Dossiers

ARMEMENT : "Du MILIPOL à l’Expertise internationale" par Simon Licha

35330-milipol.png

Pendant 4 jours, du 18 au 21 octobre, se tient à Paris le salon international MILIPOL, spécialisé dans la sécurité intérieure des États. C’est un lieu d’informations et de mise en relations, réservé aux professionnels de la sécurité , industriels, utilisateurs, acheteurs de toutes nationalités. MILIPOL a évolué. Il est passé de la promotion des techniques et matériels de sécurité aux domaines de la sécurité des collectivités, publiques et privées, à ceux des industries et des entreprises puis à la protection des populations. En cela il nous amène à constater que le commerce de la sécurité s’adapte aux formes nouvelles de menaces auxquelles les sociétés modernes se doivent de répondre. En effet nous sommes passés d’une conception sécuritaire, de type policière classique, à une réflexion plus pointue sur des perspectives plus incertaines et mouvantes, liées aux crises économiques et écologiques structurelles, qui de Crash boursier en écroulement du système économique et bancaire mondial, en passant par les catastrophes naturelles liées au risque nucléaire, amène la nécessite d’entrevoir et d’anticiper des réponses originales appropriées.

Le groupement d’intérêt économique MILIPOL est une association d’entreprises ( Cofrexport, Protecop, Visiom et … Thales ) dont le président est le président directeur général de CIVIPOL.

CIVIPOL ( ayant pour actionnaire principal l’état français à 49% ) est la société de conseil et de service du ministère français de l’intérieur. Créée en 2001, elle propose donc des prestations de service dans les domaines d’expertise, d’audit, de conseil, d’assistance technique, et de formation, en particulier en matière de sécurité intérieure et de protection civile. Elle assure ces missions , surtout au niveau international où elle exporte « le savoir-faire français » et son ingénierie en matière de police et de sécurité civile, mais aussi de gouvernance territoriale et d’administration. CIVIPOL intervient par ailleurs comme opérateur de gestion et d’administration.

CIVIPOL, malgré son éthique de discrétion ( pour ne pas dire du secret ) fut exposéé publiquement en jouant un rôle particulier en 2004, lors des tractations concernent un gigantesque contrat de 7 milliards d’euros entre des industriels français, dont l’inévitable Thales, et le royaume d’Arabie saoudite. Le projet, baptisé Miksa (Ministry Interior Kingdom Saudi Arabia) , visait à surveiller les frontières terrestres et maritimes du royaume wahhabite en fournissant, non seulement, des hélicoptères et des avions, des véhicules terrestres et des radios, des liaisons satellites et des routes, des aéroports, des salles de commandement et des casernes mais surtout, point sensible, 225 radars capables de détecter toute intrusion par terre, mer ou air sur les 5.000 km de frontières de l´Arabie Saoudite, notamment avec l´Irak et le Yémen.

La France représentée par Thales, désigné dès le départ par Charles Pasqua, le fut aussi par une société anonyme …. CIVIPOL présidée par le préfet hors cadre Alain Rondepierre, ayant fort bien résister à la cohabitation Chirac-Jospin. Mais, dès la reprise en main de ce dossier par Nicolas Sarkozy alors ministre, trois hommes vont, en fait, le traiter directement : Claude Guéant, son directeur de cabinet, Brice Hortefeux … et un certain Ziad Takieddine. La mission d’intermédiaire de Takieddine avait été interrompue brutalement par l’Élysée en 1996, non sans qu’une équipe du service action de la DGSE ait dû être mise à contribution, à Genève, pour le convaincre de ne pas insister.

Hormis CIVIPOL, représentant le centre politique décisionnel et le géant Thales de la Défense, la Sécurité, l’Aérospatial et le Transport ; Cofrexport est plus particulièrement chargé du travail technique « de grandes oreilles » comparable à la NSA ( écouter, intercepter, voir et surveiller, enregistrer les données cryptées, détecter, positionner et poursuivre les intrus ) ; Protecop est un fabriquant -fournisseur ( conçoit, fabrique et développe depuis 1982 des produits issus de leurs ateliers ou importés des meilleurs spécialistes mondiaux. « Les équipements que nous proposons répondent à l’attente des utilisateurs les plus exigeants, la réputation de nos matériels et équipements s’est forgée en Irlande du Nord, au Kosovo, en Afghanistan, au Liban,en Irak et en Afrique du Sud, partout où les professionnels du maintien de la paix et de la sécurité publique sont engagés. » ). Visiom est le leader des solutions technologiques globales répondant aux besoins des transports aériens, maritimes et terrestres ainsi que des sites publics et privés.

• Contrôle des personnes : Sas à ondes millimétriques, Détection de masses métalliques, Détection de traces, Biométrie, Vidéo-surveillance

• Contrôle des bagages à main : RX automatiques, RX non-automatiques, Détection de traces, Contrôle des liquides

• Contrôle des bagages de soute : RX automatiques EDS, Standards 1, 2 et 3, Module autonome

• Contrôle de fret, cargo et véhicules : RX non-automatiques fixes, RX non-automatiques mobiles, Détection de présence humaine

• Service : Ingénierie / Étude, Formation, Maintenance, Location

En observant la structure complète de MILIPOL , nous pouvons définitivement en déduire que les budgets de l’armée stagnant, pour ne pas dire diminuant. L’industrie de la défense a alors du trouver d’autres sources de financement par la mise en œuvre du Continuum sécurité défense, c’est-à-dire, des équipements pouvant servir à la fois aux civils et aux militaires.

Christian Mons, le PDG de la marque Panhard présente, par exemple, des modèles de PVP (« petit véhicule protégé ») en beige-kaki pour la version armée et en bleue pour la version gendarmerie : « Dans certains cas, les gendarmes sont confrontés à des situations comparables à celles de l’armée, donc ce PVP leur permet d’être protégé au même titre que s’ils employaient des véhicules militaires stricto sensu », explique-t-il …

C’est à une véritable révolution de la sécurité que nous sommes conviés. Demain elle touchera tous les secteurs de l’organisation des états.

Comme le dit Nicolas Tenzer dans son rapport : L’expertise internationale au cœur de la diplomatie et de la coopération du XXIe siècle « Une réflexion stratégique et prospective doit être engagée dans les ministères « sectoriels » (Défense, Intérieur, Agriculture, Développement durable, Énergie et Équipement, Affaires sociales, Santé, Enseignement supérieur et Recherche, Éducation nationale) qui ont une mission d’expertise. Cette réflexion opérationnelle devrait notamment dégager les dimensions suivantes : objectifs visés, zones et pays prioritaires, priorités par sous-secteurs, organisations internationales cibles, identification des relais d’influence (ONG, media, personnalités étrangères, think tanks, etc.), réseau de personnes mobilisables (fonctionnaires, experts dans les organisations internationales, y compris fonctionnaires internationaux , et assistants techniques, centres de recherche dans les nations et centres à l’étranger, secteur privé, ONG, etc.), informations pertinentes attendues, partenaires publics et privés sur lesquels nous pouvons nous appuyer, têtes de réseau et référents sectoriels possibles du côté de l’administration et de l’opérateur de référence, etc. Cette cartographie générale et la constitution de réseaux en temps réel seront la base du développement d’une politique d’expertise de sécurité internationale orientée par des objectifs clairs et cohérents »

Pour s’en convaincre il suffit de rappeler que le prochain MILIPOL aura lieu au Qatar du 26 au 28 novembre 2012. Il se tient les années impaires à Paris et les années paires au Qatar.

Depuis la guerre du Golfe, la coopération militaire fanco-qatarienne est au beau fixe. La France est l’un des principaux alliés de l’Émirat avec lequel elle a signé en 1994 un accord de défense. La relation militaire entre les deux pays est essentiellement commerciale et industrielle. Le Qatar a en effet passé pour plus de 80 millions d’euros de commandes au cours de la dernière décennie. Ainsi, 80% de l’équipement militaire du Qatar est de fabrication française. La France s’implique désormais aussi dans un projet de système complet de défense aérienne.

La coopération bilatérale passe aussi par des opérations d’entrainement commun. Les manœuvres Gulf Falcon qui ont lieu tous les deux ans entre les forces militaires française et qatariennes permettent au Qatar de maîtriser l’utilisation de matériels comparables à ceux de l’OTAN. C’est principalement plus de 300 militaires français, principalement issus des Forces françaises stationnées à Djibouti ( Blindés ERC 90 et infanterie, détachement de commandos marines, Mirage 2000-5 Mk2 ) qui viennent travailler conjointement avec les forces qatariennes…

Simon Licha est consultant pour noetics.ch

source:

http://noetics.ch/?p=220

Partager

Derniers commentaires

Nathalie : Cher Monsieur, libre à vous de ne pas partager les conclusions de M. Cotta. Mais vous manquez d'arguments. Dans le désordre actuel, M. Cotta…
sur LES "COUPS DE GUEULE" de JACQUES COTTA (VIDEOS)

Gourmel Michel : Après le 2d tour des législatives : les COMMENTAIRES de Jacques Cotta On a connu Jacques Cotta en meilleure forme ; l’utilisation de petits…
sur LES "COUPS DE GUEULE" de JACQUES COTTA (VIDEOS)

Cousin-Jacques : Nous n'avons plus d'Institution ni la Constitution Française de 1958 depuis le decret Valls 2016-1675 du 5 décembre 2016. En faisant le parallèle…
sur "REVOLUDROIT" : Repenser la POLITIQUE (Autour de Valérie Bugault)

Anne-Marie : Législatives: La Comédie dont la France aura a souffrir ! Totalement d'accord avec l'analyse de Jean-Luc Pujo! Anne-Marie * 2022 - « la…
sur «Jean-Luc Mélenchon n'a aucune chance de devenir premier ministre»

Nathalie : ECHEC GENERAL d'Emmanuel MACRON. Sidérant. Les Français ignorent tout de notre situation ! Comme le dit JLpujo... * Echecs diplomatiques a…
sur #BurkinaFaso : qui est derrière le coup d'État ? Excellent Thomas Dietrich ! 26 janvier 2022

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - Alain JUPPE - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - André Bellon - ANGLETERRE - Anne-Cécile Robert - Annie Lacroix-Riz - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BRESIL - Bruno Le Maire - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - CHINE - CHINE - Christian Perronne - Christianisme - Clément Beaune - CNR - Communisme - COVID - COVID19 - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - Didier Raoult - Diplomatie française - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - Edouard Philippe - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Elisabeth BORNE - Emmanuel Macron - Emmanuel MACRON - Energie - Environnement - Eric ZEMMOUR - Eric Zemmour - ESPAGNE - Etienne Tarride - EURO - Européenne 2019 - Fabien Roussel - Fadi Kassem - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - François Asselineau - François ASSELINEAU - François Bayrou - François Hollande - François Ruffin - Francophonie - francophonie & Langue française - Gabriel Attal - Gaullisme - Georges Gastaud - Gérald Darmanin - Gérard Larcher - Guadeloupe & Martinique - HISTOIRE - Humanisme - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - Jacques CHEMINADE - Jacques Cotta - JAPON - Jean Castex - Jean-Luc Melenchon - Jean-Luc Pujo - Jean-Luc Pujo - Jean-Pierre Chevenement - Jean-Pierre Raffarin - Judaisme - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - Léon Landini - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - Lutte Sociale - MACHREK - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - Manuel Bompard - Marine LEPEN - Marine LEPEN - Marlène Schiappa - MEDIAS - MER - Michel Houellebecq - Michel Onfray - MUSIQUE - Nathalie Arthaud - Nations d'Europe - Nicolas Dupont-Aignan - Nicolas Sarkozy - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Penser la France - POLICE & Sécurité - Pour une Constituante - PRC - PRCF - Présidentielle 2017 - Présidentielle 2022 - Protestantisme - QUEBEC - QUEBEC - RéinfoCovid 2022 - Relations Internationales - RELIGION - Roland Hureaux - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - Sciences & Recherche - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Ukraine - Union européenne - USA - USA - Valérie Bugault - Valérie PECRESSE - Valérie Pecresse - VENEZUELA - VENEZUELA - Venezuela - Yaël Braun-Pivet

Tags