Actualités

NAPOLÉON VISITANT LE CHAMP DE BATAILLE D’EYLAU, 9 FÉVRIER 1807

182683-napoleon-bataille-eylau-fevrier-1807-tt-width-637-height-423-crop-1-bgcolor-ffffff-lazyload-0.jpg

_

La bataille d’Eylau, tragique, sanglante, dont les pertes humaines furent considérables – près de 50 000 morts et blessés – fut, comme Marengo en son temps, le sujet d’une importante campagne de propagande. Tout en affirmant la victoire des troupes napoléoniennes, il s’agissait d’orienter la perception que les Français pouvaient avoir de l’événement et de contrôler par là même l’opinion publique. Bulletins de la Grande Armée, articles et récits publiés dans la presse, communiqués officiels, rédaction d’une Relation de la bataille, conjointement édités à Paris et à Berlin, furent relayés par un concours public pour la commande d’un tableau mettant en scène Napoléon sur le champ de bataille le lendemain des combats, dirigeant les soins et les secours apportés aux blessés. L’annonce contenant le programme iconographique en fut rédigée par Vivant Denon un mois après la bataille, le 7 mars 1807, et publiée dans les journaux le 2 avril suivant. Les esquisses des 26 artistes qui concoururent furent exposées dans la galerie d’Apollon au musée Napoléon. Gros fut choisi le 13 juin et son tableau, présenté au salon de 1808, lui valut la Légion d’honneur.

Vivant Denon avait donné une description précise de la topographie, des personnages en présence et de leurs costumes, description parfaitement respectée par Gros. Sous un jour lugubre obscurci par la noire fumée des incendies, entouré de Berthier, Bessières et Caulaincourt à gauche, de Soult, Davout et Murat à droite, Napoléon traverse un champ de bataille enneigé où gisent cadavres et blessés. Leur entassement au premier plan est particulièrement saisissant, vision faite pour « inspirer aux princes l’amour de la paix et l’horreur de la guerre » ainsi que le décrivait le 64e bulletin de la Grande Armée.
Le portrait équestre du chef de guerre, classique représentation depuis l’Antiquité, se double d’une interprétation christique. Visage blême, regard levé au ciel témoignant d´une profonde affliction, main tendue, Napoléon semble accomplir un geste de bénédiction. Face à la sombre silhouette de Murat, inquiétante personnification du guerrier sur son cheval cabré, l’Empereur incarne une figure toute d’humanité et de compassion dont la bienveillance s’adresse particulièrement aux soldats ennemis. « Le regard consolateur du grand homme semblait adoucir les horreurs de la mort et répandre un jour plus doux sur cette scène de carnage » avait précisé Vivant Denon. L’artiste a parfaitement répondu au programme iconographique en détaillant les réactions des Russes qui, devant tant de magnanimité, expriment admiration, dévouement, presque dévotion ! Mais au-delà de la propagande, c’est ici l’envers de la victoire qui, pour la première fois, est dépeint dans sa cruelle réalité.

Karine Huguenaud, janvier 2007

=> télécharger le tableau et des détails depuis le site Art RMN-GP

Pour approfondir, lire l’article d’Irène Perret, « Réception critique de « Napoléon sur le champ de bataille d’Eylau » d’Antoine-Jean Gros sous le Premier Empire« , paru dans notre revue Napoleonica.La Revue.

Partager

Derniers commentaires

Benjamine : Idem avec la BOLIVIE ! L'ex-président Evo Morales est rentré en novembre 2020. Mars 2021 : L’ex-présidente bolivienne Jeanine Añez et deux…
sur BOLIVIE :« Solidarité avec la Bolivie d’Evo MORALES » Intervention de Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : URGENT : La CPI confirme en appel l'acquittement de l'ex-président ivoirien #LaurentGbagbo - 31 mars 2021 "« OUI » ! Il faut libérer le…
sur « Debout l’Afrique !» Jean-Luc Pujo (Penser la France) - Samedi 28 septembre 2013 - Paris.

athena-defense : annule et remplace le précédent commentaire. Parfaitement en phase avec cette analyse que je n'avais pas lue avant de rédiger mon propre…
sur OTAN 2030 : “Il faut stopper ce train fou !” Général Grégoire Diamantidis (Cercle de Réflexion Interarmées)

JLP : Monsieur, Nous sommes entièrement à votre disposition pour répondre à vos demandes d'informations. Nos connaissons particulièrement bien le…
sur "INTERVENIR EN SYRIE : QUEL INTERET ? " par Roland HUREAUX

Serge Richard : Cher monsieur, je découvre avec plaisir votre intérêt pour rétablir la vérité sur la Syrie, au travers d'un commentaire de ce lien…
sur "INTERVENIR EN SYRIE : QUEL INTERET ? " par Roland HUREAUX

Thématiques : AFGHANISTAN - AFRIQUE - Agriculture - ALGERIE - Algérie - Alimentation - ALLEMAGNE - Amérique Centrale - Amérique du Sud - ANGLETERRE - Armée française - ASIE - BANQUE MONDIALE - BAYROU - BRESIL - Catholicisme - CENTRE AFRIQUE - CHEVENEMENT - CHINE - CHINE - Christianisme - CNR - Communisme - CUBA - CULTURE - Défense - Demographie - DROIT - Ecologie & environnement - Economie - EDUCATION - Egalité Femme & Homme - Election Européenne - Elections régionales - Energie - Environnement - ESPAGNE - EURO - Européenne 2019 - Fiscalité - FMI - France-Allemagne - Francophonie - Gaullisme - HISTOIRE - HOLLANDE François - Humanisme - Immigration - INDE - INDE - INSTITUTION - IRAK - IRAN - ISLAM - Islamisme - ISRAEL - ISRAËL & PALESTINE - ITALIE - JAPON - Judaisme - JUPPE - Justice - Justice - Laïcité - Laicité - Législative 2017 - LEPEN - LIBAN - Libéralisme - LIBYE - Lutte Sociale - MACHREK - MACRON - MACRON - MAGHREB - Maison de France & Monarchie - MALI - MEDIAS - MELENCHON - MER - MUSIQUE - Nations d'Europe - OCS - OCS - OMC - ONU - ONU - Nations Unies - OTAN - OTAN - PAKISTAN - PALESTINE - Patriotisme - Penser la France - POLICE & Sécurité - Présidentielle 2017 - Protestantisme - Protestantisme - QUEBEC - Relations Internationales - Religion - RELIGION - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - RUSSIE - SANTE - SANTE - SARKOZY - Sciences & Recherche - SERVICE PUBLIC - SPORT - Syndicats - SYRIE - TURQUIE - UKRAINE - Union européenne - USA - USA - VENEZUELA - VENEZUELA

Tags