Osons le dire

COMMUNISTES HEBDO (PRC) - 23 février 2018

173139-prc-1.jpg

***

Contre le capitalisme, la lutte politique

   En France, l’industrie a perdu 1 demi million d’emplois en 10 ans. L’INSEE annonce que 27.200 entreprises industriel­les ont disparu depuis 2006. Les effectifs de salariés dans l’industrie ont diminué de 16% depuis 2008.Le recul est général mais encore plus important dans le bassin parisien, le Nord, l’Est et le Centre de la France.

La concurrence capitaliste mondiale, accélère la course au profit. Pour cela les entreprises augmentent de plus en plus la productivité et réduisent le nombre des emplois.

« Quand il y a des changements technologiques il est normal que des emplois disparaissent » a déclaré Macron devant la presse présidentielle le 13 février. Il a même ajouté : « Si on se met à vouloir bloquer cette transformation, on enraye tout dans la vie économique ».

Pour la réalisation de son objectif, Macron veut soumettre toute la société française à une exploitation capitaliste accrue.

Après avoir organisé la casse du code du travail, son plan est de livrer tous les secteurs à une exploitation capitaliste sans entrave. Sa feuille de route dès maintenant : la privatisation de la SNCF – la casse du système de santé et de la Sécurité Sociale - la formation et tout le système d’éducation au service du patronat capitaliste – la suppression de la fonction pu­blique- la loi sur l’assurance chômage- la réforme des retraites- la remise en cause du SMIC … Lire la suite de l’article

***

Stop à la main mise complète du patronat sur la formation !

   Le projet du gouvernement sur la réforme de l’apprentissage, suit point par point l’exigence du Medef : faire passer la gestion de l’apprentissage aux mains des branches professionnelles. Jusqu’à aujourd’hui ce sont les Régions qui créent et gèrent les CFA (Centre de Formation d’Apprentis). Avec son projet le gouvernement met tout dans les mains du patronat.

Il veut casser définitivement l’apprentissage d’un métier pour les jeunes, pour les rendre"employables" sur un poste en fonction des besoins à court terme de telle ou telle entreprise. Une main d’œuvre bon marché, flexible, corvéable à merci. Avec à la clé le chantage permanent de la validation du diplôme et d’un hypothétique contrat.

Aujourd’hui, c’est une enveloppe de presque 2 milliards que gèrent les 13 Régions. On comprend que le Medef et la CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) veulent mettre la main dessus. D’autant qu’une nouvelle cotisation alternance, équivalant à 0,85 % de la masse salariale, sera désormais prélevée sur toutes les entrepri­ses, remplaçant une partie de la taxe d’apprentissage. « Son produit devrait avoisiner les 4 milliards d’euros », a précisé le ministère du Travail. Le Medef a d’ailleurs immédiatement salué le plan … Lire la suite de l’article

***

La doctrine nucléaire des USA : Un danger pour la paix

   Le dernier rapport du département d'état à la défense des USA : « Nuclear posture review » publié en février 2018 a été élaboré à la suite d'une demande du Président Trump. Il procède à une évaluation de la position nucléaire des USA dans un contexte où, selon ce rapport: « l'Amérique est confrontée à une situation de sécurité internationale plus complexe et plus exigeante qu'aucune autre depuis la fin de la guerre froide ». De nombreux observateurs ont commenté ce rapport et en ont dégagé les lignes principales que l'on peut résumer ainsi :

1. Une désignation claire des adversaires potentiels des USA : la Chine, la Russie, l'Iran et la République Populaire Démo­cratique de Corée.

2. Le développement de nouvelles armes nucléaires et en particulier, celles de « bas rendement » pouvant être utilisées sur le champ de bataille en plus des armes de dissuasion massive.

3. Une doctrine nouvelle de riposte incluant le nucléaire face à une agression de type conventionnelle, voire d'une cyber attaque. Le rapport explicite ainsi ce point :  les forces nucléaires américaines doivent être «  réajustées et plus flexibles » en tant que « dissuasion » «  contre des menaces conventionnelles et nucléaires ». Ce point est tout à fait fondamental. Il transforme complètement la stratégie militaire en ce sens qu'elle abaisse considérablement le seuil d'utilisation de ces ar­mes et peut conduire à une escalade du feu nucléaire à partir d'un conflit de moyenne intensité....Lire la suite de l’article

Partager

Derniers commentaires

Nathalie : Affaire Vincent Lambert : la Cour de cassation sommée de mettre fin à la cacophonie - 28 juin 2019 - Attente d'une Cour de Cassation aux aboies.…
sur « Vincent LAMBERT est un Homme qui vit ! » (Communiqué de PENSER LA FRANCE)

Benjamine : STOP GPA - Appel mondial pour L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA GESTATION POUR AUTRUI ! SIGNEZ LA PETITION...…
sur "PMA, GPA : La controverse juridique" Aude MIRKOVIC – Critique de JLuc Pujo – 21 octobre 2014

Benjamine : Bombardement de Bouaké : Trois ministres français échappent à des poursuites ... ETONNANT ? Non ?…
sur « BOUAKE, un crime » - Entretien avec Maître BALAN - Côte d'Ivoire (Juin 2013)

Anne-Marie : "Européenne 2019 : La force sacrificielle d’Emmanuel MACRON" comme l'écrit jean-luc Pujo... "En s’offrant en victime expiatoire, Emmanuel…
sur Européennes : Macron apparaîtra bien sur une affiche de campagne de LREM

Paul De Florant : Désolé Cher Monsieur, L'incivisme de l'incivisme, c'est prétendre au civisme alors qu'on trahit sa propre Nation. De quelques bords que vous…
sur EUROPÉENNES 2019 : « Pour un BOYCOTT CITOYEN et PATRIOTIQUE ! » (Penser la France)

Tags