Osons le dire

« 2011 : Préparer le sursaut pour la France » Par Jean-Luc Pujo, président des Clubs "Penser la France"

20660-french-revolution-2.jpg

- Voeux 2011 des Clubs « Penser la France » -

En ce début d’année 2011, les Clubs « Penser la France » vous présentent leurs vœux les plus chaleureux de santé, de joie et de réussites pour vous et les vôtres.

***

Après une année 2010 passionnante - que les Clubs « Penser la France » avaient placé sous le signe de la résistance - nous voilà, à seize mois des prochaines élections présidentielles, dans l’obligation de préparer le nécessaire « sursaut pour la France ».

Nous savons que la France a besoin d’une autre présidence de la République, sentiment maintenant partagé par la plupart des français et la plupart des forces constitués dans notre pays.

Il est ainsi fort probable que dans seize mois, la France élira un autre président de la République. Mais qui ? Pour quelle politique ?

***

Durant cette année 2010, la France a connu une des périodes les plus dramatiques de son histoire d’après guerre.

La destruction programmée de l’unité nationale - sous les coups portés par une mondialisation libérale relayée par une politique européiste scandaleuse -  appelle ce constat : notre pays travaille à sa perte.

L’alignement de notre défense et de notre politique étrangère sur celle des Etats-Unis, voulu par le Président de la République, est bel et bien un crime contre la France.

La France et les intérêts français reculent sur tous les fronts économiques, politiques et culturels partout dans le monde.

Le pire – dans cet échec – est qu’il s’accompagne d’un reniement de la France, d’un effacement de son esprit.

Notre soumission est totale. Nos armées sont démantelées et soumises aux dictats des généraux américains de l’OTAN. Nos postes diplomatiques – quand ils ne sont pas vendus - n’ont ni moyens, ni ambitions. La Francophonie recule partout au grand étonnement des pays amoureux de notre culture qui voyaient là un moyen utile de résistance à l’Empire.

Nous sommes en train d’assister à l’assassinat de la France et ce crime est commis par ceux-là même qui ont en charge de veiller à ses intérêts.

Seule la Haute Cour pourra apprécier un tel degré de forfaiture.

***

2010 nous a permis de parcourir le pays. De découvrir des lieux de résistance et des réseaux multiples animés par l’esprit bienveillant de ceux qui ont à cœur le souci de la France.

Communistes, gaullistes, vieux résistants, patriotes de tous bords … tous fidèles !

Comment ne pas s’étonner de la force de cet esprit français qui irradie encore le pays profond jusqu’aux plus surprenantes initiatives - « réseau Vercors » - Silence.

Partout des hommes se lèvent. Partout des esprits se dressent.

Oui ! Il existe encore un esprit français. De cet esprit qui soulève les peuples. Arme seule capable de les armer.

De ce point de vue, 2010 nous a rassuré. Mieux. Nous voilà réenchantés.

Grand pays que la France - 2010 - Heureuse année.

***

Mais cette année nous aura également permis de mesurer le degré jusque là inégalé de la corruption de nos élites.

Les Médias, la quasi-totalité des directions syndicales, réussissant - et les uns et les autres - à désorganiser ces grands mouvements populaires quand le pays était au bord d’une véritable révolution salutaire.

Les mêmes – médias, syndicats, partis – niant la gravité du choc économique et financier, tremblant pour leurs propres intérêts, toutes ces rentes de situation distribuées par un système dont le seul génie est d’avoir poussé à un degré inégalé la complexité d’un système de corruption généralisé.

Jusqu’à ce carriérisme des médiocres - polluant le plus pur des esprits de la République – touchant tous les secteurs, du fin fond des provinces jusqu’au sommet de l’Etat : une France de prébendes, de copains-coquins, de primes aux mérites pour ceux qui n’en ont aucun…

Une France d’Ancien Régime – dans la pire des acceptions – ou celle de Vichy, 1941 – une France avilie, aux élites pleines de mensonges, de reniements et de mauvaise foi …

L’infâme Woerth ! Les ministres Besson, Bertrand et Mitterrand ! Et j’en passe.

Tout – partout - n’est plus que règne du mensonge !

Et toutes ces star-peopolisées aux livres plagiés … qui osent encore parader !

Et tous, absolument tous, en train de nous vendre une Europe de la modernité … celle de la combine, des peuples trahis, du contournement de la démocratie.

***

2010 ? Ce fut aussi le bouleversement du Monde ; surprenantes leçons données par des peuples jusque là soumis, trahis, humiliés.

Iran, Gaza, Vénézuela, Cuba et aujourd’hui …Tunisie, Algérie.

Nous sommes - bel et bien - au tournant de l’histoire des mondes.

L’Europe morte, entièrement soumise aux lois de l’Empire, se satisfaisant du seul rôle commercial modélisé par l’Allemagne. L’Europe perdant pied. L’Europe sortant de l’Histoire - de sa propre histoire - quand d’autres peuples font leur entrée fracassante…

La rue - arabe et perse - reprenant la parole … Espérance folle, manipulée, pour mieux la faire basculer vers cette démocratie consumériste - seul vœux américain, inavoué.

Mais pourquoi ne pas travailler à les aider ? A soutenir cette rue arabe se dressant démocratiquement pour réclamer justice ? La vraie justice ? Le vrai respect ?

Ne peut-on rêver ?

Alors - justement ! - Rêvons ... à cette France qui prendrait rendez-vous avec l’histoire … à cette France qui tendrait la main à ces peuples du sud, qui porterait un message de véritable libération, capable de poser les fondations d’un nouvel ordre mondial, capable de trouver l’occasion rêvée, la force, le levier de basculement du monde pour faire émerger une société mondiale organisée en Nations libres, en peuples émancipés.

La France bousculant cette Europe débile. La France, revivifiée… La France retrouvée.

Qui pour croire qu’ainsi soulevé, le monde ne pourrait accoucher d’un nouvel ordre politique ? D’un nouvel ordre économique ?

Pauvre France, aujourd’hui dirigée par des Rika Zaraï de la politique aussi dangereux qu'incultes et prétentieux.

***

Au seuil de cette année nouvelle, les Clubs « Penser la France » ont décidé de placer 2011 sous le signe du « Sursaut pour la France ».

Nous devons préparer ce sursaut pour le bien de la France et pour le bien de tous ceux qui dans le monde attendent le triomphe de nos valeurs. Et combien sont-ils  nombreux.

2011 sera une année agitée.

Nous allons vraisemblablement connaître les suites dramatiques de la crise économique et financière. La fin de l’Euro.

Cette crise s’accompagnera d’une crise financière internationale et d’une nouvelle crise aux Etats-Unis.

La situation internationale va connaître des mouvements importants, de ceux qui accompagnent toujours les changements de cycles historiques.

Nous y sommes.

La France sera-t-elle au rendez-vous de l’histoire ? A regarder nos élites, nous savons que non !

Mais le peuple a mille ressources. Silence – surprises.

***

Dans ce contexte de bouleversements annoncés, les clubs « Penser la France » travailleront à faire émerger des forces nouvelles susceptibles de porter la révolution républicaine dont la France a besoin.

Ce besoin est maintenant une évidence pour tous.

Ainsi le Front National opère - avec habileté - un tournant doctrinal sans précédent qui vise à incarner un projet bancal dit « républicain ». Il replace l’Etat au centre de tout et socialise son projet. Nulle illusion devant ces nouvelles paroles. Les français comprennent que le Front National n’est pas un obstacle au Marché libéral. Il en est – depuis trente ans - le plus utile des appendices.

Oui ! La France a soif d’ordre et de justice.

Oui ! Il faut que la France reprenne en main son destin politique et économique.

Il faut que la France se prépare à une nouvelle révolution, la mise en place d’un nouvel ordre, celui porté par ce que nous appelons – nous – l’Hyper république.

La République partout. Une Nation maîtresse de son destin. Une Nation ouverte sur le Monde.

Ce sont là des objectifs indispensables qui appellent un véritable sursaut national.

Pour les Clubs « Penser la France », l’année 2011 sera consacrée – vous l’avez compris – à réunir les conditions indispensables à un véritable  « sursaut pour la France ».

Jean-Luc PUJO

Président des Clubs « Penser la France »

[Photo : Révolution de 1830 - Combat devant l'hôtel de ville - Jean Victor Schnetz (1787-1870) - Paris, Musée du Petit Palais]

Partager

Commentaires

de le journal de personne
Indignez-vous !
Y a toujours un traitre au fond de nous.

Tu as trahi mon secret
Tu as deviné qui j’étais
Je ne te le pardonnerai jamais
Je te dédie ce rondeau
Avant de m’éclipser…


http://www.lejournaldepersonne.com...gnez-vous/
0 approbation
29 January - 05h56

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags