Actualités

« De la souveraineté nationale & du système monétaire international » Discours de Jean-Luc Pujo - 29 mai 2018 - Paris (Penser la France)

177991-29maia.jpg

 ___

MANIFESTATION du « 29 MAI »

Paris – Les Tuileries – Mardi 29 mai 2018

*

Chers Camarades, Chers Compagnons,

Chers amis,

Mes premiers mots seront pour André BELLON et nos amis « pour une Constituante »  afin de les remercier d’avoir pris l’initiative - il y a plusieurs années – de ce rassemblement aux Tuileries, à PARIS - haut lieu Républicain s’il en est - pour nous souvenir que le 29 mai 2005, 15 millions et demi de français – ont dit « NON » !

 « NON » à une constitution européenne néolibérale, imposée par les élites financières et industrielles !

Et nous savons ce qu’il advint de ce vote de résistance : il fut piétiné – quelle infamie ! - par un Parlement réuni en CONGRES pour sacrifier à l’adoption du Traité scélérate de LISBONNE.

*

Depuis toutes ces années, les Clubs « Penser la France » sont fidèles à ce rendez-vous.

Pourquoi ?

Parce qu’il n’y a pas – aujourd’hui - de combats plus important que celui de rappeler un principe – LE principe - qui fonde notre démocratie :

La souveraineté Nationale appartient au PEUPLE et à lui-seul !

_

MAIS au fait, C’EST QUOI LA « SOUVERAINETE NATIONALE » ?

MAIS C’EST QUOI LA « SOUVERAINETE » ?

« La souveraineté est une volonté qui a ce caractère à elle propre et à elle seulement de ne jamais se déterminer que par elle-même »(1) rappelle Léon DUGUIT.

«  Il en résulte évidemment qu’elle ne reconnaît ni puissance supérieure ni puissance concurrente » (2) précise le Professeur ESMEIN.

Et elle a ce caractère particulier : « l’inaliénabilité ! (…) ce qui veut dire que l’être qui est titulaire de la souveraineté ne peut la céder à un autre »

Mais ALORS qui pour exercer ce privilège ?

 « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément »  

Vous vous souvenez tous de cet immense Article 3 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789…

Combien a-t-il fallu d’énergies pour prétendre que « SEULE LA NATION est SOUVERAINE »  après que pendant des siècles l’on eut proclamé que seul DIEU était souverain - « Omnis potestas a deo » ! - puis seul le ROI …

« Le Peuple ou le pape ! » (3) - il faut choisir ! disait LOUIS BLANC en 1839. 

Et cette idée de souveraineté du peuple est depuis toujours étroitement associée à celle de DEMOCRATIE.

« Notre Constitution est appelée démocratie, parce que le pouvoir est entre les mains, non d’une minorité, mais du plus grand nombre » écrit Thucydide (4)

La démocratie c’est « le dépôt du gouvernement à tout le peuple  ou à la plus grande partie du peuple » (5) nous dit Jean-Jacques Rousseau en 1762.

Et SIEYEZ … La démocratie ? - c’est « un gouvernement qui tire tous ses pouvoirs directement ou indirectement de la grande masse du peuple. »

Et tout naturellement - de GAULLE : « La démocratie se confond exactement pour moi, avec la souveraineté nationale. La démocratie c’est le gouvernement du peuple par le peuple, et la souveraineté nationale, c’est le peuple exerçant sa souveraineté sans entrave. » (6).

Mais quelle magnifique Idée que cette Idée :

« La souveraineté nationale appartient au peuple » ! (7a)

MAIS AUJOURD’HUI ?

***

Nous savons qu’au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, après que les Hommes eurent découvert - honteux – l’horreur des camps de la mort – nous savons combien furent nombreux les élans vers plus de Fraternité, vers plus de Démocratie, vers plus de Liberté…

Mais comment ignorer qu’au moment même où les Etats se réunissaient en Nations-Unies, en 1945, et signaient la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme – en 1948 – au même moment, les Etats s’agenouillaient devant les puissances de l’Argent – la Banque et la Finance ?

Et je voudrai ici faire nôtres les interrogations fulgurantes du grand juriste – Roland WEYL (7b) – pourquoi les Etats se sont-ils couchés devant de nouveaux maitres ?

Pourquoi donc avoir affirmé – ici – que : « La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics » (8)  par l’article 21 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Et avoir institué – là - un nouveau système monétaire – Le Gold-Exchange Standard -  reposant sur une règle immuable : les parités des monnaies sont fixées par rapport à un étalon qui est l'or, mais seul le dollar américain est une monnaie de réserve convertible en or.

Pourquoi avoir fait du seul DOLLAR US la monnaie de référence et la monnaie de règlement de tous les paiements internationaux ?

Mais elle est où la souveraineté des peuples ?

Mais elle est où la souveraineté nationale ?

*

OUI ! Il faut se rendre à l’évidence, nous vivons depuis une véritable Révolution silencieuse – un véritable coup d’Etat silencieux - qui vise à substituer à la souveraineté nationale exercée par les peuples en Nations, le pouvoir d’une Oligarchie financière.

Et cette oligarchie financière se décline sur tous les continents, précisément en Europe sous la forme d’un monstre institutionnel avec un parlement sans pouvoir et une commission de technocrates non élue qui décide de tout.

Nous comprenons alors précisément la sentence de Jean-Claude JUNKER – je le cite - :

 « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités Européens ! »

Autrement dit – il n’y a plus de DEMOCRATIE, il n’y a plus de SOUVERAINETE.

Et nous comprenons même que cette UNION EUROPEENNE - cette construction post-politique et post-nationale - est précisément  « depuis près de 60 ans un laboratoire pour la coopération supranationale transfrontalière, (…) C'est-à-dire une « championne de la gouvernance mondiale » pour reprendre les mots de José Manuel BARROSO, le nouvel employé de GOLDMAN SACHS.

*

Le 29 mai 2005, le Peuple français – la Nation française - a dit « NON » précisément à tout cela.

Et pourtant, tout a continué et tout continue… en France comme ailleurs en EUROPE.

Je veux ce soir avoir une pensée pour ce grand peuple ami – le grand Peuple Italien - qui est en train de vivre à sa façon, son 29 mai et la trahison du Traité de Lisbonne – en même temps.

QUELLE TRAHISON des PEUPLES que cette EUROPE là !

Mais vous connaissez l’HISTOIRE.

Piétinés, méprisés, les peuples en NATIONS un jour se réveillent !

Toujours se réveillent… et se vengent de leurs élites irrespectueuses.

Vous connaissez l’Histoire…

*

Je voudrai terminer ces quelques mots par ce rappel qui pourrait sembler anecdotique à moins qu’il ne soit prophétique…

Le grand Juriste Léon DUGUIT rappelle – dans une de ces conférences de 1920-21 à l’Université de Columbia (New-York) que : « La nation française s’est constituée au cours des siècles et a conquis sa forte individualité contre l’Allemagne (…) pour ne pas être allemande. »

Et – je cite toujours Léon DUGUIT – « au lendemain de 14-18 – si vous aviez demandé à un Allemand pourquoi il  se bat … il vous aurait répondu « Deutchland über alles » « Pour que l’Allemagne soit au dessus de tout » !

Et si vous aviez demandé au poilu français la même chose, il vous aurait répondu : « Je me bats parce que je ne veux pas être un Boch ! »

Sentiment national d’une profonde abjection ? Vraiment ?

Le grand Professeur du Collège de France - Camille JULLIAN (9) - rappelle les raisons pour lesquelles on se bat pour sa Nation :

Bien sûr – on se bat pour : « garantir sa sécurité ».

Mais on se bat aussi – et peut-être surtout - pour protéger « sa façon de comprendre la vie ».

*

Il me semble – OUI ! - que la France a donné au monde une si particulière et si belle « façon de comprendre la vie » que la Nation française ne peut pas disparaître dans un ensemble européen qui – quoi que vous fassiez – sera, soit une Europe anglaise, soit une Europe allemande.

*

Alors, bien sûr, nous pourrions être atteints de découragement… Nous, Français.

Tant de trahisons…tant de Vilénies… portées par des élites indignes.

Et bien, voyez-vous, malgré ces trahisons nombreuses – malgré tout cela -  je pense que nous devons – que nous pouvons - garder foi en la France.

Nous pouvons garder foi dans le peuple français… car il y a toujours une « volonté collective de la masse populaire (…) » (10)

Et « c’est dans la masse profonde du peuple que l’âme nationale se révèle et vibre spontanément »(11).

L’entendez-vous vibrer ce peuple de France ?

Et bien – Moi - je crois – OUI ! – que je l’entends qui gronde…

Je vous remercie.

Jean-Luc Pujo*

_

*Jean-Luc Pujo est écrivain et militant républicain. Il préside les Clubs « Penser la France » (12).


1) Léon DUGUIT « Souveraineté et Liberté » Conférence Université de Columbia – New-York – 1920-1921 ;

2) Prof. ESMEIN – Traité de droit constitutionnel ;

3) Louis BLANC – Réforme électorale. 1839

4) Thucydide – Histoire de la guerre du Péloponnèse.

5) Rousseau – Du contrat social – 1762.

6) Général de Gaulle – Conférence de presse du 25 mai 1942 – Londres.

7a) Article 3 de la Constitution de 1958 ;

7b) Roland WEYL - http://www.politique-actu.com/actualite/droit-lumiere-marxisme-roland-weyl-film-sorbonne-fevrier-2018/1726787/

8) http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/ (article 21 - DUDH)

9) Camille JULLIAN - Professeur au Collège de France - http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/camille-jullian;

10) Léon DUGUIT – à propos de Jeanne d’ARC - « Souveraineté et Liberté » Conférence Université de Columbia – New-York – 1920-1921 – p. 56 ;

11) Ibid ;

12) http://www.penserlafrance.fr/

 

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Jacques CHEMINADE fait référence à l'échec du SOMMET International de Paris du 16 mai 1960, suite à l'affaire de l'avion U2 américain survolant…
sur « Vers la déshumanisation du monde ? » Jacques CHEMINADE - Exceptionnel - 29 septembre 2018

Laurence : AU REVOIR à Antoine SFEIR : Vendredi 5 octobre 2018 Cathédrale Notre-Dame du Liban - rue d’Ulm à Paris - 13h00 Une délégation de la…
sur « Hommage à M. Antoine SFEIR » La Rédaction de Politique-Actu.com

Paul De Florant : Anniversaire - Attentats du 11 septembre 2001 Total accord ! "Si vous refusez de répondre à cette question : "Qui a organisé les attentats du…
sur « Les conséquences politiques des attentats fabriqués du 11 septembre 2001 » par Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

allo : Comment peut-on se procurer ce hors-série ?…
sur « Ralentir la vi(ll)e » Hors-série du Sarkophage 48 pages, 4,50 euros

michel.B : Monsieur le président Macron est très actif sur le plan international certes... Hélas, il fait, comme le dit un certain, un énorme cadeau aux…
sur Pétition nationale : Sauvegarder nos RETRAITES !

Tags