Actualités

« Ils ont volé la laïcité ! » de Patrick Kessel

109799-kessel-1.jpg

LE CASSE DU SIÈCLE

Ce texte est né d'une sidération.
La sidération d'avoir vu se dérouler un hold-up ahurissant : le spectaculaire détournement de la laïcité, ce pilier de la République, par l'extrême droite à la longue histoire antirépublicaine et antilaïque.
Ce fut un moment idéologique majeur, défiant toutes les lois de la science politique, et qui est venu paniquer la société politique française et semer - plus encore - la confusion dans les esprits.
Les propos de la présidente du Front national sur «l'occupation des villes françaises» par les islamistes furent l'instrument, le pied-de-biche symbolique de cet ahurissant fric-frac.
Il fallait un sujet chaud, réel, visible. Ce fut les «prières de rue», évidemment problématique.
Il fallait un choc ; dans la tradition lepeniste, ce fut l'usage d'une provocatrice inversion sémantique.
La métaphore sur l'«Occupation», sur fond d'inconscient national, fît son effet.
La voie était prête pour l'enlèvement de la laïcité par Marine Le Pen.
Il faut dire que depuis des lustres, la laïcité était délaissée, oubliée, rangée par nombre de républicains au magasin des accessoires de l'Histoire.
Le mot était en déshérence. Mlle Le Pen n'eut aucun mal à s'en saisir lors de ce discours sur les prières de rue. Il fit son effet. En préemptant spectaculairement, et sans titre pour cela, ce pilier de la République, l'héritière de l'extrême droite réussit son opération, comme on dit. Elle prit tout le monde à contre-pied. Son camp, encore clérical. La droite UMP confite en dévotion pour Benoît XVI. Et la gauche, la gauche surtout, qui, depuis vingt ans au moins, avait honte de celle qu'elle était : laïque.
L'opération fut si bien menée, affirmée et réaffirmée avec un mélange de culot et de confusionnisme propre à l'époque que les Français, les républicains, et tous ceux qui ont un peu de mémoire, en restèrent pantois. Spectateurs impuissants de ce «casse du siècle» déroutant, où ils se voyaient dérober leur bien le plus sacré. Sans qu'ils puissent s'y opposer. Y répondre.
Cette sidération les en empêcha.
Imaginez l'audace, connaissant l'auteur du méfait.
L'extrême droite ! Celle qui aux avant-postes contre la loi de séparation de 1905, qui a de tout temps combattu l'universalisme, la Liberté, l'Égalité, la Fraternité ; celle qui, de Joseph de Maistre à Romain Marie, en passant par Déroulède, fut - et reste - aux avant-postes de la contre-Réforme, de la contre-Révolution, de la contre-République ; celle qui inspire et infiltre les courants catholiques intégristes, se retrouvant en héraut de la laïcité... !

Biographie de l'auteur

Patrick Kessel est journaliste et essayiste. Grand-Maître du Grand Orient de France (1994-1995), il est président d'honneur du « Comité Laïcité République ».

***

Ce livre sera débattu au cours du CAFE HYPER-REPUBLICAIN du 20 décembre 2014 consacré à la Laïcité !

VOIR L'INVITATION au Café hyper-républicain

Partager

Derniers commentaires

Benjamine : Film époustouflant. En prolongement des interrogations politiques et philosophiques soulevées par ce film, nous vous conseillons la lecture du…
sur #COVID19 - "HOLD-UP : Retour sur un Chaos" - Film documentaire (Vidéo entière en Français)

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Tags