Actualités

Le "Rapport de la Montagne de fer" par M.Timmerman

33466-montagne-de-fer-1a.jpg

Lire la partie I de l'article :

http://www.politique-actu.com/dossier/le-rapport-montagne-claude-timmerman/306958/

Lire la Partie II : Suite ci-dessous...

***

- Accréditer l'existence d'une menace extra-terrestre

Depuis la fin de la guerre toute suggestion d'une vie extra-terrestre a été systématiquement rejetée par les "savants". L'invention du spectro-photomètre prouvait pourtant, par analyse de la lumière reçue des étoiles, l'universalité de la structure atomique et du tableau périodique des éléments de Mendeleieff.

Ces faits à eux seuls prouvaient que l'existence de la vie sans être certaine était probable, ailleurs, dans l'espace et dans le temps.

Depuis une vingtaine d'années, la tendance s'est inversée sur le plan scientifique et surtout sur le plan médiatique. On assiste en effet à un foisonnement d'émissions télévisées sur les OVNI, à une multiplication de séries sur les extra-terrestres, etc...

Nous citerons parmi les plus connues actuellement : "Les envahisseurs", "X-files" , "Stargate".

On peut y remarquer que de plus en plus "les créatures de l'au-delà" apparaissent dangereuses et impitoyables pour l'espèce humaine.

Même chose au cinéma où le gentil E.T. comme les sympathiques "aliens" de Spielberg dans "Rencontre du 3° type" sont mués en envahisseurs destructeurs impitoyables dans "Mars Attack" ou "Independance Day".

Tout est fait aujourd'hui pour accréditer dans l'esprit du grand public que l'extraterrestre existe nécessairement et sera forcément destructeur s'il parvenait sur terre.

- Menace sur les sociétés par pollution massive du milieu ambiant

Les exemples sont légion...

On citera au hasard:

. Les positions antiécologiques du Président George W. Bush (voir en annexe)

. L'action pour le moins équivoque de grandes associations comme Green Peace dont les liens avec le lobby pétrolier ne sont plus à démontrer et qui oeuvre contre le nucléaire pour le maintien de l'emploi superfaitatoire d'énergies fossiles polluantes. ( effet de serre, pollution aérienne, etc...)

. L'offensive récente antiécologique de la nouvelle doctrine du "développement durable" qui prône qu'il n'y a pas "d'état de nature naturel" puisque la Nature est en perpétuelle évolution et que son état à un moment donné est fonction des activités humaines que la Nature ne saurait entraver.

. La pollution massive du sol et des nappes phréatiques par des pratiques agricoles sciemment orientées vers l'emploi de plus en plus massif de substances dangereuses et pratiquement non boidégradables (engrais, pesticides, herbicides).

. L'emploi de substances à risque dans l'industrie (mercure, amiante, etc...dont les effets cancérigènes sont connus)

. L'existence d'accidents répétés comme la pollution marine par tankers "poubelles" toujours pas interdits

. La mise au point d'un ensemble "d'instruments biologiques destructeurs" dont nous reparlerons au paragra phe suivant.

- La création d'ennemis fictifs "même tirés par les cheveux" (sic)

A l'heure de l'invasion de l'Iraq sans aucun motif autre que d'avoir été désigné comme "l'ennemi des Etats-Unis", et pourquoi pas du genre humain, tout commentaire est superflu!

On pourra aussi, et c'est lié, évoquer la curieuse affaire des tours du 11 septembre et la désignation de "l'islamisme" comme cause de tous les maux...

c) En matière sociologique

- Encadrement de la population et des entreprises

Si le rapport propose "pour faire plaisir" à monsieur McNamara, qui est à l'origine de l'étude,

une extension des fonctions du "Peace Corps" - Le Corps de la Paix - force est de constater qu'avec les progrès de l'informatique et la généralisation des connections multimedia, les entreprises comme les individus sont pris dans un faisceau d'éléments de surveillance de plus en plus performants.

- Création d'une forme moderne de l'esclavage

Sans parler d'une exploitation non institutionnalisée des immigrés dans certains contextes, on songera aux effets de la délocalisation et aux conditions de travail dans le Tiers Monde.

On songera aussi à la paupérisation croissante de ces régions, liées à la volonté des institutions internationales comme la Banque Mondiale ou le F.M.I. qui obligent par exemple au démantèlement des caisses de stabilisation qui assuraient un revenu décent aux producteurs de produits agricoles de rente comme le café ou le cacao, qui ont pesé de tout leur poids pour la dévaluation de 100% du franc C.F.A., etc...

O se rappellera aussi qu'il existe un bureau des délocalisations à Bruxelles pour la C.E.E.

- Pollution ambiante intensifiée

Voir au paragraphe "politique", les deux sujets politique et sociologie étant effectivement intimement liés.

- Nouvelles religions et mythologies

On peut songer à l'émergence soudaine et politiquemment favorisée de l'Islam en pays traditionnellement chrétiens.

On peut se rappeler le rôle des Etats-unis dans la guerre du Kosovo, qui ne visait qu'à l'instauration d'une république musulmane stable dans une zone balkanisée à la suite de la chute du mur de Berlin.

On pensera aux nouvelles mythologies nées aux Etats-unis comme le mouvement "New Age"

Sur le plan purement religieux on évoquera le foisonnement des sectes aux U.S.A. qui prolifèrent sous le regard souvent bienveillant des membres de la Haute Administration...dont certains des acteurs les plus influents sont eux-mêmes liés à certaines sectes!

On peut aussi évoquer les mouvements charismatiques ou oecuménistes.

Nous mentionnerons enfin la multinationale "Universal", nouvelle "église" née au Brésil où elle compte plus de six millions d'adeptes et qui prend pied aujourd'hui en Europe par le  Portugal. Sa doctrine fumeuse s'apparente à un synchrétisme chrétien amalgamé avec les mythes de la musique rock.

Des séries télévisées d'origine américaine sont consacrées aux sorciers, à Satan, aux vampires, etc...

Les sites web sur les mêmes sujets se multiplient sans soulever la moindre réprobation politique...

On peut aussi penser aux mythologies payennes remises à l'honneur depuis quelques années comme le druidisme et les cultes solaires favorisés par certaines sectes comme le Temple Solaire ou certains films comme "le seigneur des anneaux" qui popularisent des mythologies oubliées du grand public.

- Jeux "sanglants" d'utilité sociale

Sans que nous en soyons encore à la réalisation pratique de "Roller Ball", nous devons admettre que l'exaltation de la violence est omniprésente dans le monde médiatique.

C'est une banalité que de dire que la violence est partout à la télévision.

Depuis "Orange mécanique" les films sont légion.

Les jeux vidéo sont tous axés sur la destruction d'ennemis.

Des films comme "Les chasses du comte Zarov" mettent en scène des chasses à l'homme.

Des jeux télévisés de plus en plus nombreux sont conçus autour de l'idée d'élimination de concurrents à travers des épreuves physiques.

Le concept de "jeu de rôle" a fait une percée.

Il s'agit de poursuivre la mise en scène de scénarii souvent sanglants entre des partenaires fictifs...

La vulgarisation probable de la technique des hologrammes dans les prochaines années donnera à cette discipline un nouvel essor et un plus grand "réalisme".

La déification des sportifs atteint son paroxysme et la violence sur les stades de football est courante.

Les mentalités sont donc conduites à admettre une banalisation de la violence et à rechercher des "sensations" de plus en plus "fortes" qui pourraient bien effectivement déboucher sur l'instauration de spectacles effectivement sanglants, auprès desquels certains combats de boxe Taï sembleraient dignes des patronnages.

Certaines enquêtes sérieuses dans le monde pornographique laissent même entendre que des scènes de viols avec meurtres, surtout en Amérique latine, n'ont pas été simulées...

d) Ecologie

Les recommendations sont orientées vers deux directions : la limitation de la population et l'eugénisme, d'une part, la pollution du milieu ambiant utilisée comme menace de pression sur la société pour en maintenir la cohésion, de l'autre.

Nous avons déjà évoqué aux paragraphes "sociologie" et "politique" un ensemble d'effets polluants d'origine physico-chimiques.

Nous n'évoquerons donc ici que les éléments d'origine biologique qui viennent en complément des précédents et / ou oeuvrent dans la même voie.

Tout un ensemble de méthodes et de recherches concourent à cet effet.

Ils combinent à la fois des possibilités étendues de limitation de la population et de pollution  du milieu biologique.

Nous citerons ici, dans l'état actuel de nos connaissances, les réalisations mises en place à ce jour :

- Les campagnes de vaccination

Mises en place à l'initiative d'organismes internationnaux comme l'OMS, ces campagnes préconnisées, voire forcées dans certains pays du Tiers Monde par suite d'accords avec la Banque Mondiale ou le FMI, sont faites beaucoup plus dans un but abortif ou contraceptif que dans un but prophyllactique.

Il est d'ailleurs symptômatique de voir que la vaccination contre la variole, maladie nullement éradiquée - ( comme si on pouvait éradiquer un virus de la planète!) - a été arrêtée.

Les campagnes de vaccination actuelle visent essentiellement les femmes.

Le but à travers le vaccin est l'incorporation de substances abortives, contraceptives ou stérilisantes.

Ces compléments aux toxines vaccinales sont de deux ordres: des substances allogènes contraceptives à forte concentration ou des hormones capables de déclencher des réactions antifoetales par auto-immunité.

Le détail de ces techniques ferait à lui seul l'objet d'une conférence et ne saurait être détaillé ici.

D'autres substances, ainsi injectables, sont susceptibles de favoriser des cancers sous l'influence de facteurs déclenchants, c'est notamment ce que l'on observe avec le cancer du cerveau induit potentiellement par l'abus des téléphones portables.

Ceci n'est pas de la science fiction : l'analyse fine par des laboratoires fiables indépendants à montré l'existence de telles substances de façon indubitable dans les doses distribuées par certains laboratoires dans le Tiers Monde.

- L'accès à l'eau potable

L'eau potable, par les traitements qu'elle subit, son universalité et son caractère indispensable,  est un vecteur de choix pour véhiculer des produits abortifs et contraceptifs.

Rappelons que la conférence de Durban, où personne ne fut d'accord sur rien, se termina par un document prônant l'accession immédiate à l'eau potable pour un milliard sept cent millions d'hommes. Ce n'est pas un hasard!

Les campagnes des ONG, du Peace Corps, etc...visent toutes à favoriser l'accès à l'eau potable par des puits forés par leurs soins ou par des adductions et des stations d'épuration édifiées à leur initiative.

Dans tous les cas, cet accès à l'eau est assorti du déversement dans les puits et les conduites de substances dont les effets contribuent de manière non sélective à limiter la population.

- L'épidémiologie

Les épidémies sont l'occasion de campagnes de vaccination qui ramènent aux cas précédemment évoqués.Certaines sont naturelles, mais d'autres sont provoquées.

De nombreux travaux actuels montrent que le S.I.D.A., certaines formes de choléra ou de pneumonie ne sont pas d'origine naturelle.

A l'heure où ces lignes sont écrites l'O.M.S. vient de lancer un grand battage médiatique, en plein milieu de l'invasion de l'Iraq à propos d'une forme de pneumopathie particulièrement virulente issue du sud-est asiatique...qui aurait fait quinze morts!

Il est clair que ce battage n'est qu'un prétexte à lancer de nouvelles campagnes de vaccination dont les effets seront de la nature décrite plus haut.

- Les épizooties

Nous ne citerons pour mémoire que le scandale de la fièvre aphteuse dont les causes aujourd'hui connues paraissent bien liées au produit de traitement de la parasitose du vairon - ce que curieusement nient les organismes vétérinaires, les organisations professionnelles agricoles et les laboratoires pharmacologiques concernés.

Un bon nombre de "maladies" animales sont causées par des produits de traitement qui sont maintenus à l'utilisation.

Ces produits contribuent à entretenir une menace écologique certaine sur le cheptel et par voix de conséquence sur la production alimentaire.

- Les O.G.M.

Les organismes génétiquement modifiés, soit disant à des fins thérapeutiques, ont surtout été créés pour assurer la maîtrise des productions au profit des semenciers (grâce aux gênes "Killer" ou "Terminator") et des industriels de l'agrochimie (fabricants d'engrais et de pesticides)...car contrairement aux dires de certains, ces plantes sont beaucoup plus exigeantes et fragiles que les variétés "classiques".

Ces O.G.M. qui sont en passe d'envahir le monde entier, sous couvert de l'aide humanitaire, vont conduire le Tiers Monde à se trouver à la merci d'un chantage à la famine de la part des fournisseurs de semences qui se trouvent être toutes des multinationales à capitaux américains.

(Nous soulignons que l'essentiel des travaux brevetés a porté jusqu'ici sur les céréales d'alimentation de fond du Tiers Monde : maïs, sorgho et riz.)

Par ailleurs, rappelons que nous ne disposons d'aucun recul pour juger durablement des effets sur l'organisme des protéines modifiées ou de leurs effets secondaires sur les organismes tant humains qu'animaux.

Enfin la multiplication des essais de plein champs va conduire à une généralisation de la dissémination de ces organismes par les effets de la pollinisation.

Il est clair que la fameuse limitation à 1% de semences contaminées suffira à assurer la conversion totale des espèces concernées d'ici dix ans en espèces artificielles, donc aux mains des multinationales.

- "La guerre Climatique"

Nous nous devons, pour être complet, de mentionner ici le projet "Harp" qui permet à partir de modifications du champ électromagnétique par des champs d'antennes, dont les plus importantes sont installées en Alaska, d'induire des modifications spectaculaires et durables du régime pluviométriques à des milliers de kilomètres.

Sans que les alternances de sècheresses et d'inondations soient encore bien ciblées, un certain nombre de perturbations climatiques, comme les spectaculaires inondations allemandes de l'été 2002, ne sont pas d'origine naturelle, ce que le chancelier Schroeder avait alors publiquement souligné.

Pour ne citer que cela!

Au total, il existe aujourd'hui tout un arsenal conduisant à faire peser sur les populations et sur le milieu la menace durable et intense, à la discrétion des Etats-unis, souhaitée par le rapport!

e) Sciences et culture

Aucune recommandation n'est faite dans ces domaines, nous l'avons souligné.

Il est cependant clair que l'ensemble des travaux à mener pour parachever ce qui a été évoqué précédemment dans les domaines de la physique, de la chimie, de l'informatique et de la biologie constituent à eux seuls des moteurs puissants pour l'incitation à la recherche!

Conclusion

Loin de la fiction du "Meilleur des Mondes" dont on pourrait croire qu'il a servi de modèle aux membres du groupe d'étude spéciale, nous constatons que le rapport dit de "la Montagne de Fer" a servi de trame à la politique américaine mise en place depuis l'administration Johnson.

La guerre d'invasion de l'Iraq n'en est qu'une manifestation plus spectaculaire que d'autres.

Elle aurait pour effet d'achever la mainmise des Etats Unis sur les réserves énergétiques du monde, face à l'Europe et à la Chine qui en sont cruellement dépourvues pour le plus grand bénéfice de certaines multinationales.

Mais comme le souligne le rapport:

« Il est bien établi que certains groupes privés et certaines classes capitalistes ont intérêt à maintenir le système fondé sur la guerre. » (p. 180 / 181)

De ce point de vue, cette intervention est risquée d'autant que les motivations officielles de cette guerre sont suffisamment légères pour avoir soulevé la réprobation du monde entier.

Pourtant le rapport affirme:

« ...toute situation de paix authentique et totale, si perfectionnée soit-elle, sera un facteur de déséquilibre jusqu'à preuve du contraire. » (p. 183)

Mais les auteurs restent conscients des risques qu'une telle politique belliciste pose:

« Il est possible que l'une des plus grandes puissances se trouve un jour, par l'effet d'un gouvernement maladroit, dans une position où la classe administrative dirigeante aurait perdu le contrôle de l'opinion publique ou ne se trouverait plus en mesure de justifier une guerre nécessaire. Il n'est pas impossible d'imaginer, dans de telles circonstances, que surgisse une situation où un tel gouvernement serait obligé d'entreprendre de sérieuses négociations en vue d'un désarmement à grande échelle...et que de telles négociations conduiraient en fait à la destruction des installations militaires. Comme notre rapport l'a montré, une telle situation pourrait se révéler catastrophique. » (p. 184  / 185)

On ne saurait mieux dire!

Claude Timmerman

 ***

Annexe I

Liste des membres du "groupe d'étude spéciale"

Meneur de jeu:

Arthus  Able          historien, politologue, attaché au départment d'état

Menbres:

Bernard Baker    professeur de droit international

Ckarles Cox         économiste et sociologue

John Doe               professeur de sociologie, ( celui par qui le scandale est arrivé! )

Edward Ellis          sociologue

Frank Fox             anthropologue

George Green      psychologue, inventeur des tests individuels

Harold Hill            psychiâtre

John Jones           humaniste, critique littéraire

Martin Miller       chimiste (prix nobel ?)

Paul Peters           biochimiste, spécialiste de la reproduction

Richard Roe         mathématicien

Samuel Smith      physicien, astronome, spécialiste des com-munications, (relation de Galbraith)

Thomas Taylor     stratège, théoricien militaire  

William White     industriel, membre du Bilderberg group     

Tous ces noms sont bien entendu des pseudonymes.

Cette liste est fournie à titre indicatif pour donner au lecteur un aperçu de l'éventail des disciplines couvertes par les membres du "groupe d'étude spéciale"  qui a rédigé le rapport sur l'utilité des guerres dit "Rapport de la Montagne de Fer".

Annexe II

Premier " bilan écologique" du  président Bush

En quelques mois de présidence, il a réussi à:

-Réduire de 35 millions de dollars le budget du programme de formation en médecine pédiatrique avancée.

-Réduire de 50% le budget de la recherche sur les énergies renouvelables.

-Repousser l'émission du règlement réduisant les niveaux “acceptables” d’arsenic dans l’eau potable.

-Réduire de 28% le budget du programme de recherche pour des véhicules moins polluants et moins consommateurs d’énergie.

-Permettre à la secrétaire de l’Intérieur, Gale Norton, d’explorer la possibilité d’ouvrir les parcs nationaux à l’exploitation forestière et minière et aux forages pétroliers et gaziers.

- Renier sa promesse de campagne d’investir I 00 millions de dollars par an dans la protection des forëts tropicales.

-Réduire de 86% le programme communautaire d’accès aux soins, qui organisait la coopération des hôpitaux publics, des cliniques privées et autres prestataires pour venir en aide aux malades dépourvus d’assurance médicale.

-Réduire à néant une proposition visant à accroître l’accès du public aux informations sur les conséquences potentielles des accidents chimiques industriels.

-Refuser de signer l’accord de Kyoto sur l’effet de serre, contre la volonté de 178 pays.

-Rejeter un accord international avant pour but l’application du traite de 1972 bannissant les armements microbiologiques.

-Réduire d’un demi milliard de dollars le budget de l’EPA (agence de protection de l’environnement).

- Renier sa promesse de campagne de réguler les émissions de dioxyde de carbone qui contribuent fortement à l’effet de serre.

- Nommer responsable en matière hygiène et de sécurité minières auprès du ministère du Travail un ancien dirigeant d’une entreprise minière, Dan Laurier.

-Nommer sous-secrétaire au ministère de l’Intérieur, Lynn Scarlett, un fonctionnaire qui ne croit pas à l’effet de serre et qui s’oppose à l’introduction de règles plus contraignantes contre la pollution atmosphérique.

- Approuver le projet controverse du ministre de l’Intérieur, Gale Norton, qui consiste a mettre aux enchères des fonds marins proches de la cote est de la Floride aux fins d’exploitation pétrolifère et gazière.

- Prévoir l’autorisation de forages pétroliers dans une aire protégée du Montana: la Lewis and Clark National Forest.

- Menacer de fermer le Bureau de lutte contre le sida de la maison Blanche.

-Stimuler le développement d’armements "micro-nucléaires” destinés a atteindre des cibles souterraines, et, ce en violation du traite d’interdiction des essais nucléaires.

- Refuser, comme ses prédécesseurs, de signer la convention internationale sur les mines anti-personnels.

-Essayer d’éliminer une législation protégeant 24 millions d’hectares de forêts contre toute forme d’exploitation forestière et contre la construction de routes.

-Nommer responsable du contrôle des armements et des questions de sécurité internationale John Bolton, adversaire des traites de non-prolifération et hostile à l'ONU.

- Nommer une dirigeante de Monsanto, Linda Fisher, comme administratrice adjointe de l’Agence de protection de l’environnement..

- Eliminer la date butoir de 2004 accordée aux constructeurs d’automobiles pour développer des prototypes de véhicules plus économes en carburant.

- Nommer secrétaire adjoint à l’intérieur J.Steven Giles, bien connu pour son travail au service des lobbies du charbon et du pétrole.

-Nommer responsable pour l’eau et la recherche scientifique auprès du ministère, Bennet Ralev, adversaire de la législation en faveur de la protection des espèces menacées.

- Proposer d’améliorer la procédure d’autorisation de construction de barrages et de centrales nucléaires, y compris en affaiblissant les critères de protection de l’environnement.

- Proposer la vente de zones de forage gazier et pétrolier dans les aires protégées de l’Alaska.

En si peu de temps quelle besogne !

***

(*) Pour la clarté de l'exposé et permettre au lecteur de retrouver les références de nos dires et de nos citations, notées en italiques, les chiffres indiqués entre parenthèses font référence à la pagination de la réédition française de 1984, la seule aujourd'hui disponible.

C'est nous qui en soulignons par les passages en gras les idées les plus caractéristiques.

Derniers commentaires

Isabelle de Chritus : Un traitre a la Nation ! Un idéologue sans vision ! Comme le résume jluc Pujo pour Penser la France : «  #JacquesDELORS est mort ! Vive…
sur Jacques Delors : une cérémonie d’hommage national aux Invalides, le 5 janvier

Paul De Florant : VETO des USA - CONSEIL DE SECURITE - ONU - Cessez-le-feu immédiat à Gaza ! le "NIET" de Washington ! "Vote scandaleux" comme l'écrit JLPujo:…
sur Guerre Hamas-Israël : intenses combats dans le sud de la bande de Gaza

Anne-Marie : #Hanouka a l’#Elysee ? "Une honte !" pour Jean-Luc Pujo / Penser la France. "Même le #CRIF morigène #Macron et le #Consistoire ! Si même le…
sur Hanouka à l’Élysée : les louvoiements d’Emmanuel Macron sur la laïcité

Isabelle de Chritus : Israel #Gaza #Hezbollah #Iran Attention ! Comme le précis jluc Pujo : « Les attaques du #Hamas avaient un objectif précis : déclencher…
sur #Israel #GAZA: "L’ #Iran a gagné sans même entrer en guerre » par le #ColonelCASSAD - ATTENTION ! Brillant !

Nathalie : #Israel #Gaza #Hezbollah #Arabiesaoudite Une attaque dramatique du Hamas sans conséquence militaire ! * Comme le dit JLuc Pujo "L’attaque…
sur Attaques du Hamas : l’échec du système de défense israélien

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - Alain JUPPE - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - André Bellon - ANGLETERRE - Anne-Cécile Robert - Annie Lacroix-Riz - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BRESIL - Bruno Le Maire - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - Chanson & Poésie - CHINE - CHINE - Christian Perronne - Christianisme - Cinéma - Clément Beaune - CNR - Communisme - COVID19 - COVID19 - Crypto & Blockchains - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - Demographie Mondiale - Didier Raoult - Diplomatie française - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - Edouard Philippe - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Elisabeth BORNE - Emmanuel Macron - Emmanuel MACRON - Energie - Enfance - Environnement - Eric ZEMMOUR - Eric Zemmour - ESPAGNE - Etienne Tarride - EURO - euro - Européenne 2024 - Fabien Roussel - Fadi Kassem - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - François Asselineau - François ASSELINEAU - François Bayrou - François Hollande - François Ruffin - Francophonie - francophonie & Langue française - G20 - G7 - Gabriel Attal - Gaullisme - Georges Gastaud - Gérald Darmanin - Gérard Larcher - Guadeloupe & Martinique - HISTOIRE - Humanisme - Immigration - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - Jacques CHEMINADE - Jacques Cotta - JAPON - Jean Castex - Jean-Luc Melenchon - Jean-Luc Pujo - Jean-Pierre Chevenement - Jean-Pierre Raffarin - Judaisme - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - Léon Landini - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - lutte sociale - Lutte Sociale & Combat social - MACHREK - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - Manuel Bompard - Marine LEPEN - Marine LEPEN - Marlène Schiappa - Medecine - Medecine sous Hyppocrate - MEDIAS - MER - Mexique - Michel Houellebecq - Michel Onfray - MUSIQUE - Nathalie Arthaud - Nations d'Europe - Nicolas Dupont-Aignan - Nicolas Sarkozy - NIGERIA - Nucléaire - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Pauvreté - précarité - Penser la France - POLICE & Sécurité - Pour une Constituante - PRC - PRCF - Présidentielle 2017 - Présidentielle 2022 - Protestantisme - QUEBEC - QUEBEC - RéinfoCovid 2022 - Relations Internationales - RELIGION - Roland Hureaux - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - Sciences & Recherche - Sciences&Technologie - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Ukraine - Union européenne - USA - USA - Valérie Bugault - Valérie PECRESSE - Valérie Pecresse - VENEZUELA - VENEZUELA - Venezuela - Yaël Braun-Pivet