Actualités

SARKOZY devant la CPI : Aïcha – fille de Mouammar KADHAFI - veut une enquête de la CPI (Décembre 2011)

38799-aicha.jpg

Un avocat de la fille du défunt leader Mouammar Kadhafi, a indiqué que celle-ci souhaitait savoir si la CPI enquêtait sur la mort de son père.

L’avocat d'Aïcha Kadhafi, fille du défunt leader Mouammar Kadhafi, a indiqué mercredi avoir envoyé une lettre au procureur de la Cour pénale internationale (CPI), sa cliente souhaitant savoir s'il enquête sur la mort de son père et de son frère Mouatassim.

«Aïcha veut savoir si le procureur Luis Moreno-Ocampo enquête sur ces meurtres, et si ce n'est pas le cas, pourquoi il ne le fait pas», a déclaré à l'AFP Nick Kaufman, avocat de la fille de Kadhafi.

Mouammar Kadhafi, tout comme son fils Mouatassim, avait été tué le 20 octobre à Syrte par des rebelles libyens après avoir été capturés.

«D'après les informations à ma disposition, Mouammar Kadhafi et Mouatassim Kadhafi ont été capturés vivants à un moment où ils ne représentaient une menace pour personne», a soutenu l'avocat dans une lettre adressée au procureur et dont l'AFP a obtenu copie.

«Ils ont donc été assassinés de la plus horrible des manières et leurs corps ont été montrés et abusés de manière grotesque», a-t-il poursuivi, parlant de «meurtres brutaux».

La CPI avait émis le 27 juin des mandats d'arrêt contre Mouammar Kadhafi, le soupçonnant de crimes contre l'humanité commis à partir du 15 février lors de la répression de la révolte en Libye.

Son fils Seif Al-Islam, arrêté le 19 novembre dans le sud de la Libye par d'anciens rebelles, et l'ancien chef des services de renseignements libyens Abdallah Al-Senoussi, dont l'arrestation n'a pas encore pu être confirmée, faisaient également l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI pour les mêmes faits.

«Comme vous le savez, votre analyse de la situation en Libye vous demande d'enquêter sur les crimes présumés commis par toutes les parties ayant participé au conflit», a souligné Me Kaufman dans sa lettre au procureur.

Contactée par l'AFP, la porte-parole du bureau du procureur Florence Olara n'a pas été en mesure de dire si le procureur avait reçu la lettre.

La CPI a compétence dans les dossiers concernant la Libye en vertu d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu datant du 26 février.

Aïcha, ses frères Mohamed et Hannibal, sa mère Safiya et de nombreux membres de la famille, surtout des enfants, ont été autorisés fin août à entrer en Algérie, pour des «raisons strictement humanitaires» selon Alger.

SUITE :

http://www.lematin.ma/actualite/express/Article.asp?id=160110

Partager

Mot clés : sarkozy - Khadafi - cpi

Derniers commentaires

Nathalie : MALI-NIGER. -Bilan catastrophique de l’engagement français des 13 dernières années – sur note confid. de JLPujo/PenserlaFrance - Le désastre…
sur Soldats morts au Mali : qui sont les 13 victimes ?

Paul De Florant : MALI - NIGER : Les Français totalement désinformés "Hommage. Triste pour ces Hommes. Pensées pour les familles. Nos gouvernants - #Sarkozy…
sur Soldats morts au Mali : qui sont les 13 victimes ?

Nathalie : GILETS JAUNES : Mouvement Citoyen et populaire ! Préparez-vous, on recommence ! PARIS 16 novembre 2019 !…
sur "La Marseillaise" à l'Arc de Triomphe - 1er Décembre 2018 - GILETS JAUNES : Mouvement Citoyen et populaire !

Alphonse Marie Louis : Merci M Pujo pour votre intervention que je rejoins. Par contre je ne pense pas qu'une réponse uniquement jacobine puisse sauver les Etats Nations.…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Paul De Florant : La France pleure les Kurdes après avoir trahi tous le monde dans la région… Bravo ! Comme le rappelle ce soir Jean-Luc Pujo - note…
sur La ministre française des Armées demande l'arrêt de l'opération militaire turque en Syrie

Tags