Osons le dire

« Le temps maudit des immolations humaines » par jean-luc Pujo

35213-feu-1.jpg

Le tunisien Mohamed Bouazizi s’est immolé le 17 décembre 2010 sans savoir que ce geste de sacrifice serait suivi par treize autres identiques perpétrés dans tout le Maghreb symbolisant l’immense mouvement de réveil du monde arabe.

Ces immolations  de l’autre côté de la Méditerranée nous ont tous choqué.

Depuis maintenant plusieurs semaines des comportements identiques ont lieu en Europe et particulièrement en France.

Le jeudi 13 octobre, à Béziers, une enseignante s'immole par le feu dans la cour de son lycée.

Le dimanche 16 octobre, à Aix les Bains, une femme de 60 ans s’immole par le feu au bas de son immeuble HLM, à la suite de graves problèmes sociaux et financiers.

Le mercredi 26 octobre, à Chaumont, une femme de 46 ans – désespérée - s’immole par le feu sur le parking de son immeuble.

Ce même mercredi 26 octobre, à Paris, devant le Palais de l’Elysée, une femme tente de s’immoler pour dénoncer sa situation désespérée en matière de logement, et sera sauvée in extremis par une policière.

Pour ces faits connus, combien de suicides identiques cachés ces dernières semaines ?

Largement occultés par les médias, ces suicides ne peuvent que nous révolter.

Ils illustrent la très grande détresse sociale, économique et morale de nos compatriotes.

Mais ils en disent plus.

***

Ces suicides accusateurs sont le signe d’un immense malaise social et politique.

Car l’immolation est un suicide particulier qui mêle acte pour soi et acte pour autrui. Il interpelle les consciences, les met au défi de trouver la clé du dénouement du monde absurde dans lequel nous sommes collectivement enfermés.

L’immolation est cet acte particulier qui dit l’impossibilité de trouver une issue à une situation imposée par un ordre institutionnel devenu inhumain.

L’immolation, c’est l’acte final pour dire en conscience que plus rien n’est possible face à l’immutabilité d’un réel injuste institutionnalisé.

Quand l’ordre institutionnel s’oppose à ce point à la raison supérieure portée par une conscience aigue de la vérité sur la liberté, la justice, la dignité … alors l’individu invente cette porte de sortie diabolique, dramatique.

Hier, le bonze vietnamien Thích Quảng Đức s'immolait – en 1963 - en pleine rue de Saigon pour protester contre les persécutions anti-bouddhistes, comme en 1969, Jan Palach s'immolait à Prague pour protester contre l’invasion soviétique.

Plusieurs moines tibétains se sont immolés – encore ces jours-ci - pour protester contre le comportement des autorités chinoises.

Ainsi, l’immolation publique apparaît comme un acte fondamentalement social, éminemment politique.

***

Sommes nous prêts à accueillir ce message délivré – après le Maghreb, ici même en France –avec autant de force ?

Sommes-nous capable d’entendre l’immense cri, là-bas, ici ? Ou accepterons-nous de laisser prospérer le fruit de notre mépris ?

Ces gestes dramatiques nous interrogent dans une période de profonds bouleversements.

Ils nous interrogent sur notre époque et sur nous-mêmes.

Pas de doute. Si nous ne sommes pas à la hauteur des défis ainsi révélés, nous allons connaître des temps obscurs, de ceux qui accompagnent inévitablement le reniement des Hommes.

Car c’est bien là le message ultime des Immolés : Je me renie en miroir du reniement collectif des Hommes.

Besoins de respect, d’humanité, de simple démocratie : Comment ne pas voir dans ces messages les nouveaux mots d’ordre magnifiques d’une nouvelle résistance à fonder ?

Il y a urgence.

***

Jean-Luc Pujo est président des Clubs "Penser la France", rédacteur en chef de POLITIQUE-ACTU.com

Partager

Mot clés : politique - social - suicides - immolations - feu

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags