Actualités

"Le Minotaure planétaire: L'ogre américain, la désunion européenne et le chaos mondial" de Yanis Varoufakis (Ministre Grec des Finances)

117218-minotaure-1a.jpg

Pénétrant. Percutant. A lire d'urgence." Romaric Godin (La Tribune) L’équilibre économique du monde, et sa prospérité, sont des choses bien trop sérieuses pour qu’on les laisse aux mains des marchés.

C’est ce qu’ont bien compris les États-Unis, qui s’arrogèrent, au sortir de la Deuxième Guerre mondiale le rôle de maître d’œuvre de la reconstruction du monde occidental. Leur objectif : prendre le contrôle de la redistribution du solde de la balance commerciale au niveau mondial, ce que les économistes appellent le recyclage des excédents.

Par deux fois, par deux méthodes distinctes, Washington s’assura la mainmise sur le recyclage des excédents mondiaux et crut ainsi ancrer l’hégémonie américaine sur un socle en acier trempé. D’abord grâce aux accords de Bretton Woods et au Plan Marshall, puis grâce à l’abandon de l’étalon-or en 1971.

C’est à cette deuxième période que Yanis Varoufakis donne le nom de Minotaure planétaire. Grâce à lui Wall Street vit sa richesse s’accroître sans limite, et sans retenue. Mais le Minotaure succomba à la courte vue et à l’irrépressible cupidité de ceux-là mêmes qui étaient censés le protéger.

De notre côté de l’Atlantique, la création de l’euro fut pour Bonn (puis Berlin) l’occasion rêvée de s’approprier un ‘Minitaure’ européen et de réduire, enfin, à sa merci, le grand rival français. La mort du Minotaure planétaire en 2008 marquera une des crises les plus dévastatrices qui se soit jamais abattue sur l’humanité.

Et les responsables politiques ont abdiqué au grand bénéfice de la ‘faillitocratie’, bradant leur pouvoir à vil prix face aux banques par qui le malheur était venu.

Pour sa part l’ersatz de Minotaure imaginé par l’Allemagne a fait long feu, rongé par les égoïsmes nationaux de ses ordonnateurs et l’ineptie de sa construction, mais non sans entraîner l’Europe vers l’abîme ni sans jeter des millions de nouveaux pauvres à la rue. L’issue n’est pas sans espoir.

Washington, comme Pékin et d’autres ont bien compris l’importance du recyclage des excédents, mais qui, aujourd’hui, serait a même d’en assurer le fonctionnement ?

***

ARTICLE de l'EXPRESS !

"Le Minotaure planétaire" de Yanis Varoufakis passe le test de la page 99"

Partager

Mot clés : UE - grèce - zone euro - Yanis Varoufakis

Derniers commentaires

Nathalie : MALI-NIGER. -Bilan catastrophique de l’engagement français des 13 dernières années – sur note confid. de JLPujo/PenserlaFrance - Le désastre…
sur Soldats morts au Mali : qui sont les 13 victimes ?

Paul De Florant : MALI - NIGER : Les Français totalement désinformés "Hommage. Triste pour ces Hommes. Pensées pour les familles. Nos gouvernants - #Sarkozy…
sur Soldats morts au Mali : qui sont les 13 victimes ?

Nathalie : GILETS JAUNES : Mouvement Citoyen et populaire ! Préparez-vous, on recommence ! PARIS 16 novembre 2019 !…
sur "La Marseillaise" à l'Arc de Triomphe - 1er Décembre 2018 - GILETS JAUNES : Mouvement Citoyen et populaire !

Alphonse Marie Louis : Merci M Pujo pour votre intervention que je rejoins. Par contre je ne pense pas qu'une réponse uniquement jacobine puisse sauver les Etats Nations.…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Paul De Florant : La France pleure les Kurdes après avoir trahi tous le monde dans la région… Bravo ! Comme le rappelle ce soir Jean-Luc Pujo - note…
sur La ministre française des Armées demande l'arrêt de l'opération militaire turque en Syrie

Tags