Actualités

URGENT - SANTE – DATA - L’Etat français délègue à MICROSOFT la gestion des « données Santé » de millions de Français.

182573-data-sante-francaise-1.jpg

_

Le Conseil d’Etat recule. Les Français vont-ils être sauvés par la CNIL ?

Un véritable scandale. Billet réaction et articles de presse. [Merci Guillaume]

__

« On dit Merci les *ouillons de Français ! » Billet du dr. Ernest Rey !

Merci pour le pognon de dingue dont vous me faîtes cadeau !!!! des milliards de milliards d'euros bande de neuneu. Et avec ces milliards supplémentaires je vous asservirai bien plus encore bande de veaux, se dit à raison le très grand bienfaiteur de l'humanité : Bill Gates himself [qu'il soit honni pour l'éternité dans les ténèbres cybernétiques]

Pour la petite histoire sachez que des pauvres types, des losers qui ne savent quoi faire de leur vie ont saisi le Conseil d'état français pour qu'il invalide la décision du Gouvernement de la République française [le phropète est grand !]  de faire héberger par Microsoft les données de santé des français collectées par les hôpitaux et la caisse d'assurance maladie.

Le Conseil d'état dans sa grande sagesse a répondu que cette affaire ne méritait pas une procédure d'urgence et a donc demandé aux requérants d'introduire un recours normal, ce qui signifie plusieurs années d'instruction [durant ce temps, Bill Gates pourra continuer à engranger des données oups ! un pognon de dingue que la République française lui refile avec générosité] et Mme-Hydroxy chloroquine-est-une-molécule-dangereuse connue également pour être la belle fille d'une grande figure de la République : Simone Veil herself [qu'elle repose dans le tombeau de la République : The Panthéon] a rassuré le Conseil d'état et les requérants en alléguant que ces données ne présentaient aucun danger car elles sont anonymisées !

Ben voyons une telle naïveté de la part d'une grande figure scientifique [oups j'ai failli m'évanouir en raison d'une tornade de pensées scientifique dans mon cerveau] et serviteur de l'intérêt général [re oups j'ai failli m'étouffer tellement j'ai ri à gorge profonde en écrivant ces deux mots] me réconforte, me rassure car il y a espoir pour que je devienne prochainement multi millionnaires en un rien de temps.

En effet, puisque ces données ne représentent aucun danger, que la République française m'accorde l'exclusivité d'accès à ces données et je me charge du reste ; et cerise sur le gâteau je m'engage sur l'honneur [ho là là l'affaire est donc juteuse] à en faire un usage strictement conforme à l'éthique [la messe est vraiment dite avec ce mot magique].

Bref, pourquoi je vous ennuie avec un sujet aussi barbant ? Ah oui, je m'en souviens [Oh là là, je suis tout émotionnée à l'idée des multi millions] parce que je viens de lire un article dans le Figaro à ce sujet et qui a pour objet de rassurer les pauvres types et “loosers” de mon espèce. "La CNIL recommande..." [donc pas d'obligation légale] "aux autorités publiques d'évaluer en urgence..." [Ah tiens, il y aurait finalement urgence ? et les losers ne sont pas bêtes alors ?] "l'existence de fournisseurs alternatifs." [Ca c'est du foutage de gueule dans la grande tradition républicaine] Hé ho, Monsieur le ministre Navré [anagramme du min de la santé, je viens de le trouver, je suis fier et je vais déposer un brevet avant que le jour ne se lève], moi je me propose d'héberger ces données, aucun problème et gratuitement.

Foutage de gueule dans la grande tradition républicaine, parce que le problème n'est pas que ce soit Microsoft, Apple, Renault, Peugeot, les pizzas Findus, les pâtes Panzani ou Ernest. Le problème est qu'il s'agit de données scientifiques d'une valeur inestimable qui doivent être collectées, conservées et étudiées EXCLUSIVEMENT par des organismes publics de recherche et non par des entités privées qu'elles soient françaises ou apatrides. C'est pas compliqué, c'est un bien commun immatériel qui contient en son sein le futur thérapeutique de bon nombre de pathologies. Pas besoin d'être un Nobel de médecine pour arriver à cette conclusion. Eh bien non, le Figaro et la CNIL me disent que c'est juste un problème de formalisme et non de fond ! que j'exagère tout et qu'il n'y a pas moyen de discuter avec moi et donc faire affaire avec moi.

Et voilà, encore des multi millions qui passent sous mon nez pour une question de principes ! Que voulez-vous que je fasse, il n'y en a que pour l'éthique de nos jours, tant pis pour les millions et je conserve mes principes et au nom de ces principes, Françaises, Français, sachez que votre santé vous coûte déjà extrêmement cher : prélèvement obligatoire sur votre salaire, plus la charge patronale, plus la mutuelle, plus le forfait hospitalier, plus les médicaments qui ne sont pas pris en charge à 100% même avec une mutuelle super de luxe, plus les prothèses remboursées à un prix dérisoire, plus bien d'autres choses encore, la filière pharma a réussi avec la complicité de vos représentants à faire de vous des poules aux œufs d'or :

-Lorsque vous êtes en bonne santé on vous rackette pour pouvoir vous soigner quand vous serez malades ;

-Lorsque vous êtes malades, on vous recommande de vous moucher dans le coude car les hôpitaux sont débordés ;

-Lorsque vous vous rendez aux urgences on vous culpabilise ; on prévoit de pénaliser les patients qui se rendent aux urgences et qui ressortent sans hospitalisation ;

-Lorsque vous voulez vous soigner on vous dit que même des molécules de base ne sont pas disponibles ou deviennent du jour au lendemain des molécules dangereuses ;

- (...)

- Et enfin, vos données médicales sont stockées quelque part dans le monde et ni vous, ni vos médecins, ni vos représentants [qui vous rackettent au nom de l'intérêt général] n'ont le moindre contrôle sur ces données qui peuvent être rendues inaccessible en débranchant un câble électrique et être exploitées par un petit groupe de véreux (j'ai pas dit véran).

Et les hautes autorités disent que ce n'est pas un problème urgent tout en étant urgent mais au final pas si grave que cela car le piège ne se révélera que d'ici une dizaine d'années et qu'il y a plus urgent à régler : à savoir faire porter le masque à l'ensemble de la population, parvenir à interdire les réunions de familles et d'amis, fermer les lieux de rassemblement etc... pour que tout rentre dans l'ordre.

Je demande pas mieux, mais quelque chose me chagrine sur le bien-fondé de tout ce système de santé et cette pseudo science qu'est la médecine qui nous coûte un pognon de dingue sans pour autant "les" rassasier.

Parce que si tu y réfléchis bien Momo [Momo, c'est bien, c'est pas racialiste, ça peut être aussi bien Maurice que Mohammed et neutre car tendance LGBTQXZ et c'est inclusif tandis que la vieille formule "Française, français" exclut les étrangers ] sans remonter à la nuit des temps mais simplement à la médecine à partir de ce bon vieux Pasteur et son vaccin contre la rage, imagines un peu le pognon de dingue qu'on a injecté dans le système de santé (hôpitaux, médecins, infirmiers, recherches médicales, recherches pharma, IRM, scanner, radio, chimio, médicaments, kiné etc...) figure toi que malgré tout ce pognon de dingue, les gens continuent de mourir [si c'est pas malheureux ça ?] et je te parie ma santé que les gens continueront de mourir encore et encore et pour toujours, même si on confisque toute les richesses de monsieur et madame tout le monte de la planète et qu'on donne tout ce pognon de dingue à qui tu sais ? Alors t'en penses quoi Momo que j'ai demandé ?

Avant de vous rapporter sa réponse, je dois vous préciser que Momo n'est pas un intello, ni un loser c'est un gars pragmatique, il sait se souvenir de l'essentiel au moment crucial et c'est ce qui le sauve je concède. Et donc dès lors que je lui posé la question, il s'est souvenu d'une affaire de la plus haute importance à régler de suite il m'a dit : "Ah Ernest, j'ai oublié de sortir les poubelles avant de venir et si ma femme [je corrige pour lui, parent 2, c'est pas un intello je vous l'ai dit] s'en aperçoit elle va me faire une scène terrible qui va me coûter un pognon de dingue en fleurs, parfums, chaussures, restau et j'en passe...je file et on se revoit aussi vite que possible."  Sans rien ajouter il m'a fait la bise et enfiler son masque. J'ai à peine eu le temps de dire embrasses ton/ta parent 2 pour moi qu'il était déjà dehors et c'est pas plus mal car il n'aurait pas compris l'ironie de ma remarque sur parent 2 pour qu'il réalise sa propre situation.

REVUE DE PRESSE :

L'Etat choisit Microsoft pour les données de santé et crée la polémique :

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/letat-choisit-microsoft-pour-les-donnees-de-sante-et-cree-la-polemique-1208376

Les Français sauvés par la CNIL ?

Microsoft ne doit plus gérer les données de santé des Français, alerte la Cnil

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/microsoft-ne-doit-plus-gerer-les-donnees-de-sante-des-francais-alerte-la-cnil-20201009

L’hébergement par Microsoft de la plateforme de santé française est à nouveau mis en cause

https://www.numerama.com/tech/648574-lhebergement-par-microsoft-de-la-plateforme-de-sante-francaise-est-a-nouveau-mis-en-cause.html

 

 

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags