Actualités

MUNICIPALES 2014 : « La France de Charybde en Scylla » (Penser la France)

66539-drapeau-1.jpg

- Bilan des élections municipales 2014 –

- Communiqué national Penser la France –

Lundi 31 mars 2014

Les élections municipales 2014 sont un désaveu cinglant pour le gouvernement et la majorité parlementaire.

Les Français ont ainsi sanctionné – pour la première fois depuis 2012 - la politique euro-libérale de François Hollande comme ils avaient sanctionné – pour des raisons identiques - la politique de Nicolas Sarkozy.

*

Si l’effet balancier joue mécaniquement en faveur de la droite UMP, celle-ci sera inévitablement sanctionnée à son tour dès les prochaines échéances pour avoir mené cette politique dont les français ne veulent plus.

*

La seule alternative offerte par le système – celle incarnée par le Front National – reste doublement inopérante.

Aussi, l’immaturité et l’impréparation du Front National se traduit par un succès très relatif.

Depuis quinze ans, le Front national progresse peu.

Si la conquête de certains bastions UMP permet à cette formation politique d’afficher une progression symbolique (7ème secteur de Marseille; Fréjus; Béziers), le Front National enregistre paradoxalement l’échec sidérant de ses plus hauts responsables (Echec de M. Aliot à Perpignan, échec de M. Philippot à Forbach, échec de M. Gilbert Collard à Saint Gil, échec de Mm Marion Maréchal-Le Pen à Sorgues).

*

Les français ne sont pas dupes.

L’inanité des choix proposés illustre un système à bout de souffle.

Ecœurés, les français se refugient dans une abstention qui progresse nettement y compris pour une élection généralement épargnée par la vague montante du désintérêt voire du dégoût.

Les français ont compris l’essentiel : l’ensemble du système politique est frappé d’obsolescence. L’offre politique – systémique ou contre systémique - n’est plus crédible.

Dans leur malheur, les français apparaissent ainsi d’une étonnante lucidité.

***

Il faut le reconnaître, l’état de la société française est inquiétant.

Le délitement organisé de l’Etat laisse la Nation à vau-l’eau, désemparée, sans direction ni perspective.

Les politiques euro-libérales mises en œuvre imposent des choix sociaux et économiques qui génèrent un chômage structurel qui plonge une majorité de la population dans la précarité, une part grandissante dans la misère.

En l’absence d’alternative politique, le vote protestataire est utilement dirigé vers le Front National.

La fonction du Front national n’est-elle pas précisément celle de stériliser tout élan démocratique émancipateur ? Précisément celui dont le système ne veut pas ?

Quoi qu’il arrive, les français doivent passer - de gré ou de force - par le goulot d’étranglement euro-libéral.

***

Résister ou mourir ?

Les français perçoivent maintenant l’ensemble des dysfonctionnements qui accompagne le jeu pervers qui leur est imposé. Le système est mortifère, pour la France comme pour chacun des français.

Faut-il continuer à jouer ?

Peu à peu la seule alternative crédible apparaît, limpide. Elle a la couleur de la révolte sourde, de la résignation écœurée. Comment s’en étonner ?

***

Pourtant, une autre politique existe.

Une politique radicalement différente que l’on cache aux Français.

Elle consisterait à proclamer la nécessité d’un changement de paradigmes économique et financier dégagés du système Euro, à proclamer l’indépendance politique et stratégique de la France, et renouerait avec un impératif supérieur : celui du progrès social.

Cette politique impose des ruptures, la constitution d’alliances nouvelles – qui ont fait leur preuve par le passé – et la conscience de tous les français qu’une voie de progrès social, politique et culturel est à la portée de tous.

*

Les clubs « Penser la France » militent depuis maintenant plusieurs années pour ce changement radical de politique.

Notre objectif est clair : il faut "Libérer la France ! Relever la Nation ! Réussir la République !".

Les moyens en sont définis : il faut « sortir de l'OTAN, sortir de l'UE, sortir de l'Euro ! ».

La mise en œuvre de cette politique passe par des alliances et une plate-forme programmatique.

Pour les Clubs « Penser la France », il faut œuvrer à la fondation d'un nouveau Conseil National de la Résistance (CNR) en réunissant autour des deux piliers fondateurs - vrais Communistes et vrais Gaullistes – tous ceux qui ont à cœur le souci de la France (1).

Il faut enfin proclamer notre attachement au programme du Conseil National de la Résistance rénové, celui qui a accompagné la France des trente glorieuses et qui peut demain fonder une nouvelle excellence française.

Cette démarche de refondation est déjà à l’œuvre avec nos amis communistes et nos amis gaullistes.

Le projet d’un nouveaux CNR est en train de voir le jour qui recueille chaque jour plus encore l’espérance de militants dans la France entière.

Nous ne sommes qu’au début du grand bouleversement, mais il vient.

Il va nous falloir convaincre chacun des français et dessiner les contours d’une nouvelle espérance pour la France.

Et qu’il est beau, magnifique, ce nouveau rêve français.

*

Pour les Clubs « Penser la France », telle est la voix aujourd’hui – la seule sérieuse – pour une véritable refondation républicaine de la France.

___

(1)  POUR UN NOUVEAU CNR - Appel national - M’PEP, Penser la France et PRCF -

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : La France pleure les Kurdes après avoir trahi tous le monde dans la région… Bravo ! Comme le rappelle ce soir Jean-Luc Pujo - note…
sur La ministre française des Armées demande l'arrêt de l'opération militaire turque en Syrie

JLP : Toujours excellente analyse de Donald TRUMP. L'Etat profond américain est dans la constance... contre ce mauvais choix des élites américaines…
sur Trump: «Aller au Moyen-Orient, c’est la pire décision» que les USA aient jamais prise

JLP : Pensée pour Antoine SFEIR. Un homme exceptionnel qui nous manque, tant humainement qu'intellectuellement... pour mieux comprendre notre monde. Il y…
sur « Hommage à M. Antoine SFEIR » La Rédaction de Politique-Actu.com

Paul De Florant : TEXTE de Salvador ALLENDE - "Une Ôde au Combat !" Immense leçon. : Seguramente ésta será la última oportunidad en que pueda dirigirme a ustedes.…
sur 11 septembre : "Ultimo Discurso de Salvador Allende" 1973 -

patbel33 : La déforestation... Sujet plus que brulant, puisque l'arbre, la forêt est le consommateur de ce fameux CO2 que tout le monde utilise pour nous…
sur Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet

Tags