Dossiers

#GAZA #ISRAEL - "Se souvenir des morts, de tous les morts - Israéliens et Palestiniens !" par GIDEON LEVY (Gauche israelienne) journaliste HAARETZ - Mai 2024 - ESP + FR

184095-israel-palestine-1.png

_

"Me mantendré vigilante para recordarlos a todos" (Titre)

Haaretz - English Edition - 12 May 2024 GIDEON LEVY

"Je veillerai à ne pas les oublier"

[NDLR : Le célèbre journaliste israélien, Gideon LEVY, veut se souvenir de tous les morts - les israéliens morts le 7 octobre et tous les palestiniens morts depuis cette date à Gaza. Immense article. JLPujo] - [Traduction : Merci à Michel]

*

Ishall los recordará a todos el lunes. Recordaré al soldado Raso Gideon Bachrach, de quien llevo el nombre. Me mantendré alerta durante las sirenas del Día de los Caídos, para honrar su memoria y la memoria de todos los que murieron en las guerras de Israel. Pensaré en las personas que fueron masacradas en el festival de música Nova y en las comunidades a lo largo de la frontera con Gaza, y en los rehenes y los soldados que murieron en Gaza. Pero al mismo tiempo, no puedo evitar pensar en las víctimas de las hostilidades de Israel, los residentes palestinos de Gaza y Cisjordania. También me mantendré alerta en memoria de ellos.

Ishall se souviendra d'eux tous lundi. Je me souviendrai du soldat Gideon Bachrach, dont je porte le nom. Je serai vigilant pendant les sirènes du Memorial Day, pour honorer sa mémoire et celle de tous ceux qui sont morts dans les guerres d'Israël. Je penserai aux personnes qui ont été massacrées lors du festival de musique Nova et aux communautés situées le long de la frontière de Gaza, ainsi qu'aux otages et aux soldats qui sont morts à Gaza. Mais en même temps, je ne peux m'empêcher de penser aux victimes des hostilités d'Israël, les résidents palestiniens de Gaza et de Cisjordanie. Je resterai également vigilant en leur mémoire.

"El pueblo de Israel recordará a sus hijos e hijas", y este año especialmente es obligatorio recordar también a las decenas de miles de hijos e hijas del otro lado. Es imposible no lamentar "la belleza de la juventud, la pasión heroica, la voluntad sagrada y el autosacrificio de quienes perecieron en la dura batalla", incluida la de ellos. Muchas de las decenas de miles de muertos de Gaza también tenían la belleza de la juventud, la pasión heroica, la voluntad sagrada y el autosacrificio. Que el pueblo de Israel también los recuerde.

« Le peuple d'Israël se souviendra de ses fils et de ses filles », et cette année en particulier, il est obligatoire de se souvenir également des dizaines de milliers de fils et de filles de l'autre côté. Il est impossible de ne pas pleurer « la beauté de la jeunesse, la passion héroïque, la volonté sacrée et l'abnégation de ceux qui ont péri dans la dure bataille », y compris les leurs. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui sont mortes à Gaza, beaucoup avaient aussi la beauté de la jeunesse, la passion héroïque, la volonté sacrée et l'abnégation. Que le peuple d'Israël se souvienne aussi d'eux.

No tienen un Día Conmemorativo, y no hay nadie que mantenga viva su memoria. Muchos de ellos ni siquiera tienen una tumba. Fueron enterrados en fosas comunes en islas de tráfico o debajo de las ruinas de sus hogares. Familias enteras borradas, 15.000 niños asesinados. ¿Cómo es posible no estar alerta este Día de los Caídos para honrar a nuestros muertos y no pensar, ni siquiera por un momento, en sus muertos también? Un día de conmemoración que ignora las multitudes de inocentes asesinados en los últimos siete meses en Gaza no es un día completo de conmemoración. Es un día de recuerdo ultranacionalista, de recuerdo selectivo. En un año en el que el número de palestinos muertos, la mayoría de ellos mujeres y niños, alcanzó proporciones tan horribles, no tenemos derecho a pensar solo en nosotros mismos y a recordar solo a nuestros muertos, incluso si la catástrofe que sufrió Israel fue demasiado grande para soportar. En términos numéricos, nuestras pérdidas ascienden a una fracción de las suyas.

Ils n'ont pas de Journée du souvenir, et personne n'entretient leur mémoire. Beaucoup d'entre eux n'ont même pas de tombe. Ils ont été enterrés dans des fosses communes sur des îlots de circulation ou sous les ruines de leurs maisons. Familles entières effacées,  15000 enfants assassinés Comment peut-on être vigilant en ce jour de commémoration pour honorer nos morts et ne pas penser, ne serait-ce qu'un instant, à leurs morts à eux aussi ? Un jour de commémoration qui ignore les multitudes d'innocents tués au cours des sept derniers mois à Gaza n'est pas un jour de commémoration à part entière. C'est une journée de commémoration ultranationaliste, de commémoration sélective. Au cours d'une année où le nombre de Palestiniens tués, pour la plupart des femmes et des enfants, a atteint des proportions si horribles, nous n'avons pas le droit de ne penser qu'à nous-mêmes et de ne nous souvenir que de nos morts, même si la catastrophe subie par Israël était trop grande pour être supportée. En termes numériques, nos pertes ne représentent qu'une fraction des leurs.

Espero que esto no se me reproche, pero no puedo dejar de pensar en el Día de los Caídos también en su sacrificio, las decenas de miles que murieron sin culpa propia. No puedo dejar de pensar en las 30 personas, ocho de ellas niños, asesinadas durante la noche del sábado cerca de Rafah, cuyos cuerpos fueron llevados el sábado por la mañana al Hospital Al-Aqsa en Deir al-Balah. Las imágenes de Al Jazeera, el canal de televisión prohibido, eran horripilantes: un pie sobresaliendo de una lámina de plástico blanco; una mano viva sosteniendo una mano muerta, reacia a soltarla; un padre besando la cara de su hijo muerto. Así es como se sentaron en el piso del hospital el sábado y recordaron a sus muertos: los últimos por ahora, pero lejos de ser los últimos de sus muertos. Es imposible en el Día de los Caídos no pensar en ellos también, incluso si Israel cerró completamente los ojos y el corazón ante ellos.

J'espère qu'on ne m'en voudra pas, mais je ne peux m'empêcher de penser, en ce jour de commémoration, à leur sacrifice, aux dizaines de milliers de personnes qui sont mortes sans qu'il y ait eu faute de leur part. Je ne peux m'empêcher de penser aux 30 personnes, dont huit enfants, tuées dans la nuit de samedi à dimanche près de Rafah et dont les corps ont été transportés samedi matin à l'hôpital Al-Aqsa de Deir al-Balah. Les images diffusées sur Al Jazeera, la chaîne de télévision interdite, étaient terrifiantes : un pied dépassant d'une bâche en plastique blanc ; une main vivante tenant une main morte, ne voulant pas la lâcher ; un père embrassant le visage de son fils mort. C'est ainsi qu'ils se sont assis sur le sol de l'hôpital samedi et se sont souvenus de leurs morts : les derniers pour l'instant, mais loin d'être les derniers de leurs morts. Il est impossible, en ce jour de commémoration, de ne pas penser à eux aussi, même si Israel leur a complètement fermé les yeux et le cœur.

Este será mi Día Conmemorativo este año, el recuerdo de nuestros caídos y el recuerdo de sus caídos. No puedo hacer otra cosa, especialmente este año. No es necesario calcular la justicia e injusticia relativas de las dos naciones para comprender que ambas experimentaron un desastre. Tampoco hay necesidad de juegos de culpas: miles de inocentes han muerto en ambos lados. El kibutznik de Nir Oz, el raver de Nova y el refugiado de Jabaliya fueron asesinados en vano. Es absolutamente correcto honrarlos y recordarlos a todos. Una persona recuerda en primer lugar a sus propios muertos, y después de ellos a todos los muertos de su pueblo. También es apropiado recordar a los muertos del otro lado. Sus sobrevivientes vagaron por la Franja de Gaza el sábado, indigentes, huyendo de un lugar "seguro" a otro. Apenas lograron llegar a Rafah cuando 100.000 de ellos también tuvieron que huir de allí. Acaban de regresar a las ruinas de Jabaliya, a las que huyeron sus antepasados en 1948, cuando el sábado el ejército israelí les ordenó irse nuevamente. Este año, el Día de los Caídos también es un día de los caídos provisional: una miríada de muertos más está en camino. No hay una sola persona en Gaza hoy que esté a salvo. En Israel, también, el peligro está lejos de terminar.

Ce sera mon  Jour Commémoratif( Mémorial Day) de cette année, le souvenir de nos morts et le souvenir de leurs morts. Je ne peux pas faire autrement, surtout cette année. Il n'est pas nécessaire de calculer la justice et l'injustice relatives des deux nations pour comprendre qu'elles ont toutes deux connu un désastre. Il n'est pas non plus nécessaire de chercher des coupables : des milliers d'innocents sont morts des deux côtés. Le kibboutznik de Nir Oz, le raver de Nova et le réfugié de Jabalya ont été tués en vain. Il est tout à fait juste de leur rendre hommage et de se souvenir d'eux. On se souvient d'abord de ses propres morts, puis de ceux de son peuple. Il convient également de se souvenir des morts de l'autre côté. Leurs survivants ont erré samedi dans la bande de Gaza, sans ressources, fuyant d'un endroit « sûr » à l'autre. Ils ont à peine atteint Rafah que 100 000 d'entre eux ont dû fuir là aussi. Ils venaient de retourner dans les ruines de Jabalya, où leurs ancêtres avaient fui en 1948, lorsque l'armée israélienne leur a ordonné de repartir samedi. Cette année, le Memorial Day est aussi un Memorial Day temporaire : une myriade d'autres morts sont en route. Pas un seul habitant de Gaza n'est aujourd'hui en sécurité. En Israël aussi, le danger est loin d'être écarté.

El Día de los Caídos de este año será el más difícil de todos. Precisamente por eso debemos recordar a todos, a nuestros propios muertos y también a sus muertos.

Le Memorial Day de cette année sera le plus difficile de tous. C'est précisément la raison pour laquelle nous devons nous souvenir de tous, de nos propres morts et de leurs morts.

___

Derniers commentaires

Nathalie : Patriote exceptionnelle ! Intelligence française comme le rappelle JLuc Pujo: "Marie-France GARAUD. Immense tristesse. Multiples rencontres chez…
sur Marie-France Garaud : mort d’une guerrière

Anne-Marie : On apprend aussi une interconnexion avec les chefs Islamistes de Syrie venus combattre en Ukraine... * "Les terroristes de Moscou avaient fuit vers…
sur Attentat à Moscou : Poutine promet que tous les responsables seront « punis »

Paul De Florant : Encore la CIA, le MI6 et le GUR Comme nous l'indique JLPujo via le groupe Hermes (Renseignements police&armée) de Politique-actu / PenserlaFrance…
sur Attentat à Moscou : Poutine promet que tous les responsables seront « punis »

Isabelle de Chritus : Un traitre a la Nation ! Un idéologue sans vision ! Comme le résume jluc Pujo pour Penser la France : «  #JacquesDELORS est mort ! Vive…
sur Jacques Delors : une cérémonie d’hommage national aux Invalides, le 5 janvier

Isabelle de Chritus : Israel #Gaza #Hezbollah #Iran Attention ! Comme le précis jluc Pujo : « Les attaques du #Hamas avaient un objectif précis : déclencher…
sur #Israel #GAZA: "L’ #Iran a gagné sans même entrer en guerre » par le #ColonelCASSAD - ATTENTION ! Brillant !

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - Alain JUPPE - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - André Bellon - ANGLETERRE - Anne-Cécile Robert - Annie Lacroix-Riz - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BRESIL - Bruno Le Maire - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - Chanson & Poésie - CHINE - CHINE - Christian Perronne - Christianisme - Cinéma - Clément Beaune - CNR - Communisme - COVID19 - COVID19 - Crypto & Blockchains - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - Demographie Mondiale - Didier Raoult - Diplomatie française - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - Edouard Philippe - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Elisabeth BORNE - Emmanuel Macron - Emmanuel MACRON - Energie - Enfance - Environnement - Eric ZEMMOUR - Eric Zemmour - ESPAGNE - Etienne Tarride - EURO - euro - Européenne 2024 - Fabien Roussel - Fadi Kassem - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - François Asselineau - François ASSELINEAU - François Bayrou - François Hollande - François Ruffin - Francophonie - francophonie & Langue française - G20 - G7 - Gabriel Attal - Gaullisme - Georges Gastaud - Gérald Darmanin - Gérard Larcher - Guadeloupe & Martinique - HISTOIRE - Humanisme - Immigration - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - Jacques CHEMINADE - Jacques Cotta - JAPON - Jean Castex - Jean-Luc Melenchon - Jean-Luc Pujo - Jean-Luc Pujo - Jean-Pierre Chevenement - Jean-Pierre Raffarin - Judaisme - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - Léon Landini - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - lutte sociale - Lutte Sociale & Combat social - MACHREK - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - Manuel Bompard - Marine LEPEN - Marine LEPEN - Marlène Schiappa - Medecine - Medecine sous Hyppocrate - MEDIAS - MER - Mexique - Michel Houellebecq - Michel Onfray - MUSIQUE - Nathalie Arthaud - Nations d'Europe - Nicolas Dupont-Aignan - Nicolas Sarkozy - NIGERIA - Nucléaire - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Pauvreté - précarité - Penser la France - POLICE & Sécurité - Pour une Constituante - PRC - PRCF - Présidentielle 2017 - Présidentielle 2022 - Protestantisme - QUEBEC - QUEBEC - RéinfoCovid 2022 - Relations Internationales - RELIGION - Roland Hureaux - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - Sciences & Recherche - Sciences&Technologie - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Ukraine - Union européenne - USA - USA - Valérie Bugault - Valérie PECRESSE - Valérie Pecresse - VENEZUELA - VENEZUELA - Venezuela - Yaël Braun-Pivet