Actualités

"MÉMOIRES VIVES" - Edouard SNOWDEN (EVENEMENT)

182282-snowden.jpg

_

[Signalé par le Groupe HERMES - Merci à eux !]

Je m’appelle Edward Joseph Snowden. Avant, je travaillais pour le gouvernement mais aujourd’hui, je suis au service de tous. Il m’a fallu près de trente ans pour saisir la différence et quand j’ai compris, ça m’a valu quelques ennuis au bureau.

Résultat, je passe désormais mon temps à protéger les gens de celui que j’ai été : un espion de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA), un informaticien spécialisé parmi d’autres qui cherchait à construire un monde dont il ne doutait pas qu’il serait meilleur.

Ma carrière dans les services de renseignement américains n’aura en tout duré que sept ans, c’est-à-dire, et j’en suis surpris, un an de plus seulement que le temps passé en exil dans un pays que je n’ai pas choisi. Durant ces sept ans, cela dit, j’ai pu participer au changement le plus important de l’histoire de l’espionnage américain – le passage de la surveillance ciblée à la surveillance de masse de populations entières.

J’ai donc aidé à rendre techniquement possible, pour un gouvernement, de recueillir l’ensemble des données numériques qui circulent dans le monde, de les conserver indéfiniment et de s’y reporter quand il le désire.

Après les attentats du 11 septembre 2001, les services de renseignement s’en sont terriblement voulu de ne pas avoir su protéger l’Amérique et de l’avoir exposée à l’agression la plus destructrice depuis Pearl Harbor. En réponse, leur direction a cherché à mettre en place un système qui leur éviterait de se laisser prendre encore une fois au dépourvu.

Au fondement de ce dernier se trouvait l’informatique, un domaine étranger à leur armée de spécialistes en sciences politiques et autres gestionnaires qui frayaient dans ce milieu. Les jeunes informaticiens comme moi ont été accueillis à bras ouverts au sein des services les plus secrets, et le monde entier est devenu le terrain de jeu des geeks.

S’il y a bien quelque chose que je maîtrisais, c’était l’informatique, tandis j’ai vite pris du galon. À 22 ans, la NSA m’a donné accès pour la première fois à des informations ultrasecrètes alors que j’occupais un poste très modeste dans l’organisation.

Moins d’un an plus tard, je travaillais pour la CIA en tant qu’ingénieur système, à un bureau où j’avais accès à certains des réseaux les plus sensibles au monde. J’étais placé sous l’autorité d’un type qui passait le plus clair de ton temps à lire des romans d’espionnage de Robert Ludlum et Tom Clancy.

Les services secrets s’affranchissaient allègrement de leurs propres...

_

Les Éditions du Seuil publieront en septembre prochain, simultanément avec 20 autres éditeurs dans le monde, Mémoires vives, l'édition française du livre d'Edward J Snowden, Permanent record. L'ouvrage original sera publié par Metropolitan books (Macmillan) aux Etats-Unis le 17 septembre 2019.

En 2013, un jeune homme de 29 ans surprend le monde entier en quittant la communauté du renseignement et en révélant que le gouvernement des États-Unis poursuit le projet secret de collecter toutes nos conversations téléphoniques, nos textos et nos emails. Ils veulent établir un système de surveillance de masse sans précédent, capable de s'infiltrer dans la vie privée de chaque personne sur la planète.

Il révèle pour la première fois dans ce livre son histoire, comment il a participé à la mise en place de ce système et la crise de conscience qui l'a conduit à la révéler au public.

"Edward J Snowden a décidé à l'âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays, déclare John Sargent, président de Macmillan USA. Il a témoigné ainsi d'un courage immense, et, qu'on le veuille ou non c'est une fabuleuse histoire américaine. Il n'y a aucun doute que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu'il a fait. C'est une immense fierté pour Macmillan de publier Permanent record."

Porté par une passion sans faille pour la vérité et une inébranlable sincérité, Mémoires vives est un témoignage exceptionnel, appelé à devenir un classique de notre temps.

source:

http://www.seuil.com/ouvrage/memoires-vives-edward-snowden/9782021441048

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags