Osons le dire

"La Justice n'est pas une start-up !" Etienne TARRIDE (BILLET)

176358-justice-startup-1.jpg

Amis Compagnons et Camarades

Je ne vous parlerai aujourd'hui que de Justice Civile.

Depuis toujours, les gouvernements croient avoir un choix à faire entre la Justice performante et la Justice équitable.

La Justice performante est celle qui règle les dossiers dans des délais rapides, sans provoquer trop de mouvements d'opinion.

Elle se préoccupe autant que possible des droits de chacun. Autant que possible seulement

La Justice équitable est celle qui se préoccupe d'abord de l'égalité des armes et du caractère contradictoire du débat. Elle se préoccupe autant que possible des délais .Autant que possible seulement.

Notre gouvernement fait, avec le projet de Loi de Madame Belloubet le choix de la Justice performante. Il s'agit de régler vite les litiges. Tant mieux s'ils sont de surcroit bien réglés mais ce n'est pas la priorité.

Nous aurons désormais recours le plus souvent possible, dans les affaires civiles à l'intelligence artificielle, c'est-à-dire à des techniques qui permettent, à partir d'exposés simplifiés de demander à l'ordinateur de dégager la solution évidente à partir de l'interprétation majoritaires des textes et sans entendre les parties.

Nous nous efforcerons de décourager les parties dans des litiges considérés comme secondaires par principe en leur imposant des formalités préalables.

Nous imposerons aux parties des longs déplacements pour les décourager plus encore.

A cette conception liberticide s'ajoutent des erreurs lourdes liées à l'incompétence

Pour n'en donner que deux exemples,

- Les assignations en ligne compteront en grand nombre des erreurs matérielles qui pourront  les rendre irrecevables et des erreurs de Droit qu'un huissier aurait facilement corrigées.

- La suppression de l'audience de conciliation en matière de divorce, c'est à dire en une matière ou elle est réellement utile, prolongera le temps le plus dangereux, celui ou les droits de chacun sur le logement, la garde des enfants et la pension alimentaire ne font pas encore l'objet d'une décision provisoire.

J'ai toujours pensé pour ma part que l'équité devait l'emporter sur la performance.

La Justice n'est pas une start up.

Etienne Tarride*

__

*Etienne TARRIDE - ancien avocat au barreau de Paris, gaulliste de gauche - publie des billets en exclusivité pour POLITIQUE-ACTU.COM. Il est aussi romancier.

Partager

Derniers commentaires

Nathalie : Comme le dit JLP Affaire #alexandrebenalla - un leurre... *** Reposons autrement la question : qu'a fait Emmanuel Macron pour susciter cette…
sur "Gens de rien et faux policier" Billet d'Etienne TARRIDE

Nathalie : Francophonie-OIF : La candidature de Louise Mushikiwabo (RWANDA) passe mal auprès de principaux contributeurs de l’OIF. Jusqu’où Paris va-t-il…
sur RWANDA : "The Mass Murder We Don’t Talk About" by Helen Epstein (NYRB) - ATTENTION EXCEPTIONNEL ! (Partie 1)

Alain de kervouant : Italie : La forfaiture de Sergio Mattarella, président de la République italienne Encore un sale coup anti-démocratique de BRUXELLES ! Le…
sur Matzneff - Italie : élections, piège à cons

Anne-Marie : VENEZUELA : Chine et Russie félicitent MADURO pour sa réélection... Diplomatie française sous OTAN... dépassée ! Maduro agradece a Rusia,…
sur VENEZUELA : Des élections sérieuses, entre Mythe et Réalité !

Alain de kervouant : DIMANCHE 15 avril 2018 - MACRON sur BFMTV - 3h00 Sidérante ! MACRON... "C'est SAINT-JUST en plateau ... Au pouvoir, C'est GUIZOT " ! *** Alors…
sur « La France au piège !» (Penser la France) Jeudi 12 avril 2018

Tags