Débats

MAL-LOGEMENT 2018 ? Tous le monde s'en fout ! (23ème rapport Fondation ABBÉ PIERRE)

173460-logement-abbe-pierre-1.jpg

La 23e édition du rapport annuel sur L’État du mal-logement de la Fondation Abbé Pierre livre une nouvelle description de la crise du logement. Si le marché de l’immobilier affiche une bonne santé générale, 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement.

Cliquez ici
pour accéder directement au téléchargement du 23e rapport 2018.

Au total, près de 15 millions de personnes sont touchées, à un titre ou à un autre, par la crise du logement.

Au-delà de cette dure photographie, la dynamique ne prête pas à l’optimisme. La qualité moyenne des logements continue de s’améliorer, mais la hausse des prix creuse les inégalités résidentielles et bouche l’horizon des ménages des couches populaires. Comme si des centaines de milliers de personnes, en plus d’être mal-logées aujourd’hui, se voyaient assignées à le rester toute leur vie.

Ce rapport met l’accent sur une des formes de mal-logement les plus difficiles à vivre : le surpeuplement. En déclin sensible pendant des décennies, le surpeuplement connaît une recrudescence inquiétante au cours des dernières années.

8,6 MILLIONS DE PERSONNES TOUCHÉES PAR LE SURPEUPLEMENT EN 2013, DONT 934 000 EN SURPEUPLEMENT « ACCENTUÉ »

Ce retour du surpeuplement est une tendance d’autant plus inquiétante que cette forme de mal-logement est vécue très douloureusement par les ménages concernés, comme le montre l’enquête Logement de l’Insee : 66 % des ménages subissant une situation de surpeuplement accentué souhaitent changer de logement, alors que ce n’est le cas que de 27 % des ménages en moyenne, de 39 % des ménages « fragilisés par rapport au logement » et de 48 % des « mal-logés ».

Un chapitre entier leur donne la parole, pour battre en brèche les tendances à ignorer, relativiser ou banaliser ce phénomène.

La présentation de cette nouvelle édition permet aussi à la Fondation, en se référant à des expériences européennes et à l’engagement de grandes métropoles françaises, de dresser un état d’avancement du plan quinquennal « Logement d’abord », annoncé par le chef de l’Etat pour lutter contre le « sans-abrisme ».

Une orientation qui correspond, du moins en partie, aux objectifs du plan « Sans-domicile : objectif zéro ! » de la Fondation, alors que l’arrivée de migrants en situation de précarité sociale et sanitaire renforce l’urgence de développer des dispositifs d’accueil et des solutions de logement pérennes pour les plus démunis, quel que soit leur statut administratif.

LA POLITIQUE SOCIALE DU LOGEMENT MALMENÉE

Si les discours en faveur du « Logement d’abord » vont dans la bonne direction, des actes posés depuis six mois sont profondément inquiétantsCoupes aveugles dans les APL, ponction massive sur le secteur Hlm, répression contre les personnes migrantes… Or la mise en oeuvre d’une vraie politique de « logement d’abord » ne peut que s’inscrire dans une politique du logement globale plus vertueuse et volontaristesi elle veut avoir une chance d’atteindre son but : l’éradication du sans-abrisme.

Refusant de céder au fatalisme, la Fondation attache une grande importance aux réponses politiques qu’appelle le mal-logement et pense qu’il est encore temps, en ce début de quinquennat, de redresser le tir.

TÉLÉCHARGER LE 23E RAPPORT SUR L'ÉTAT DU MAL-LOGEMENT EN FRANCE 2018

LE RAPPORT INTÉGRAL
Le 23e rapport sur l’état du mal-logement en France 2018.

LE DOSSIER DE SYNTHÈSE
Le dossier de synthèse complet du 23e rapport sur l’état du mal-logement en France 2018.
– Surpeuplement, un problème de taille.
– Les politiques du logement.
– Les chiffres du mal-logement.

TÉLÉCHARGEMENT DU RAPPORT PAR PARTIES
Partie 1 – Le mal-logement.
Partie 2 – Les politiques du logement.

> Cliquez ici pour recevoir le rapport annuel sur l'État du Mal-Logement en France, par voie postale.

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Jacques CHEMINADE fait référence à l'échec du SOMMET International de Paris du 16 mai 1960, suite à l'affaire de l'avion U2 américain survolant…
sur « Vers la déshumanisation du monde ? » Jacques CHEMINADE - Exceptionnel - 29 septembre 2018

Laurence : AU REVOIR à Antoine SFEIR : Vendredi 5 octobre 2018 Cathédrale Notre-Dame du Liban - rue d’Ulm à Paris - 13h00 Une délégation de la…
sur « Hommage à M. Antoine SFEIR » La Rédaction de Politique-Actu.com

Paul De Florant : Anniversaire - Attentats du 11 septembre 2001 Total accord ! "Si vous refusez de répondre à cette question : "Qui a organisé les attentats du…
sur « Les conséquences politiques des attentats fabriqués du 11 septembre 2001 » par Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

allo : Comment peut-on se procurer ce hors-série ?…
sur « Ralentir la vi(ll)e » Hors-série du Sarkophage 48 pages, 4,50 euros

michel.B : Monsieur le président Macron est très actif sur le plan international certes... Hélas, il fait, comme le dit un certain, un énorme cadeau aux…
sur Pétition nationale : Sauvegarder nos RETRAITES !

Tags