Osons le dire

« Présidentielle 2012 : Ni Sarkozy, ni Hollande ! » Les Clubs "Penser la France"

44479-2005-hollande-sarkozy.jpg

- communiqué des Clubs « Penser la France » -

Mercredi 14 mars 2012 -

La campagne présidentielle plonge aujourd’hui la France dans un climat surréaliste dont la compréhension nécessite un rapide rappel historique.

***

En refusant d’approuver la Constitution européenne par référendum en 2005, la France a commis, aux yeux de l’Oligarchie, une faute lourde.

Pour corriger ce peuple frondeur, une thérapie de choc de nature libérale a été décidée.

Son protocole en plusieurs étapes appelait l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 puis celle de Dominique Strauss-Kahn en 2012.

Il faut reconnaitre que le quinquennat de Nicolas Sarkozy a répondu à presque toutes les attentes sans provoquer de réactions sérieuses de la part du corps social français.

L’asthénie dans laquelle les corps intermédiaires ont été plongés en dit long sur le niveau de corruption des responsables politiques et syndicaux, alors que les réformes de nature libérale touchaient l’ensemble des secteurs d’activités public et privé, entrainant de nombreuses souffrances.

L’élection de Dominique Strauss-Kahn aurait dû parachever cette mutation, en imposant la déstructuration totale des territoires au sein d’un ensemble européen fédéral, la fin des services publics « à la française ». Le tout sans réaction des syndicats paralysés par la gauche gouvernementale.

Dans ce grand jeu truqué, le remplacement de Dominique Strauss-Kahn par François Hollande ne change à peu près rien.

Le programme - dont François Hollande est maintenant le dépositaire - reste identique : accompagner la mutation libérale imposée à la France et préparer l’émergence d’une organisation territoriale et politique européenne.

Au final, avec tous ces hommes, la France – sa terre, son esprit, ses valeurs - a vocation à disparaître au profit de l’Europe fédérale libérale dirigée par Bruxelles.

Tel est le sens de l’histoire imposé.

Nous comprenons ainsi que ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande ne sont des hommes libres.  De ce seul fait, nous comprenons qu’aucun n’est un Homme d’Etat.

***

Mais rien de l’histoire n’est écrit.

La période qui s’ouvre devant nous sera étonnement agitée.

La fin de l’Euro accompagnée de politiques d’austérité va générer de fortes crises sociales et politiques en France comme en Europe.

Le réveil salutaire des peuples s’accompagnera de violences.

L’heure viendra où s’engager pour la France revêtira le sens qu’il eut aux plus sombres heures de notre histoire…

Mais ces heures ne sont-elles pas aussi les heures les plus glorieuses pour notre Nation ?

***

Dans un tel contexte, les clubs « Penser la France » travaillent aux combats immenses qui s’annoncent.

Nous le faisons depuis des années, au nom des valeurs de la République, de l’indépendance nationale auxquelles nous sommes fondamentalement attachés.

Les mois qui viennent demanderont du courage. Préparons-nous.

Etablissons ponts et routes entre tous les français prêts aux combats. Organisons-nous. Fédérons les résistances.

Pour la République, pour la France.

___

Contact

Les Clubs "Penser la France"

BP 26  - 92403 Courbevoie Cedex

06.83.23.66.64

Partager

Commentaires

de InternetDev
Mes deux jeunes de Neuilly-sur-Seine, ont-ils sécurisés les émections, l'un pour l'autre en 2007 / 2012, voir 2002, puisque l'ami de lycée du succésseur de Chirac en Corrèze s'est retrouvé sous Chirac et Sarkozy comme conseiller spécial (Alain Bauer le franc-maçon sécuritaire et décortaeur e Ray Kelly ?))

Sur toutes les photos que j'ai vu de ses deux là, il y a comme une complicité tellement flagrante, puis mme Chirac ne s'est jamais plainte de sont sort en Corrèze malgrès les fautes Hollandaises, que je crois qu'Hollande / Serko et Chirac, roulent ensemblent depuis bien avant 2002!

Et comme socialiste, je crois que c'est LA réelle défaite de Jospin et non se qu'on nous vend, car la Faute de Jospin est surtout d'être allé contre le temps de Cerveau disponnible de Martin Bouygues (parrain du fiston de l'autre) ce qui empêche les média comme le "Petit Journal de Bartez" / "Le Grand Trochon de Masnet" / Les faux d'ITélé / C / Calvi et autre de passer comme un lettre à la poste ..

Le jours où les penseurs auront pour but d'aller contre leurs intérêt et promouvoir le temps de penser aux autres, j'écouterais ce qu'ils ont de Bla bla à vendre
0 approbation
24 March - 04h13
de InternetDev
http://internetdev.pagesperso-orang.../index.htm

Pas besoin d'être physionomiste pour voir que ceux-ci jouent la démocratie médiatique contre la démocratie éclairée!

cf: "Caton de la reconquête" etc...
0 approbation
24 March - 04h15
de lizzy
Aux ames citoyens!!!!!!!!! retrouvons notre souveraineté nationale le plus rapidement possible,dehors les prédateurs que justice se fasse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
0 approbation
27 April - 22h49

Derniers commentaires

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Marthe : . "L'objet du présent Traité est de créer une Force de Gendarmerie Européenne qui est opérationnelle, préorganisée, robuste et déployable…
sur ENDFOR, la force de gendarmerie européenne : On vous surveille !

Benjamine : « Marchons Enfants ! ». Total soutien à la mobilisation contre le projet de loi : La PMA sans père est une aberration comme la filiation…
sur STOP GPA - Appel mondial pour L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA GESTATION POUR AUTRUI !

Nathalie : « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME » Echanges Simone LE BARON - Jean-Luc PUJO - 10 Janvier 2020 Très bel échange qui relance la réflexion...…
sur « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME – courtes réflexions libres » Jean-Luc Pujo - Billet du temps présent.

Tags