Actualités

RIKA ZARAI - 100 TITRES D’OR – Anthologie 1959-2000 - Evènement !

182333-rika-zaraie-coffret-4cd-couv.jpg

_

[Diffusion culture @claudejoup pour DIAMANT RECORDS - Sonia BELOLO]

_

A l’occasion de ses 60 ans de carrière, RIKA ZARAÏ annonce la sortie d’un nouveau coffret. 

RIKA ZARAI - 100 TITRES D’OR – Anthologie 1959-2000

Coffret 4 CD – 100 chansons remastérisées dont la totalité des titres des 8 albums

Vinyles français originaux publiés entre 1964 et 1982 !

Un évènement dans l’histoire du disque et de la réédition !

Conception et réalisation : Matthieu MOULIN (Marianne Mélodie) et Marc GRILLET (Universal Music & Brands)

Sortie : 9 septembre 2019

Distribution : MARIANNE MELODIE  www.mariannemelodie.fr

Biographie de l’artiste :

Naissance de Rika Zaraï en Israël. Sa mère Shula, polonaise, aurait voulu devenir médecin. Mais elle a été expulsée de la Faculté de Médecine en Pologne dès le commencement des persécutions contre les juifs. Sportive de haut niveau et pour disputer des compétitions elle part en Palestine, territoire sur lequel s’est constitué l’Etat d’Israël en 1948. Elle ne reverra jamais les siens, tous les membres de sa famille furent exterminés à Auschwitz. Sa mère devient aveugle et Rika ne connaîtra pas sa famille maternelle.

Eliezer Gozman, son père, issu d’une famille très pauvre de meuniers russes, décide à l’âge de 13 ans de quitter Odessa (ville d’Ukraine) et part, lui aussi vers la Terre Sainte, à pied qu’il atteint 8 mois plus tard. Il ne sait ni lire, ni ne comprend la langue hébraïque. Il travaille dur tout en entreprenant des études par correspondance, qui feront de lui, des années plus tard, un électronicien de haut niveau, inventeur des antennes qui assurent les liaisons radio en Israël.

Durant cette période, il y a la rencontre des parents et la naissance de Rika le 19 février 1938 à Jérusalem.

 Elève très studieuse, Rika Zaraï, décroche son bac à 17 ans mais aussi un 1er prix de piano au conservatoire de Jérusalem, destinée à être pianiste concertiste. De son pays, elle découvre la chanson française et se passionne entre autres pour Georges Brassens et Mouloudji.

Nommée sergent-chef et directrice de la musique pendant sa période à l’armée, elle obtient son premier succès dans une comédie musicale « Cinq sur cinq » qui tourna en Israël.

C’est la France qu’elle choisit pour développer une carrière dans la chanson et en 1958 arrive à Paris.

 En 1959, suite à sa rencontre avec Bruno Coquatrix, directeur de l’Olympia de Paris, elle signe un premier contrat de disque avec le label Bel Air créé par Eddie Barclay et enregistre ses 4 premières chansons en langue française. Puis elle trouve un public avec "Hava Naguila" (1960), "L’olivier" (1960), "Exodus" (1961), "Tournez manèges" (1963) dont Claude Lelouch réalise le scopitone ou encore "Michaël" (1964), "Et pourtant" (1964) et "Le temps" (1964), 2 titres que lui écrit Charles Aznavour.

Batteur de Jacques Brel et directeur artistique chez Bel Air, Jean-Pierre Magnier rencontre Rika.

Un nouveau couple naît et Jean-Pierre gèrera toute la carrière de Rika Zaraï.

Jacques Brel l’invite en lever de rideau à l’Olympia de Paris en 1961 et lui signe la préface de son premier 25 cm : « Voici le feu, voici la force, voici la terre. Une autre terre que l’habitude et qui déchire par sa tendresse et sa fierté. C’est la vie qui chante. Vive Rika ! » 

Désormais pour le label Philips, Rika Zaraï émeut avec "Prague" (1966) dont elle compose la musique puis c’est le triomphe avec "Casatschok" en 1969, titre inspiré du folklore russe aussitôt suivi de "Alors je chante" (1969) dont elle compose le refrain.

Cette consécration attendue depuis dix ans la propulse au rang de vedette populaire préférée des français. Puis, chaque nouveau disque de Rika Zaraï sera un succès national : "Balapapa" (1970), "Tante Agathe", (1970), "Moi le dimanche" (1971), "Les jolies cartes postales" (1971), "Les beaux jours" (1972), "C’est ça la France" (1973) ou encore "Sans chemise, sans pantalon"* (1975). 

De 1970 jusqu’au milieu des années 80, plusieurs de ses chansons seront très bien classées dans les hit-parades, "La fête au pays" (1977), "Alléluia" (1979), "Chante l’ami" (1982), "Sans rancune et sans regret" (1985). Partout où elle chante, de l’Espagne à l’Italie en passant par la Hollande, le Brésil, le Canada, la Turquie, le public l’acclame.

 C’est en 2000 qu’elle produit le CD "Hava", composé de reprises et de créations dansantes dont "Oriental Hava Naguila"  célèbre pour la version quelle créée.

Les années suivantes, elle assure beaucoup de prestations médiatiques et de nombreux concerts.

 Dans sa vie personnelle comme professionnelle, Rika Zaraï a toujours exprimé son espoir et sa foi en la  paix. « Je chante pour la paix des cœurs » dit-elle.

En 2007, elle fait le choix d’enregistrer l’album "Quand les hommes" dont chacune des chansons, écrites et crées par Georges Brassens, Jean-Roger Caussimon, Hugues Auffray, Barbara, Robert Charlebois, Nino Ferrer, Yves Duteuil, est mise au service de cet engagement.

Cette même année, elle rejoint la tournée " Age Tendre" et enchante à nouveau tous les publics.

 En 2013, Marianne Mélodie proposait déjà un double CD Anthologie des grands succès de Rika Zaraï enregistrés entre 1960 et 1982, en versions originales.

Face à la demande du public toujours très actif, Marianne Mélodie propose aujourd’hui un autre

Coffret 4 CD, de 100 titres cette fois-ci, comprenant la réédition de 8 albums originaux ainsi que

Quelques 45 tours indispensables dont le tout premier "Regarde-moi bien" (1959).

Cette année 2019 nous invite donc à célébrer les 60 ans de chansons de Rika Zaraï. 

_

* Léon Angel (nom de plume) parolier et éditeur français, auteur de "Mon amant de Saint-Jean" a écrit le 1er texte de "Sans chemise, sans pantalon" et Gérard La Viny (Guadeloupéen) a composé la musique et enregistre ce titre sur son 1er 45 T en 1958 grâce à Boris Vian, alors directeur artistique des disques Philips Fontana.  En 1965, un groupe québécois « Les matelots » avait déjà enregistré cette chanson.

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags