Osons le dire

POUR UNE CONSTITUANTE : Partout, créons des cercles ! Appel d'André BELLON

182136-bellon-27-avril-19.png

_

_

Plusieurs d’entre nos correspondants nous ont demandé une version écrite de la dernière vidéo appelant à la constitution des cercles locaux. Voici ci-dessous cette version.

"Bonjour,

La France vit des défis considérables : défis économiques et sociaux, défis climatiques, défis sanitaires,…

Face à ces défis, il y a un ardent besoin d’une mobilisation, une mobilisation de l’ensemble de la vie publique. Or, la vie politique, en ce moment et ce depuis des années, est devenue déliquescente. On peut même dire qu’il n’y a plus de vie politique, même s’il y a des apparences sur les détails. Pour l’essentiel, les responsables politiques, j’insiste sur le mot « responsables », c’est-à-dire ceux qui sont censés faire des choix, ont abandonné l’idée de volonté au profit de l’idée de fatalité : on n’y peut rien, c’est la faute à personne. Comment sont-ils arrivés à cette situation ? D’abord sans doute parce qu’ils n’ont pas envie de faire autrement, mais surtout parce qu’ils ont créé, signé, ratifié des traités qui ont transféré les choix, c’est-à-dire les instruments de la vie politique, à des instances que personne ne contrôle, en tout cas pas démocratiquement, donc instances non élues évidemment. Traités européens bien entendu, mais aussi traités internationaux sur lesquels nous allons revenir.

Prenons quelques exemples :

- Les questions économiques et sociales : la mondialisation impose, elle nous bloque, c’est la faute à personne. Sauf que la mondialisation n’est pas tombée du ciel, elle a été construite, voulue, par les responsables politiques.

- Les questions climatiques : on se retranche toujours derrière l’idée du gouvernement mondial, manière soi-dit en passant de s’éloigner un peu plus de la démocratie. Oui, sans doute y a-t-il besoin d’accords internationaux, mais ne peut-on du coup rien faire au niveau local ? Mais non, c’est la faute à personne.

- Les questions sanitaires : pendant des semaines, tous les soirs, des experts ou des personnalités politiques sont venus nous expliquer la 4ème décimale de la pandémie. Pour faire de faire de la communication, il y a eu de la communication. Mais lorsqu’on constate la pénurie de masques ou de vaccins, on n’y peut rien, c’est la faute à personne.

En revanche, lorsqu’il y a des mouvements sociaux importants, les responsables retrouvent leurs moyens. La répression est vive, on a vu cela en particulier avec les gilets jaunes.

Et de temps en temps, histoire de faire semblant d’avoir l’air, les responsables convoquent quelques personnes tirées au sort, manière de faire croire qu’ils se préoccupent de l’avis du peuple.

Ce n’est plus possible de continuer ainsi. D’abord parce que, par principe, la démocratie impose qu’il y ait des formes démocratiques. Mais surtout parce que nous sommes incapables de faire face à un défi quelconque sans la mobilisation de l’ensemble du corps politique, c’est-à-dire ce qu’on appelle communément le peuple.

Lorsque nous avons créé l’Association pour l’élection d’une Constituante, il y a maintenant plus de 13 ans, nous avons bien dit que, bien sûr, nous voulions soulever la nécessaire questions des institutions -ce que tout le monde évoque aujourd’hui, soit-dit en passant-, mais plus profondément nous appelions à poser la question de la reconstitution de ce corps politique souverain qu’est le peuple autour de ce symbole qu’est l’élection d’une Constituante au suffrage universel en France.

Ce symbole est plus que jamais nécessaire pour recréer le citoyen libre et responsable et le peuple souverain. C’est pourquoi nous appelons une fois de plus les citoyens à se rassembler au plus prés de leur lieu de vie, dans les communes, dans les quartiers, pour imposer l‘idée de cette élection. Tous ces cercles, créés au niveau le plus local, pourront ensuite se rassembler pour créer des États généraux pour l’élection d’une Constituante, débouchant ainsi naturellement sur cette élection.

C’est un enjeu non seulement de principe -c’est la démocratie-, mais c’est aussi la manière de faire face aux défis. Il n’y a pas d’autre solution.

A bientôt"

André Bellon

***

Pour adhérer, 4 possibilités. Vous pouvez

- remplir et envoyer par la poste le bulletin d’adhésion ci-dessous et en pièce jointe

- le remplir en ligne par le lien https://framaforms.org/pouruneconstituante-1608142847

- un virement : demander l’IBAN à pouruneconstituante@yahoo.fr

- adhérer directement à un cercle local

Partager

Mot clés : pour une constituante

Derniers commentaires

Benjamine : Idem avec la BOLIVIE ! L'ex-président Evo Morales est rentré en novembre 2020. Mars 2021 : L’ex-présidente bolivienne Jeanine Añez et deux…
sur BOLIVIE :« Solidarité avec la Bolivie d’Evo MORALES » Intervention de Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : URGENT : La CPI confirme en appel l'acquittement de l'ex-président ivoirien #LaurentGbagbo - 31 mars 2021 "« OUI » ! Il faut libérer le…
sur « Debout l’Afrique !» Jean-Luc Pujo (Penser la France) - Samedi 28 septembre 2013 - Paris.

athena-defense : annule et remplace le précédent commentaire. Parfaitement en phase avec cette analyse que je n'avais pas lue avant de rédiger mon propre…
sur OTAN 2030 : “Il faut stopper ce train fou !” Général Grégoire Diamantidis (Cercle de Réflexion Interarmées)

JLP : Monsieur, Nous sommes entièrement à votre disposition pour répondre à vos demandes d'informations. Nos connaissons particulièrement bien le…
sur "INTERVENIR EN SYRIE : QUEL INTERET ? " par Roland HUREAUX

Serge Richard : Cher monsieur, je découvre avec plaisir votre intérêt pour rétablir la vérité sur la Syrie, au travers d'un commentaire de ce lien…
sur "INTERVENIR EN SYRIE : QUEL INTERET ? " par Roland HUREAUX

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - ANGLETERRE - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BAYROU - BRESIL - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - CHEVENEMENT - CHINE - CHINE - Christianisme - CNR - Communisme - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Energie - Environnement - ESPAGNE - EURO - Européenne 2019 - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - Francophonie - Gaullisme - HISTOIRE - HOLLANDE François - Humanisme - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - JAPON - Judaisme - JUPPE - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - LEPEN - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - Lutte Sociale - MACHREK - MACRON - MACRON - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - MEDIAS - MELENCHON - MER - MUSIQUE - Nations d'Europe - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Penser la France - POLICE & Sécurité - Présidentielle 2017 - Protestantisme - Protestantisme - QUEBEC - Relations Internationales - Religion - RELIGION - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - SARKOZY - Sciences & Recherche - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Union européenne - USA - USA - VENEZUELA - VENEZUELA

Tags