Actualités

Compte-rendu de la Manifestation du 18 juin. Paris - 18h00 - le 18 juin 2019 Communiqué « Penser la France »

182207-a7.jpg

[Photo : Son excellence Monsieur Mujica, ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela en France ; M. André Bellon, président de « Pour une Constituante », ancien député, ancien président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale ; Mme Annie Lacroix-Riz, historienne, professeur émérite d’histoire contemporaine, membre du Pole de renaissance du communisme en France (PRCF) ; M. Rastbeeen, président de l’Académie de géopolitique de Paris ; M. Alain Corvez, Conseiller en stratégie internationale, militant gaulliste ; M. Etienne Tarride, (absent de la photo) écrivain, ancien avocat au barreau de Paris, gaulliste de gauche et Jean-Luc Pujo ]

_

Communiqué « Penser la France »

Compte-rendu de la Manifestation du 18 juin.

Paris, - 18h00 - le 18 juin 2019

Comme chaque année, les Clubs « Penser la France » ont célébré l’anniversaire de l’Appel du 18 juin du Général de Gaulle, en un lieu symbolique, au 48 rue du Four à Paris, où se déroula en mai 1943 la première réunion clandestine du Conseil National de la Résistance (CNR).

Une poignée de responsables et de militants – communistes et gaullistes - ont répondu présents et nous tenons à les en remercier vivement.

Plus particulièrement, nous remercions pour leur présence et prises de parole :

- Son excellence Monsieur Mujica, ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela en France ;

- M. André Bellon, président de « Pour une Constituante », ancien député, ancien président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale ;

- Mme Annie Lacroix-Riz, historienne, professeur émérite d’histoire contemporaine, membre du Pole de renaissance du communisme en France (PRCF) ;

M. Rastbeeen, président de l’Académie de géopolitique de Paris ;

- M. Alain Corvez, Conseiller en stratégie internationale, militant gaulliste ;

M. Etienne Tarride, écrivain, ancien avocat au barreau de Paris, gaulliste de gauche ;

Après lecture de « l’Appel du 18 juin », plusieurs prises de paroles ont eu lieu suivies de discussions sur la situation politique d’effondrement de la France, sur la restitution éhontée des conditions historiques de libération de la France en 1944, sur le refus absolu du général de gaulle de participer à la mascarade des célébrations du débarquement en juin 1944, sur la nature de l’opération américaine en juin 1944 annoncée comme « une invasion de la France » devant être suivie de l’AMGOT… sur le rôle essentiel de la Résistance française et du CNR en réponse patriotique à l’appel du 18 juin.

Son excellence Monsieur Mujica, ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela en France a notamment précisé quelle image il gardait du Général de Gaulle et de son combat « pour la pleine souveraineté » de la France, message qui gardait pour lui une pleine actualité pour tous les peuples qui luttent pour leur pleine souveraineté. Nous l’avons bien applaudi après avoir souligné qu’en 1940, l’ennemi était clairement identifié, mais aujourd’hui ? Le combat de libération nationale en France est d’autant plus méritoire qu’il faut d’abord et avant tout expliquer quelles sont les forces souvent dissimulées qui vassalisent aujourd’hui la France.

Après l’interprétation – tous en chœur - du « chant du départ de 1794 », la plupart des participants ont rejoint le café voisin pour boire le pot républicain de l’amitié et poursuivre durant près d’une heure les discussions politiques et dresser le programme des prochaines actions politiques.

Heureuse soirée patriotique – militants heureux – Les yeux brillants aux couleurs de l’espérance.

PS: Un remerciement particulier sera adressé à la Préfecture de Police de Paris.

__

Ont été excusés les parlementaires suivants : Martial Saddier député de la Haute-Savoie – Fabrice Brun député de l'Ardèche – Bérangère Abba députée de Haute-Marne - Virginie Duby-Muller député de Haute-Savoie - Madame Valérie Bazin-Malgras, députée de l'Aube - Lise Magnier, députée de la Marne - Aina Kuric, députée de la Marne - Jean-Luc Lagleize, député de la Haute-Garonne, Jean-Philippe Ardouin, député de la Charente-Maritime.

Ont été excusés les militants suivants : M. Fadi Kassem, responsable national du PRCF ; Mme Valérie Begault, écrivain, militante gaulliste ; M. Fabrice Fernandez, responsable national « Penser la France »

_

Lien du communiqué :

http://www.politique-actu.com/actualite/compte-rendu-manifestation-juin-paris-18h00-juin-2019-communique-penser-france/1770906/

Lien du Discours de Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

« Les leçons de l’APPEL DU 18 JUIN" – discours de Jean-Luc Pujo (Penser la France) - 18 juin 2019 – Paris

 

Partager

Derniers commentaires

patbel33 : La déforestation... Sujet plus que brulant, puisque l'arbre, la forêt est le consommateur de ce fameux CO2 que tout le monde utilise pour nous…
sur Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet

Anne-Marie : Vincent LAMBERT : Notre faillite philosophique et spirituelle est totale. JLPujo - 3 juillet 2019. "Vincent LAMBERT a témoigné d'un non-abandon,…
sur « Vincent LAMBERT est un Homme qui vit ! » (Communiqué de PENSER LA FRANCE)

Nathalie : Affaire Vincent Lambert : la Cour de cassation sommée de mettre fin à la cacophonie - 28 juin 2019 - Attente d'une Cour de Cassation aux aboies.…
sur « Vincent LAMBERT est un Homme qui vit ! » (Communiqué de PENSER LA FRANCE)

Benjamine : STOP GPA - Appel mondial pour L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA GESTATION POUR AUTRUI ! SIGNEZ LA PETITION...…
sur "PMA, GPA : La controverse juridique" Aude MIRKOVIC – Critique de JLuc Pujo – 21 octobre 2014

Benjamine : Bombardement de Bouaké : Trois ministres français échappent à des poursuites ... ETONNANT ? Non ?…
sur « BOUAKE, un crime » - Entretien avec Maître BALAN - Côte d'Ivoire (Juin 2013)

Tags