaté et atlantico-soumis, incapable de parler par lui-même aux huit milliards d’humains peuplant désormais la planète. C’est pourtant ce que savaient encore faire Charles de Gaulle en 1967 avec le plein soutien sur ce point du Parti Communiste Français d’alors ; ou encore MM. Chirac et de Villepin quand, non sans un reste de panache, ils savaient encore braver l’Oncle Sam et défendre la paix mondiale et l’honneur de la France en refusant la criminelle entreprise d’un G.W. Bush créant les conditions pour une extermination de millions d’Irakiens, enfants en tête.

Quant aux médias d’Etat financés par tous les contribuables, de quelque opinion qu’ils soient sur les évènements proche-orientaux, ils feraient mieux de vérifier de près les « informations » qu’ils reçoivent et répercutent aussitôt passivement, et le plus souvent sans recul critique, d’UNE SEULE des parties belligérantes, que ce soit du reste au Proche-Orient, en Ukraine, en Amérique latine ou en Extrême-Orient. Avant sans doute que ces mêmes médias donneurs de leçons et traqueurs de mal-pensants ne s’aperçoivent demain, mais un peu tard pour ce qui leur reste d’honneur professionnel (qu’ils se souviennent de leurs bidonnages énormes à propos de la Roumanie, de l’Irak ou de la Libye!), qu’une bonne partie de ces « infos » sous influence n’avait d’autre but que de légitimer le narratif manichéen de gouvernements impérialistes mentant sans scrupules (les grossières manips de T. Blair et de Colin Powell, que la « grande presse » avait largement reproduites, sont encore dans les mémoires) pour bétonner au jour le jour leur union sacrée belliciste, permettre l’écrasement silencieux de Gaza et conforter leurs projets d’hégémonie régionale, si ce n’est de suprématie planétaire.

Plus que jamais, il faut donc que la terrible crise actuelle, loin d’aboutir à la vengeance d’Etat inévitablement suivie d’une série de contre-vengeances sanglantes à l’infini, voire sur une troisième guerre mondiale si les « fronts » géopolitiques ukrainien, proche-oriental et indopacifique finissent par faire jonction sous l’égide de l’Oncle Sam, débouche enfin sur la fin du siège criminel permanent de Gaza, sur la cessation d’un harcèlement et d’une discrimination permanents à l’encontre de la population palestinienne qu’Amnesty International n’hésite plus à qualifier d’ « apartheid », sur la naissance internationalement garantie de deux Etats cohabitant normalement entre eux, puisque les temps ne semblent pas encore mûrs pour qu’émerge peut-être un jour, si et seulement si les populations concernées en décidaient un jour sans contrainte, un seul Etat démocratique et laïque, donc séparé de tout culte, respectueux de toutes les langues et de toutes les croyances de la région, bannissant tout autant l’antisémitisme moyenâgeux que le racisme anti-arabe néocolonial, et permettant à tout habitant de ces territoires martyrisés, aujourd’hui véritable poudrière régionale d’un possible « conflit global de haute intensité » menaçant toute l’humanité, de cohabiter en paix. Cela ne devrait-il pas être logiquement le cas de personnes se réclamant d’un « Dieu unique » de miséricorde, et plus encore de celles et de ceux qui, là-bas comme ailleurs, se réclament surtout des droits humains, de l’égalité des sexes, des Lumières pour tous, de la démocratie, de la paix universelle, du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, du progrès social et de ce droit le plus fondamental de tous qu’est le droit à la VIE.

Dans l’immédiat, il importe de ne pas laisser notre pays sombrer dans la fascisation et l’autoritarisme sans limite que portent de concert le gouvernement Macron, la direction ultraréactionnaire des LR et l’extrême droite lepéno-zemmourienne, tous déchaînés contre la gauche anti-impérialiste et plus généralement contre tous ceux qui ne confondent pas la « sécurité d’Israël » (dont chacun voit qu’elle n’est nullement garantie par le surarmement, par de honteux « Murs de séparation » ni par le prétendu « dôme d’acier ») avec son contraire direct: l’écrasement potentiellement exterminateur de Gaza et de la nation palestinienne  suivi de l’énorme potentiel de ressentiment qu’il susciterait pour des décennies à l’échelle mondiale.

C’est dans cet esprit que tous les mouvements politiques, culturels et syndicaux inquiets du harcèlement médiatico-gouvernemental actuel devraient, par exemple, se rassembler partout, dignement et pacifiquement, devant des stèles commémoratives de la Résistance française afin de dire, chacun à sa façon :

* la criminalisation fascisante des opinions dissidentes ne passera pas au pays de Diderot, de Voltaire, de Zola, de Georges Politzer, de Jean-Paul Sartre et d’Henri Alleg.

* Les causes universalistes de la paix mondiale, de l’indépendance nationale, celle de la France comme celle de tout autre pays, dont la Palestine honteusement privée d’Etat, de l’entente entre tous les peuples, de la défense de l’environnement, de la démocratie, du progrès social (l’argent pour les salaires, pas pour les guerres, M. Macron !), de l’amour et des jeux partagés entre « enfants de tous pays et de toutes couleurs », sont objectivement liées !

Sinon quoi?

– en France, ce serait l‘accélération de la fascisation, qu’il devient indécent de continuer à minimiser à gauche alors que le pouvoir s’efforce désormais de bâillonner Philippe Poutou ou de détruire le second parti du pays, LFI ; laquelle ferait bien de s’interroger à temps, soit dit en passant, sur le virage euro-constructif et socialo-compatible qui devait la respectabiliser et qui l’a seulement rendue moins lisible, plus cacophonique, politiquement isolée et aisément réprimable.

– dans le monde, ce serait l’accélération de la marche au « conflit global de haute intensité » annoncé par les gouvernements atlantiques bien avant le 22 février 2022, car encore une fois, les fronts russo-ukrainien, caucasien (menaces directes sur l’Arménie!), latino-américain (blocus accru des USA contre Cuba et le Venezuela), indopacifique, extrême-oriental, tous supervisés et impulsés par Washington, pourraient vite finir par faire jonction en débouchant sur une forme de Gaza à l’échelle du monde, avec en prime l’usage planétairement exterminateur d’ « armes de destruction massive » telle que l’arme nucléaire.

Le statu quo impérialiste mondial est désormais d’autant plus instable que, la classe ouvrière et que les peuples du monde entier, dont le peuple palestinien, refusent désormais obstinément la domination mondiale d’un capitalisme-impérialisme supervisé par le déclinant suprémacisme étatsunien, dont des milliards de gens, surtout dans les pays de l’Est et du Sud, perçoivent qu’il conduit l’humanité au suicide programmé sur tous les plans, militaire, économique, culturel et environnemental.

Fascisation galopante de la France et de l’Europe, hystérisation de la vie politique nationale et montée en flèche de l’ultra- et de l’extrême droites (y compris dans les rangs extrémisés des LR et de certains secteurs de « Renaissance »), écrasement potentiellement exterminateur de Gaza, insécurité à perpétuité assurée pour les Israéliens assortie du désespoir à vie pour les Palestiniens, arrimage facilité de tous les fronts possibles d’un troisième conflit mondial, tous les voyants sont au noir et montrent combien fait défaut, en France un Parti communiste digne de ce nom et qu’il urge de reconstruire, à l’échelle du monde du travail un mouvement syndical de classe assumant des positions anti-guerre et courageusement internationalistes, et à l’échelle du monde, un Mouvement communiste international redevenu offensif. Et pourquoi pas, quand l’idée en aura mûri, une nouvelle Internationale communiste revivifiant le mot d’ordre de Lénine « prolétaires de tous les pays, peuples opprimés du monde entier, unissons-nous! ».

Alors, plus que jamais, agissons ensemble avec confiance, courage, sérénité, fraternité militante, détermination et résolution antifasciste unitaire, car c’est une chose assurée que partout des millions, voire des milliards d’êtres humains, sont et seront toujours plus résolus à ne plus se laisser faire.

SOURCE :

https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/embrasement-generalise-en-vue-au-proche-orient-extermination-possible-des-populations-civiles-gazaouies-fascisation-galopante-de-la-vie-politique-francaise-ou-de-lurgence-dagir/

Top articles les plus lus

Derniers commentaires

Isabelle de Chritus : Un traitre a la Nation ! Un idéologue sans vision ! Comme le résume jluc Pujo pour Penser la France : «  #JacquesDELORS est mort ! Vive…
sur Jacques Delors : une cérémonie d’hommage national aux Invalides, le 5 janvier

Paul De Florant : VETO des USA - CONSEIL DE SECURITE - ONU - Cessez-le-feu immédiat à Gaza ! le "NIET" de Washington ! "Vote scandaleux" comme l'écrit JLPujo:…
sur Guerre Hamas-Israël : intenses combats dans le sud de la bande de Gaza

Anne-Marie : #Hanouka a l’#Elysee ? "Une honte !" pour Jean-Luc Pujo / Penser la France. "Même le #CRIF morigène #Macron et le #Consistoire ! Si même le…
sur Hanouka à l’Élysée : les louvoiements d’Emmanuel Macron sur la laïcité

Isabelle de Chritus : Israel #Gaza #Hezbollah #Iran Attention ! Comme le précis jluc Pujo : « Les attaques du #Hamas avaient un objectif précis : déclencher…
sur #Israel #GAZA: "L’ #Iran a gagné sans même entrer en guerre » par le #ColonelCASSAD - ATTENTION ! Brillant !

Nathalie : #Israel #Gaza #Hezbollah #Arabiesaoudite Une attaque dramatique du Hamas sans conséquence militaire ! * Comme le dit JLuc Pujo "L’attaque…
sur Attaques du Hamas : l’échec du système de défense israélien

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - Alain JUPPE - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - André Bellon - ANGLETERRE - Anne-Cécile Robert - Annie Lacroix-Riz - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BRESIL - Bruno Le Maire - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - Chanson & Poésie - CHINE - CHINE - Christian Perronne - Christianisme - Cinéma - Clément Beaune - CNR - Communisme - COVID19 - COVID19 - Crypto & Blockchains - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - Demographie Mondiale - Didier Raoult - Diplomatie française - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - Edouard Philippe - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Elisabeth BORNE - Emmanuel Macron - Emmanuel MACRON - Energie - Enfance - Environnement - Eric ZEMMOUR - Eric Zemmour - ESPAGNE - Etienne Tarride - EURO - euro - Européenne 2024 - Fabien Roussel - Fadi Kassem - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - François Asselineau - François ASSELINEAU - François Bayrou - François Hollande - François Ruffin - Francophonie - francophonie & Langue française - G20 - G7 - Gabriel Attal - Gaullisme - Georges Gastaud - Gérald Darmanin - Gérard Larcher - Guadeloupe & Martinique - HISTOIRE - Humanisme - Immigration - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - Jacques CHEMINADE - Jacques Cotta - JAPON - Jean Castex - Jean-Luc Melenchon - Jean-Luc Pujo - Jean-Pierre Chevenement - Jean-Pierre Raffarin - Judaisme - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - Léon Landini - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - lutte sociale - Lutte Sociale & Combat social - MACHREK - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - Manuel Bompard - Marine LEPEN - Marine LEPEN - Marlène Schiappa - Medecine - Medecine sous Hyppocrate - MEDIAS - MER - Mexique - Michel Houellebecq - Michel Onfray - MUSIQUE - Nathalie Arthaud - Nations d'Europe - Nicolas Dupont-Aignan - Nicolas Sarkozy - NIGERIA - Nucléaire - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Pauvreté - précarité - Penser la France - POLICE & Sécurité - Pour une Constituante - PRC - PRCF - Présidentielle 2017 - Présidentielle 2022 - Protestantisme - QUEBEC - QUEBEC - RéinfoCovid 2022 - Relations Internationales - RELIGION - Roland Hureaux - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - Sciences & Recherche - Sciences&Technologie - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Ukraine - Union européenne - USA - USA - Valérie Bugault - Valérie PECRESSE - Valérie Pecresse - VENEZUELA - VENEZUELA - Venezuela - Yaël Braun-Pivet