Osons le dire

"La Justice n'est pas une start-up !" Etienne TARRIDE (BILLET)

176358-justice-startup-1.jpg

Amis Compagnons et Camarades

Je ne vous parlerai aujourd'hui que de Justice Civile.

Depuis toujours, les gouvernements croient avoir un choix à faire entre la Justice performante et la Justice équitable.

La Justice performante est celle qui règle les dossiers dans des délais rapides, sans provoquer trop de mouvements d'opinion.

Elle se préoccupe autant que possible des droits de chacun. Autant que possible seulement

La Justice équitable est celle qui se préoccupe d'abord de l'égalité des armes et du caractère contradictoire du débat. Elle se préoccupe autant que possible des délais .Autant que possible seulement.

Notre gouvernement fait, avec le projet de Loi de Madame Belloubet le choix de la Justice performante. Il s'agit de régler vite les litiges. Tant mieux s'ils sont de surcroit bien réglés mais ce n'est pas la priorité.

Nous aurons désormais recours le plus souvent possible, dans les affaires civiles à l'intelligence artificielle, c'est-à-dire à des techniques qui permettent, à partir d'exposés simplifiés de demander à l'ordinateur de dégager la solution évidente à partir de l'interprétation majoritaires des textes et sans entendre les parties.

Nous nous efforcerons de décourager les parties dans des litiges considérés comme secondaires par principe en leur imposant des formalités préalables.

Nous imposerons aux parties des longs déplacements pour les décourager plus encore.

A cette conception liberticide s'ajoutent des erreurs lourdes liées à l'incompétence

Pour n'en donner que deux exemples,

- Les assignations en ligne compteront en grand nombre des erreurs matérielles qui pourront  les rendre irrecevables et des erreurs de Droit qu'un huissier aurait facilement corrigées.

- La suppression de l'audience de conciliation en matière de divorce, c'est à dire en une matière ou elle est réellement utile, prolongera le temps le plus dangereux, celui ou les droits de chacun sur le logement, la garde des enfants et la pension alimentaire ne font pas encore l'objet d'une décision provisoire.

J'ai toujours pensé pour ma part que l'équité devait l'emporter sur la performance.

La Justice n'est pas une start up.

Etienne Tarride*

__

*Etienne TARRIDE - ancien avocat au barreau de Paris, gaulliste de gauche - publie des billets en exclusivité pour POLITIQUE-ACTU.COM. Il est aussi romancier.

Partager

Derniers commentaires

Mme VICTORIA JOHNSON : Vous recherchez un prêt immobilier de 10 000 euros à 10 000 000 euros (pour les prêts commerciaux )) Ou se voit-il refuser un prêt d'une banque…
sur #COVID19 - "Géopolitique du coronavirus" – entretien avec Valérie Bugault

Mrs.WEDY MEYDAN : FIXEZ VOTRE SCORE DE CRÉDIT POUR UNE PROMO GRATUITE… Vous obtenez rip parce que vous ne posez pas de questions. Rapport de crédit et pointage de…
sur "Claude Rubinowicz, un énarque étonnant à l'APIE "

Marthe : . "L'objet du présent Traité est de créer une Force de Gendarmerie Européenne qui est opérationnelle, préorganisée, robuste et déployable…
sur ENDFOR, la force de gendarmerie européenne : On vous surveille !

Benjamine : « Marchons Enfants ! ». Total soutien à la mobilisation contre le projet de loi : La PMA sans père est une aberration comme la filiation…
sur STOP GPA - Appel mondial pour L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA GESTATION POUR AUTRUI !

Nathalie : « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME » Echanges Simone LE BARON - Jean-Luc PUJO - 10 Janvier 2020 Très bel échange qui relance la réflexion...…
sur « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME – courtes réflexions libres » Jean-Luc Pujo - Billet du temps présent.

Tags