Débats

VERTICALITE – Par Georges Gastaud (Poème politique - "Adresse à Emmanuel !")

166692-macron-suis-1.jpg

Limé, lissé, poli par la pub et la com,

Euro-estampillé par Mutti Angela,

Calibré par l’ENA, oint par Lourdes et par Rome,

OTANO-formaté, chouchouté par Gala,

Nanti, bagué, friqué, exhibant sa Lady,

Faisant au CAC-40 une entière allégeance,

Obséquieux devant Bouygues, cher à Patrick Drahi,

Rongeant tous les conquis de notre Résistance,

Méprisant notre langue pour le Globish des Maîtres,

Inscrivant dans la loi le droit pour la police –

Surgissant à minuit – de vous saisir en traître,

Tout ardent au profit, mais sourd à l’injustice,

Emmanuel, Tu es Celui qui toujours suis !

___

 Source:

https://www.initiative-communiste.fr/

Partager

Commentaires

de Eustache
Bien dit Monsieur Gastaud,
Un regret, l'allusion fort déplacée à Celui qui Est, notre Sauveur Jésus-Christ.
Et oui, nous sommes en 2017 après Jésus-Christ, et la France n'est pas née en 1789.
Quelques vérités qui dérangent notre chère république :
https://www.youtube.com/watch?v=YciyjZTFUAA
La vérité nous libèrera. Courage !
0 approbation
11 October - 10h11
de Paul De Florant
Cher Eustache,
Merci de rendre hommage à Monsieur GASTAUD. Il le mérite.
Mais vous ne l’avez pas suffisamment lu.
Vous sauriez ainsi que, loin de se limiter à l’histoire moderne, Georges GASTAUD rappelle - avec un talent que nous lui envions tous - combien nos querelles actuelles et notre combat contre cette UE mortifère plongent dans l’histoire millénaire de la France.
Il écrit : « la stratégie des Capétiens notamment depuis Bouvines et Philippe-Auguste, a consisté à s’allier avec la bourgeoisie communaliste contre les grands feudataires pour unifier le royaume de France ». Il poursuit : "Il faut saisir « le fil « bleu » de cette histoire préparé dès 1458 par l’insurrection parisienne d’Etienne MARCEL ».
Souvenons-nous - écrit-il encore - « du cri de guerre de l’infanterie communale qui gagna la bataille en enfonçant l’armée germano-flamande (ndlr à Bouvines) ». Ils criaient « Commune, Commune » !
Et vous vous étonnez que - dans un même élan – l’on défasse aujourd’hui et la Nation et les Communes ?
*
Nous vous invitons à lire et relire les travaux issus du café hyper-républicain du 20 juin 2015 autour de son livre "marxisme et universalisme : classes, nations, humanité(s)".

http://www.politique-actu.com/actu...d/1312899/

Bien à vous.
0 approbation
14 October - 19h22

Derniers commentaires

Alain de kervouant : Italie : La forfaiture de Sergio Mattarella, président de la République italienne Encore un sale coup anti-démocratique de BRUXELLES ! Le…
sur Matzneff - Italie : élections, piège à cons

Anne-Marie : VENEZUELA : Chine et Russie félicitent MADURO pour sa réélection... Diplomatie française sous OTAN... dépassée ! Maduro agradece a Rusia,…
sur VENEZUELA : Des élections sérieuses, entre Mythe et Réalité !

Alain de kervouant : DIMANCHE 15 avril 2018 - MACRON sur BFMTV - 3h00 Sidérante ! MACRON... "C'est SAINT-JUST en plateau ... Au pouvoir, C'est GUIZOT " ! *** Alors…
sur « La France au piège !» (Penser la France) Jeudi 12 avril 2018

Benjamine : Du CRIF ? d'accord avec JLuc PUJO "Oui ! Il faut poser la question : Le CRIF est-il une secte ?"…
sur Marche pour Mireille Knoll : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon hués ont dû quitter le cortège

Nathalie : NOUS DÉLIRONS alors qu'il nous faut réapprendre à faire politique... STOP aux "Marches blanches", "nounours", "fleurs et bougies" ! * Plus…
sur Marche pour Mireille Knoll : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon hués ont dû quitter le cortège

Tags