Actualités

« Jacques CHIRAC : Le dernier président ! » (Penser la France)

182285-chirac-1.jpg

Communiqué national du jeudi 26 septembre 2019

_

Paris, 19h30

De Gaulle mort, nous eûmes du néo gaullisme.

Dans cette période post-gaulliste d’abaissement magistral de la France, Jacques CHIRAC incarna – à sa manière – une pensée française héritée d’une histoire riche dans un monde en bouleversement.

Jacques CHIRAC fut multiple mais cohérent.

Des désaccords, il en fut : l’abandon du service militaire, la réforme du quinquennat ou le funeste discours du Vel d’hiv de 1995.

Mais de l’Appel de Cochin de 1978 – appel prémonitoire à cette France qui s’abandonne – à la vie électorale erratique du RPR –  avec ses grandeurs et ses bassesses – Jacques CHIRAC conclura sa vie politique par deux actes de bravoure dont les Français lui seront toujours grès.

En 2003, il tînt tête aux faussaires de Londres et de Washington (Bush junior et Blair) en refusant d’engager la France dans une nouvelle guerre du Golfe avec les conséquences dramatiques que nous connaissons encore aujourd’hui.

En 2004, il décida – seul ou presque contre toute la classe politique et les milieux d’affaires – de soumettre à référendum le projet de Constitution européenne au printemps 2005.

Ces deux actes magistraux définissent l’esprit de cet homme toujours attaché à la France, à son peuple ; ce peuple avec lequel il sut nouer un dialogue attentif et patient durant près de 45 ans.

Après lui, le déluge. Des Hommes compromis – ô combien – avec les puissances du monde et constamment dans son opposition – Sarkozy, Hollande, Macron – lui succéderont en trahison. C’était écrit.

Jacques CHIRAC aimait la France. Il aura été un vrai patriote dans une période d’abaissement de notre Nation.

Cherchait-il à fuir – un instant – notre époque en trouvant refuge dans d’incroyables passions toutes personnelles ? Son gout secret des arts premiers déboucha ainsi sur le magnifique musée des arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques.

Et pourquoi ne pas dire qu’il sut entretenir avec l’Afrique, le monde arabe et l’Amérique du Sud un dialogue sincère tout personnel ?

Les clubs « Penser la France » ne peuvent que rendre hommage à cet homme qui incarna – à sa manière dans une période difficile pour notre pays – la permanence de cet esprit français et une dernière forme de résistance à notre abaissement collectif.

Les clubs « Penser la France » veulent saluer en Jacques Chirac, le dernier président à l’Elysée et formuler le vœu que s’ouvre enfin une période historique de redressement pour notre Nation.

___

#penserlafrance

CONTACT: penserlafrance@penserlafrance.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs « Penser la France » travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un  « nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques et au-delà tous citoyens militants pour l’indépendance de la France.

Les Clubs « Penser la France » militent pour les trois sorties immédiates : Sortie de l’OTAN – Sortie de l’UE – Sortie de l’EURO.

Source: www.penserlafrance.fr

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags