Actualités

« La dimension eschatologique du jihad en Syrie et en Irak » par Frédéric PICHON, Chercheur associé à l'Equipe Monde Arabe Méditerranée de l'Université François Rabelais (Tours)

67073-academie-1.jpg

Frédéric PICHON est diplômé d'arabe et docteur en Histoire contemporaine. Ancien élève de l'IEP de Paris, il a vécu à Beyrouth et séjourne régulièrement au Proche-Orient depuis 2002, en particulier en Syrie. Il enseigne la Géopolitique en classes préparatoires. Auteur d'une thèse sur la Syrie, il est chercheur associé à l'Equipe Monde Arabe Méditerranée de l'Université François Rabelais (Tours).

Les succès foudroyants de l'Etat Islamique en Irak et en Syrie interrogent sur la capacité américaine à stabiliser la région et va sans doute remettre en cause leur politique d’alliance régionale basée sur les puissances sunnites du Golfe. La zone grise en voie de constitution le long de la vallée de l’Euphrate est lourde de menaces pour la région comme pour l’Europe. Mais au-delà des considérations stratégiques, militaires et politiques de cet événement, il est nécessaire d’en mesurer la dimension psychologique, en l’espèce religieuse, qui renvoie à l’eschatologie musulmane et à une volonté de régénération de l’Islam. En effet, la proclamation d’Al Baghdadi comme Calife apparaît comme désuète, mais constitue en fait une formidable bouffée d’utopie d’autant que les terres convoitées par ce proto-Etat ont une résonnance eschatologique certaine. Cette dimension a un effet d’entraînement certain sur les populations musulmanes sunnites locales ou venues de l’étranger : pour ces dernières, elles sont le moyen d’une forme de « régénération » par les lieux. La géographie joue un rôle majeur : il n’est que de consulter la littérature djihadiste pour constater combien notamment la référence au « Shâm », à l’ « Iraq »  sont prépondérantes : elles furent celles précisément des premiers déchirements de l’Islam (Hussein, fils d’Ali fut vaincu et tué à Kerbala) et seront celles du combat final contre Shaytan à la fin des temps (Damas ou Shâm).

Lire l'ensemble des interventions du Colloque :

http://www.politique-actu.com/dossier/geopolitique-terrorisme-colloque-academie-geopolitique-paris-jeudi-decembre-2014/1204124/

Partager

Derniers commentaires

Mme VICTORIA JOHNSON : Vous recherchez un prêt immobilier de 10 000 euros à 10 000 000 euros (pour les prêts commerciaux )) Ou se voit-il refuser un prêt d'une banque…
sur #COVID19 - "Géopolitique du coronavirus" – entretien avec Valérie Bugault

Mrs.WEDY MEYDAN : FIXEZ VOTRE SCORE DE CRÉDIT POUR UNE PROMO GRATUITE… Vous obtenez rip parce que vous ne posez pas de questions. Rapport de crédit et pointage de…
sur "Claude Rubinowicz, un énarque étonnant à l'APIE "

Marthe : . "L'objet du présent Traité est de créer une Force de Gendarmerie Européenne qui est opérationnelle, préorganisée, robuste et déployable…
sur ENDFOR, la force de gendarmerie européenne : On vous surveille !

Benjamine : « Marchons Enfants ! ». Total soutien à la mobilisation contre le projet de loi : La PMA sans père est une aberration comme la filiation…
sur STOP GPA - Appel mondial pour L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA GESTATION POUR AUTRUI !

Nathalie : « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME » Echanges Simone LE BARON - Jean-Luc PUJO - 10 Janvier 2020 Très bel échange qui relance la réflexion...…
sur « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME – courtes réflexions libres » Jean-Luc Pujo - Billet du temps présent.

Tags