Actualités

« Réveiller le sentiment national » Discours de Jean-Luc PUJO (Penser la France) - 22 septembre 2018 (PARIS - Les Tuileries)

181864-pujo-22-sept-2018.jpg

Manifestation du 22 septembre 2018 organisée par André BELLON « Pour une Constituante » – Les TUILERIES-PARIS - Intervention de Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

__

Cher(s) ami(s), cher(s) camarade(s), cher(s) compagnon(s),

Nous voilà une énième fois rassemblés en ce 22 septembre pour fêter - une fois de plus - la naissance de la République, ici aux Tuileries où elle fut proclamée.

Nous devons cette initiative heureuse depuis plus de dix ans à André BELLON et à l’association « Pour une Constituante » que nous remercions chaque année pour ce rendez-vous politique symbolique donc important.

Et chaque année nous nous répétons.

Mais après tout … nous savons avec André Gide que :

«Toutes choses sont dites déjà, mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer » [1]

Alors recommençons …

Et tout d’abord, nous voulons nous rappeler cet épisode particulier de notre histoire nationale :

Souvenez-vous !

Au printemps 1792, les armées françaises connaissent leurs premiers revers ;

Le Roi en profite pour user de son VETO.

Les insurrections se succèdent : celle du 20 juin puis celle du 10 août ;

C’est alors l’arrestation de Louis XVI et son incarcération au temple ;

Dans le même temps, est convoquée une Convention nationale, une « constituante » élue au suffrage universel ;

C’est dans ce contexte que retentit dans l’Europe entière l’immense joie – celle de la victoire, le 20 septembre 1792 au Moulin de VALMY sur l’ennemi Prussien  – Déjà !

Le lendemain, le 21 septembre 1792, la Convention tint sa première séance : « Abolition de la Royauté » et proclamation de la « République, une et indivisible » !

C’est tout cela que nous fêtons aujourd’hui !

*

Mais pour « NOUS », c’est quoi -aujourd’hui- la République ?

Aujourd’hui, tout le monde se veut « républicain » !

La République est partout ! Tout le monde a ce mot à la bouche… pour mieux ne pas s’interroger sur sa signification profonde.

Tout le monde est « républicain » mais plus personne ne sait ce que cela veut dire !

Et bien « NOUS », nous n’avons pas oublié !

Et nous pouvons constater – Nous, Républicains convaincus – Nous, Militants de l’hyper-république – que la République – son corps comme son esprit – tout est en passe de s’évanouir.

Quelle Honte !

*

MAIS C’EST QUOI LA REPUBLIQUE ?

JAURES nous dit « la République, c’est une méthode ! »

« C’est une méthode pour obtenir la plus haute efficacité possible de toutes les énergies humaines par la plénitude de la liberté »[2]

D’accord JAURES !

Mais comment procéder à sa mise en œuvre ?

La République, c’est d’abord - et avant tout - « un principe » et une « organisation particulière des pouvoirs ».

« Un principe » ?

La République c’est l’affirmation du pouvoir du Peuple en Nation !

C’est ce principe démocratique supérieur : « Le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple ! »

C’est le principe absolu – qui s’impose à tous - celui de la Souveraineté NATIONALE !

La République c’est aussi une « organisation particulière des pouvoirs ».

Parce que nos aînés Révolutionnaires avaient lu Montesquieu, ils affirment – et nous avec eux - la République c’est « la séparation des pouvoirs ».

Voilà ce qu’est la République !

*

Mais je vois tous vos regards inquiets … je vous comprends.

Qu’avons-nous fait de la « République », notre bien collectif le plus précieux ?

Le Parlement ne fait plus les lois : il est une simple chambre d’enregistrement des directives européennes et ne légifère plus que soumis à un ordonnancement européen corrompu.

Le Gouvernement ne gouverne plus : il a pour fonction unique d’appliquer une feuille de route décidée et écrite à Bruxelles !

Les juges – administratifs comme judiciaires –ne rendent plus leurs décisions « Au nom du peuple français » - mais appliquent un ordonnancement européen dicté par la CJUE et par la Cour EDH !

« Nos juges ne sont plus que des supplétifs de cours supranationales » dénonce le Conseiller d’Etat, Jean-Eric Schoettl[3].

Aussi, nous le voyons : tous les pouvoirs sont concentrés aux mains d’organes technocratiques non élus, non contrôlés, non démocratiques : La Commission européenne et les Cours européennes.

Voilà notre REALITE !

Il n’y a plus de Parlement souverain !

Il n’y a plus de Gouvernement souverain !

Il n’y a plus de Juge souverain !

EN UN MOT : Il n’y a plus de République !

LA VOILA, la cause réelle de tous nos maux !

ALORS QUE FAIRE ?

*

Car quoi ?     « Nous SOMMES toujours LA ! »

Oui ! « Nous » !  Le peuple, la NATION !

« OUI » ! Il reste encore le « PEUPLE », force indomptable et valeureuse quand elle est réunie en NATION !

Sauf à détruire cette NATION – et vous savez combien ils s’emploient chaque jour… depuis tant de décennies à défaire la communauté nationale par mille communautés encouragées… à ne retenir de notre histoire nationale que les erreurs – quelle nation n’en n’a pas commises ? – et à effacer patiemment tout le génie de la France, toutes nos espérances ? Toute notre grandeur ?

Notre « Grandeur » ?

Oui ! Vous savez toutes ces valeurs supérieures qui font rayonner la France dans tout l’univers humain !

Celles qui peuvent légitimement fonder le sentiment de fierté nationale… parce que « OUI ! »  Nous pouvons être fiers d’être français !

Parce que nous sommes un « grand peuple » !

Parce que nous avons fait la Révolution !

Que nous avons porté haut un idéal d’humanité partagé…

*

Quelle Ignominie de prétendre le contraire et de faire industrie de la fin de la France !

*

Nous avons eu la chance – maintes fois - d’interroger des anciens RESISTANTS français – ces Femmes et ces Hommes - que nous admirons tant.

Que nous disent-ils ?

Aux pires heures du découragement, « Nous avions pour objectif premier de « Réveiller le sentiment national » chez les français !

Comment ne pas comprendre qu’à l’heure du danger cet objectif est essentiel ?

« Réveiller le sentiment national », c’est la condition première pour reprendre en main notre destin et refonder la République !

Aussi, nous pouvons ce soir lancer un appel à toute « notre jeunesse de France », un appel à toutes les « jeunes filles de France », à tous les « jeunes hommes de France ».

OUI ! Vous pouvez être fiers de la France !

OUI ! Nous devons travailler tous ensemble à réaffirmer la nécessité d’une véritable et pleine souveraineté française, base première pour refonder la République.

« Vive la République ! »    et      « Vive la France » !

Je vous remercie.

Jean-Luc PUJO*

__

*Jean-Luc Pujo est écrivain et militant républicain. Il préside les Clubs « Penser la France ». Il est aussi rédacteur en chef du journal d’actualité en ligne « Politique-actu.com ».

#penserlafrance

CONTACT: penserlafrance@penserlafrance.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs « Penser la France » travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un  « nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques.


[1] André GIDE – « Le retour de l’enfant prodigue » ;

[2] Discours à la Chambre des députés, Jean Jaurès, 13 novembre 1906.

[3] « Le moment républicain en France » Jean-Eric Schoettl – Fondation Res Publica – décembre 2017 ;

Partager

Derniers commentaires

Mme VICTORIA JOHNSON : Vous recherchez un prêt immobilier de 10 000 euros à 10 000 000 euros (pour les prêts commerciaux )) Ou se voit-il refuser un prêt d'une banque…
sur #COVID19 - "Géopolitique du coronavirus" – entretien avec Valérie Bugault

Mrs.WEDY MEYDAN : FIXEZ VOTRE SCORE DE CRÉDIT POUR UNE PROMO GRATUITE… Vous obtenez rip parce que vous ne posez pas de questions. Rapport de crédit et pointage de…
sur "Claude Rubinowicz, un énarque étonnant à l'APIE "

Marthe : . "L'objet du présent Traité est de créer une Force de Gendarmerie Européenne qui est opérationnelle, préorganisée, robuste et déployable…
sur ENDFOR, la force de gendarmerie européenne : On vous surveille !

Benjamine : « Marchons Enfants ! ». Total soutien à la mobilisation contre le projet de loi : La PMA sans père est une aberration comme la filiation…
sur STOP GPA - Appel mondial pour L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA GESTATION POUR AUTRUI !

Nathalie : « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME » Echanges Simone LE BARON - Jean-Luc PUJO - 10 Janvier 2020 Très bel échange qui relance la réflexion...…
sur « RETOUR DU SACRE & BLASPHEME – courtes réflexions libres » Jean-Luc Pujo - Billet du temps présent.

Tags