Actualités

Jean-Luc PUJO quitte le MRC de Jean-Pierre CHEVENEMENT !

55378-pujo-2a.jpg

Eté 2012,

Chers Camarades,

J’ai décidé de mettre un terme à mon engagement au sein du MRC de Jean-Pierre Chevènement après un engagement militant passionnant de près de douze années.

Je conserve une très haute estime pour cet homme, pour sa pensée politique – une parmi les plus brillantes d’Europe - et je resterai toujours attentif à ses analyses qui m’ont procuré tant de joies intellectuelles.

Je ne renie rien, bien au contraire.

Je crois toujours en la France. Je crois toujours et plus que jamais en la République.

Mais la vie politique française – plutôt ce qu’il reste de la vie politique d’une des plus grandes nations politiques au monde - impose aujourd’hui au MRC des choix tactiques que je ne peux plus assumer.

Après le retrait de la candidature de Jean-Pierre Chevènement à l’élection présidentielle de 2012 - candidature que j’ai pleinement soutenue -, le MRC a décidé de rejoindre la majorité présidentielle de François HOLLANDE, obéissant autant à un tropisme naturel ancien qu’à un choix tactique faible, celui de l’influence.

Comme j’ai pu l’écrire, et bien qu’ayant combattu ardemment le Président Sarkozy,  le choix entre Nicolas Sarkozy et François Hollande était un non-choix. Il nous a été imposé par le système.

L’UMP comme le PS obéissent  en effet aux mêmes fondamentaux, enfermés qu’ils sont dans le même cadre mortifère : OTAN, UE, EURO.

Cette politique tue la France qui s’efface peu à peu. Le contrat social français est au bord de l‘implosion. Nous savons maintenant qu’approche le point de non retour.

Oui ! Pour assurer la survie de notre Nation, la France a besoin d’une véritable rupture politique.

L’urgence appelle donc une sortie programmée du triple carcan - OTAN, UE, EURO.

Inutile ici d’espérer en un Front National même dépoussiéré. Las ! Il reste l’enfant programmé du système, utile repoussoir qui stérilise tout élan patriotique, le confisque au profit d’une entreprise familiale et d’une oligarchie assurée ainsi de sa domination perpétuelle.

Le Front National est l’assurance-vie du système.

Il est urgent de bâtir une autre voie autour des valeurs patriotiques qui fondent la France et dont le programme du CNR - unissant Communistes et Gaullistes autour des vraies valeurs françaises -  a su donner une des illustrations les plus remarquables.

Mieux ! Il va nous falloir inventer.

Ce sera difficile, long - peut-être - mais ce choix s’impose comme une évidence pour qui mesure l’état de décomposition de notre vie politique nationale, le renoncement de toutes nos élites ou presque, la corruption profonde de nos institutions.

Pour cela, nous devons réveiller les esprits de nos concitoyens à l’idée de France, à son avenir.

Le peuple français a tout à perdre de la disparition de la France.

En soutenant le projet socialiste, le MRC participe – qu’il ne veuille ou non - à ce projet mortifère.

Le souci de la cohérence appelle donc la fin de mon engagement dans ce mouvement qui porta – avec le fameux discours de Vincennes de septembre 2001 – une des espérances républicaines les plus belles de ces dernières années, "au-delà de la gauche, au-delà de la droite".

***

Dans les toutes prochaines semaines, plusieurs initiatives nationales seront lancées auxquelles sont largement associés les Clubs « Penser la France » que j’ai l’honneur de présider.

Plus que jamais, gardons foi en la France.

Fidèlement,

Jean-Luc PUJO

- Président des Clubs "Penser la France" - 

Partager

Commentaires

de simonelebaron
A quelques milliers de kilomètres de toi, mon cher Jean-Luc, je me sens pourtant si proche et tout émue en constatant cette détermination à ne plus te laisser piéger par ce qui ne représente rien d'autre qu'une bande de sangsues suçant les dernières forces du peuple français. Je suis d'accord pour le FN qui s'
0 approbation
30 August - 07h34
de simonelebaron
adresse aux Français patriotes en leur inculquant la haine de l'étranger et non en leur expliquant qu'il est tout simplement impossible dans un pays de population aussi nombreuse d'accueillir de nouveaux éléments qu'il est nécessaire de surcroit de former afin qu'ils puissent s'intégrer. L'urgence est ailleurs, nous le savons. Il n'y a rien à inventer mais simplement essayer de se regrouper pour enfin instaurer en France la démocratie qui n'y a jamais existé, sans intermédiaires. Pas facile de regrouper 66 millions d'hbitants sans la carotte qui les fera avancer, mais nous y arriverons, nous n'avons pas le choix.

Vive Jean-Luc !
0 approbation
30 August - 07h40

Derniers commentaires

Paul De Florant : La France pleure les Kurdes après avoir trahi tous le monde dans la région… Bravo ! Comme le rappelle ce soir Jean-Luc Pujo - note…
sur La ministre française des Armées demande l'arrêt de l'opération militaire turque en Syrie

JLP : Toujours excellente analyse de Donald TRUMP. L'Etat profond américain est dans la constance... contre ce mauvais choix des élites américaines…
sur Trump: «Aller au Moyen-Orient, c’est la pire décision» que les USA aient jamais prise

JLP : Pensée pour Antoine SFEIR. Un homme exceptionnel qui nous manque, tant humainement qu'intellectuellement... pour mieux comprendre notre monde. Il y…
sur « Hommage à M. Antoine SFEIR » La Rédaction de Politique-Actu.com

Paul De Florant : TEXTE de Salvador ALLENDE - "Une Ôde au Combat !" Immense leçon. : Seguramente ésta será la última oportunidad en que pueda dirigirme a ustedes.…
sur 11 septembre : "Ultimo Discurso de Salvador Allende" 1973 -

patbel33 : La déforestation... Sujet plus que brulant, puisque l'arbre, la forêt est le consommateur de ce fameux CO2 que tout le monde utilise pour nous…
sur Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet

Tags