Débats

« La France en guerre : Honte à Sarkozy ! » par jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

45056-toulouse-sarko-1.jpg

[Photo : Nicolas SArkozy à Montauban, sans honte ! mercredi 21 mars 2012 - afp.com/Lionel Bonaventure]

Les attentats perpétrés à Toulouse et à Montauban ne peuvent qu’étonner et choquer les français, qui sont – il faut le dire – désinformés et manipulés.

Mais pourquoi s’attaquer ainsi à la France, grande démocratie pacifique ?

***

On attaque la France, parce que la France est en guerre : Côte d’ivoire, Libye, Afghanistan, Liban, Syrie…

Sur tous ces théâtres, la France tue - civils, femmes et enfants – avec, il faut enfin le reconnaître, de très mauvaises raisons.

Qui pour le dénoncer ? Qui pour s’en offusquer ?

Mais où sont passées les Belles âmes - Socialistes ? Libres penseurs ? Syndicalistes ? Militants des droits de l’Homme -  quand nos chasseurs bombardiers assassinaient des enfants libyens ?

Qui a crié quand nos armées tuaient en Côte D’Ivoire ?

Quand nos agents s’engageaient auprès de rebelles syriens pour des actions armées secrètes avec tous les morts civils décomptés ?

Qui s’est sérieusement récrié sur notre présence en Afghanistan où les armées OTAN cumulent les erreurs meurtrières éhontées sur des populations civiles ?

La France tue ! Mais de quel droit ? Au nom de quelles valeurs ?

Qui peut croire ici que nous allons encore pouvoir traiter ainsi les musulmans ?

Qui ne comprend que du mépris infligé à l’Islam comme de l’injustice faites aux musulmans, ne peut ressortir qu’une immense colère ?

Qui ne voit ainsi le ressentiment insupportable contenu ?

Le nouveau rôle désastreux joué par la France – supplétive des américains, affidée de l’OTAN – n’est-il pas une trahison de la France ?

***

Dans le monde devenu village, où les tribus humaines s’entremêlent dans l’immense tour de Babel planétaire, le meurtre ici devient le meurtre de là-bas.

Nous sommes maintenant en train de bâtir une nouvelle conscience humaine.

Un enfant lâchement tué ici, est et devient l’enfant du monde entier, l’enfant de tous.

De ce seul fait, la planète est maintenant irriguée par un sentiment partagée d’une commune humanité.

La conscience universelle nous verse - petit à petit  - dans un commun égalitaire.

Les peuples riches doivent s’y habituer. Tout est entrain de changer.

De la même façon, la guerre devient universelle ou elle n’est pas.

Inévitablement, la guerre de là-bas, devient la guerre d’ici.

Tel est notre nouveau monde.

De ce seul fait, nous connaitrons chaque fois que nous interviendrons injustement sur des théâtres lointains, la multiplication de gestes meurtriers perpétrés par des soldats-militants ici même.

Nous glissons ainsi vers des temps nouveau : la France en guerre, ce sera la guerre partout en France.

Aussi, la France doit s’interroger. Elle doit d’abord s’interroger sur elle-même.

Elle doit faire son propre examen de conscience avant de crier – dans une unanimité qui ne peut qu’effrayer – qu’il s’agit ici comme demain du geste d’un fou.

Quel est le fou ? Qui est le fou ?

Comprenons bien que nous allons maintenant avoir à rendre des comptes.

Et voyez-vous, je pense que c’est aussi l’annonciation d’une très grande et belle chose : l’embryon d’une démocratie universelle, la fin possible de la guerre aussi.

***

Alors certes, il y a des guerres justes.

Et la France, comme toute grande Nation, doit s’y préparer.

La France doit être capable d’engager ses moyens mais dans une seule situation : quand ses propres intérêts politiques, ses valeurs, son identité sont directement menacés.

Non ! La France n’a pas vocation à devenir une Nation belliqueuse, même si, depuis quelques années, nous voyons la France basculer dans l’inadmissible.

***

Ces quelques mots peuvent paraître légitimer des gestes inexcusables. 

Ils sont pourtant là – posés – dans un seul but : un appel d’urgence à la responsabilité, à la justice, à la compassion.

Ils sont là aussi pour dire la colère.

Quel paradoxe en effet de constater que la guerre universelle dans laquelle la France est maintenant entrée est servie par des hommes qui vont tirer profit du malheur des français qu’ils auront eux-mêmes provoqué.

Oui, il faut le dire : L’idéologie néo-libérale marie avec abjection impérialisme et communautarisme qui nient les Nations, stigmatise les hommes et les peuples libres.

Depuis maintenant cinq ans, Nicolas Sarkozy a entrainé notre pays dans des opérations militaires abjectes qui déshonorent la France.

Il se drape aujourd’hui dans le drapeau protecteur qu’il a lui-même – par des choix aussi lâches que dramatiques – souillé.

Comment ignorer que Nicolas Sarkozy a entrainé la France dans des aventures militaires indignes de la France ?

Toutes les mesures de sécurité n’y pourront rien changé : la France aura à le regretter, chèrement à le payer.

La France est en guerre et voilà que s’annonce la guerre partout en France.

***

Bien sûr, mes derniers mots seront pour les victimes, leur famille.

Je pense à ces enfants lâchement assassinés ici à Toulouse et je ne peux m’empêcher de penser – aussi - à ceux assassinés par des bombes françaises lâchées là-bas sur des populations civiles de Libye avec autant d’ignominie.

Ces enfants – n’en déplaise aux imbéciles – sont les victimes des mêmes gestes meurtriers, prémédités.

Le spectacle de ces dernières heures plonge la France dans l’abjection : la chasse à l’homme, la traque dans son terrier …

Ces gestes meurtriers réduits à des gestes racistes, antisémites. La communion des belles âmes qui mentent aux français, qui se mentent à eux-mêmes.

Oui ! La France en guerre, c’est et ce sera la guerre partout en France.

Comment dés lors ne pas condamner ceux qui ont plongé la France dans des aventures militaires injustifiées ? Qui l'ont soumise à des intérêts étrangers ?

Jean-Luc Pujo

- Jeudi 22 mars 2012 - 

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags