Débats

« Où sont passés les meubles de l’Elysée ? »

14958-mobiliernational2-2.jpg

La Cour des comptes constate d’importantes disparitions de meubles et d’objets d’art dans les résidences présidentielles mais juge impossible toute poursuite pénale, contrairement aux autres lieux de la République. Ce qui était en soi consternant, vu les trésors que l’Elysée s’octroie pour faire briller la France aux yeux de ses hôtes mais qui en prive de fait ses vrais propriétaires, citoyens et visiteurs de musées.

EN CES TEMPS TOURMENTÉS où la confiance envers nos élites politiques est quelque peu érodée, voilà qui ne va pas favoriser un sentiment contraire. L’année dernière, dans son rapport sur la gestion des services de la Présidence de la République, la Cour des comptes n’avait pu que constater la confusion entourant l’identification des meubles et objets d’art nationaux en dépôt dans les différentes résidences présidentielles [1]. Ce qui était en soi consternant, vu les trésors que l’Elysée s’octroie pour faire briller la France aux yeux de ses hôtes mais qui en prive de fait ses vrais propriétaires, citoyens et visiteurs de musées. Des réquisitions d’autant moins justifiées quand il s’agit de résidences quasi privées comme la Lanterne à Versailles ou le Fort de Brégançon dans le Sud. Un récolement avait bien été initié en 2007, sans rapport avec la prise de fonction de Nicolas Sarkozy, mais pour ce qui relevait du Mobilier national l’Elysée n’avait pu le produire à la Cour, le déposant n’ayant "pas encore effectué le récolement de ses propres stocks". Quant au reste, dépôts des musées nationaux, de la Manufacture de Sèvres et du Fonds national d’art contemporain (FNAC), le rapport n’en parlait même pas. Un inventaire sur support informatique était en cours d’élaboration.

Un an plus tard, où en sommes-nous ? L’inventaire n’est pas fini mais il a déjà pu révéler "une situation aussi défectueuse que dans les autres administrations de l’Etat". Allusion à la commission de récolement qui travaille depuis 1997 à localiser les dépôts d’oeuvres d’art dans les ambassades, ministères et autres lieux de la République suite à un rapport déjà catastrophiste de la Cour des comptes en 1996 [2]. En 2009, à la demande de la ministre de la Culture Christine Albanel, la commission présidée par Jean-Pierre Bady rendait public un état des lieux consternant, 16 600 objets s’avérant non localisables sur plus de 133 000 dispersés ici et là, soit 10% du total ! Sans compter les 28% d’oeuvres restant à récoler et les 122 000 dépôts relevant de la seule Manufacture de Sèvres non vérifiés. Le cancre se révélait être le ministère de l’Education avec 45,7% d’oeuvres disparues. L’Elysée, dans le travail de la commission, était épargné, son récolement débutant à peine.

Depuis 1997, la commission révélait que seulement 845 pièces avaient pu être retrouvées quand les plaintes pour vol des objets les plus précieux s’accumulaient. Déjà 1000 en dix ans. Initiative encouragée en 2004 par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sous la menace, pour les institutions dépositaires, de se voir réclamer un titre de perception d’un montant égal à la valeur estimée de l’objet disparu [3]. Ces plaintes quand elles ne sont pas classées sans suite par les procureurs de la République, ce qui arrive trop souvent aux yeux de la commission, sont traitées en toute discrétion par l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC) dépendant du ministère de l’Intérieur, les objets photographiés se retrouvant sur le fichier TREIMA (Thesaurus de Recherche Electronique et d’Imagerie en Matière Artistique) parallèlement aux listes établies par le Conseil international des musées (ICOM) dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite des biens culturels. Si la République semblait prendre la mesure de la gestion catastrophique de ses dépôts d’art, Didier Rykner publiait en mai 2009 sur le site www.latribunedelart.com une enquête pointant les nombreuses irrégularités entourant certains d’entre eux, assombrissant un peu plus le tableau.

SOURCE :

http://www.louvrepourtous.fr/Ou-sont-passes-les-meubles-de-l,569.html

[Merci à Claude]

Mot clés : élysée - mobilier national

Derniers commentaires

Philippe Von Hubert : STOPPER MACRON DEFINITIVEMENT ! Bravo aux Clubs Penser la France ! Courage pour la France ! « Pour le Retour de l’autorité de l’Etat »…
sur #Legislatives2024 – 2ème Tour : « Pour le Retour de l’autorité de l’Etat » #PenserlaFrance - Mercredi 3 juillet 2024 – 6H00

Nathalie : Patriote exceptionnelle ! Intelligence française comme le rappelle JLuc Pujo: "Marie-France GARAUD. Immense tristesse. Multiples rencontres chez…
sur Marie-France Garaud : mort d’une guerrière

Anne-Marie : On apprend aussi une interconnexion avec les chefs Islamistes de Syrie venus combattre en Ukraine... * "Les terroristes de Moscou avaient fuit vers…
sur Attentat à Moscou : Poutine promet que tous les responsables seront « punis »

Paul De Florant : Encore la CIA, le MI6 et le GUR Comme nous l'indique JLPujo via le groupe Hermes (Renseignements police&armée) de Politique-actu / PenserlaFrance…
sur Attentat à Moscou : Poutine promet que tous les responsables seront « punis »

Isabelle de Chritus : Israel #Gaza #Hezbollah #Iran Attention ! Comme le précis jluc Pujo : « Les attaques du #Hamas avaient un objectif précis : déclencher…
sur #Israel #GAZA: "L’ #Iran a gagné sans même entrer en guerre » par le #ColonelCASSAD - ATTENTION ! Brillant !

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - Alain JUPPE - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - André Bellon - ANGLETERRE - Anne-Cécile Robert - Annie Lacroix-Riz - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BRESIL - Bruno Le Maire - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - Chanson & Poésie - CHINE - CHINE - Christian Perronne - Christianisme - Cinéma - Clément Beaune - CNR - Communisme - COVID19 - COVID19 - Crypto & Blockchains - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - Demographie Mondiale - Didier Raoult - Diplomatie française - Drogues & Mafias - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - Edouard Philippe - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Elisabeth BORNE - Emmanuel Macron - Emmanuel MACRON - Energie - Enfance - Environnement - Eric ZEMMOUR - Eric Zemmour - ESPAGNE - Etienne Tarride - EURO - euro - Européenne 2024 - Fabien Roussel - Fadi Kassem - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - François Asselineau - François ASSELINEAU - François Bayrou - François Hollande - François Ruffin - Francophonie - francophonie & Langue française - G20 - G7 - Gabriel Attal - Gaullisme - Georges Gastaud - Gérald Darmanin - Gérard Larcher - Guadeloupe & Martinique - HISTOIRE - Humanisme - Immigration - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - Jacques CHEMINADE - Jacques Cotta - JAPON - Jean Castex - Jean-Luc Melenchon - Jean-Luc Pujo - Jean-Luc Pujo - Jean-Pierre Chevenement - Jean-Pierre Raffarin - Judaisme - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - Léon Landini - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - lutte sociale - Lutte Sociale & Combat social - MACHREK - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - Manuel Bompard - Marine LEPEN - Marine LEPEN - Marlène Schiappa - Medecine - Medecine sous Hyppocrate - MEDIAS - MER - Mexique - Michel Houellebecq - Michel Onfray - MUSIQUE - Nathalie Arthaud - Nations d'Europe - Nicolas Dupont-Aignan - Nicolas Sarkozy - NIGERIA - Nucléaire - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Pauvreté - précarité - Pédocriminalité - Penser la France - POLICE & Sécurité - Pour une Constituante - PRC - PRCF - Présidentielle 2017 - Présidentielle 2022 - Protestantisme - QUEBEC - QUEBEC - RéinfoCovid 2022 - Relations Internationales - RELIGION - Roland Hureaux - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - Sciences & Recherche - Sciences&Technologie - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Ukraine - Union européenne - USA - USA - Valérie Bugault - Valérie PECRESSE - Valérie Pecresse - VENEZUELA - VENEZUELA - Venezuela - Yaël Braun-Pivet