Actualités

« CRIMES SANS CHATIMENT » de Jean-Loup Izambert - Note de lecture et présentation de Jean-Luc Pujo ( Café hyper-républicain du 30 mars 2013)

65759-crime-izambert-1.jpg

[TERRORISME et SERVICES FRANCAIS, GB, ALLEMAND, US : Une collusion abjecte que nous payons très cher ! ]

*

DEBAT

Samedi 30 mars 2013

« La FRANCE : entre guerre économique et guerre totale »

Avec M. JEAN-LOUP IZAMBERT

___

Nous recevons donc aujourd’hui M. Jean-Loup IZAMBERT

Cher Jean-Loup IZAMBERT, bonjour et Merci d’avoir bien voulu accepter notre invitation, pour répondre à nos questions nombreuses sur un sujet à la fois complexe et délicat mais passionnant :

L’implication de la France dans la guerre économique et sa dérive actuelle : la guerre totale !

***

Tu es ancien  collaborateur de VSD, du groupe Les Echos et  de L’Humanité, auteur  de plusieurs essais remarqués :

-  « Le Crédit Agricole hors la loi ? »

- Ou  « Faut-il brûler l’ONU ? »

Aujourd’hui tu publies : « CRIMES SANS CHATIMENT »

Dans lequel tu affirmes – je te cite : « 

«  L’objet du présent ouvrage est de montrer comment des dirigeants d’Etats occidentaux et plus particulièrement de l’Etat français, instrumentalisent des organisations criminelles de la mouvance des Frères musulmans aux fins de déstabiliser des pays – en l’occurrence les pays du Maghreb, du Grand Moyen-Orient et de l’Eurasie – pour y installer un désordre politique, économique et social propice à l’appropriation de leurs richesses » .p.9

Autrement dit p. 200

« L’étude des conflits régionaux depuis les années 1990 conduit à constater que partout où les Frères musulmans s’organisent et s’agitent, la paix des peuples est troublée, les conflits régionaux se propagent et la guerre s’installe. Et chaque fois, le mépris de l’homme triomphe, le sang d’innocents coule, le panarabisme, la laïcité et la démocratie reculent, la misère progresse et seuls les intérêts états-uniens prospèrent. Aussi, y a-t-il quelque chose de pathétique à voir les dirigeants de la Sainte Alliance – au premier rang desquels ceux de Washington, telle Hillary Clinton, la Secrétaire d’Etat au sein de l’administration Obama – armer les mêmes groupes qui combattent leurs propres soldats, sur d’autres fronts : en Afghanistan, en Irak, en Libye. (…) Mais surtout il y a quelque chose de profondément hypocrite et immoral à voir les dirigeants de l’Union Européenne – anglais, français, espagnols, italiens – se poser en donneurs de leçons de démocratie et de droits de l’homme quand ils protègent et soutiennent eux-mêmes de telles organisations terroristes ».

Nous comprenons alors la thèse que tu vas décliner avec de très nombreux exemples, de très nombreuses sources.

Tu vas dénoncer :

Les liens entre les dirigeants et services français avec les terroristes islamistes et les réseaux qui les protègent – (Chapitre 1 et 2) ;

Ainsi, tu écris :

La prétendue « chasse aux terroristes » n’est «  qu’une tartufferie qui couvre en réalité l’accord tacite de dirigeants français permettant à des groupes islamistes d’utiliser la France comme base arrière pour déstabiliser l’Algérie et d’autres pays du Maghreb » p. 27

Tu dénonces : « La protection accordée à des Criminels islamistes » p. 28 ;

Et tu donnes de nombreux exemples avec les n° des fiches Interpol à l’appui (p.76 ou p. 50-54)

Tu précises : « l’on pourrait continuer la liste des membres d’Ennahdha recherchés par Interpol qui réfugiés en France, en Angleterre ou aux Etats-Unis, entretiennent des relations suivies avec les services de ces pays ; situation qui ne les empêche pas, bien au contraire, de continuer leurs activités politiques » p. 30

Tu dénonces plus précisément encore les liens entre l’Etat UMP et les Renseignements p. 78 ;

Mais en fait peu de ministre de l’Intérieur (UMP ou PS) sont épargnés !

Tu cites François-Xavier Verschave : «  Ce n’est plus la République, ni même l’Elysée qui choisit et conduit la politique français en Afrique, mas une nébuleuse aléatoire d’acteurs économiques, politiques et militaires, un faisceau de réseaux polarisé sur la conservation du pouvoir et l’extraction des rentes »p.80

Puis Claude Silberzahn, ancien directeur de la DGSE : « Un bilan exécrable doit donc être dressé à la charge du couple services spéciaux et services de renseignements-pouvoir politique, et une question doit être posée : est-ce l’outil ou est-ce son usage qui est en cause ? (…) Jamais, dans les dernières décennies, un bilan aussi négatif n’a pu être dressé pour ce qui a trait au domaine d’action des services spéciaux et de renseignements » p.81

Et tu conclus : « au fils des siècles, le colonialisme français – avec celui des autres puissances occidentales – s’est rendu responsable de millions de morts, de massacres de populations enliée, du pillage des richesses des pays occupés. Les mêmes massacres se poursuivent aujourd’hui sous la houlette de Washington et avec l’OTAN, bras armé des Etat coloniaux – Angleterre, France, Espagne, Italie »p.40

***

Tu décris alors comment cette politique est exportée et la préparation des conflits en Libye, en Syrie. Tu reviens même sur le conflit yougoslaves (Chapitre 3) ;

Pour ces deux interventions françaises en Libye et en Syrie, tu vas décrire les modalités de préparations, les coûts, et tu dénonces – nous en sommes d’accord – cette politique de prédation et de mort p. 122 ;

Ce chapitre très documenté est - bien sûr - une charge contre la politique française d’intervention et ses modalités.

Tu cites Richard Labevière : « Avec le service action de la DGSE, la France mène en revanche des opérations de formation et de soutien à l’Armée syrienne libre et à d’autres de groupes armées. Sur le plan des transmissions, et de l’artillerie : mortiers, missiles antichars et canons de 105 mn. Plusieurs dizaines de conseiller militaires participent déjà à une Etat-major commun turc, américain et français à Charnagh (Turquie), au bénéfice d’une aide Britannique à la frontière syrienne »

Tu dénonces les collusions généralisées au sein même des milieux dirigeants français comme de la classe médiatique.

Dans ce même esprit, tu abordes le conflit dans l’Ex-Yougoslavie et l’intervention programmée de l’OTAN. P. 122

Nous allons en reparler.

Dans un chapitre 4, tu dénonces la gestion de ces conflits par les médias occidentaux ou Qatari et les pouvoirs publics en prenant pour exemple l’intervention en Libye;

Tu déments alors certaines information de guerre (par exemple le bombardement sur Tripoli et tu cites Yves Bonnet p. 147;

Ou les informations données sur l’intervention en Côte d’Ivoire p. 145 ; 146 ;

***

Dans un chapitre 5, tu enchaînes sur la collusion des services occidentaux sous la direction de la CIA :

« Des attentats et provocations en Syrie, à ceux de Casablanca au Maroc, comme les drames que traversent les pays du Maghreb – Egypte, Libye, Tunisie, Algérie – une constante apparaît : la collaboration des services de renseignements de Washington, Londres et Paris avec certains groupes islamistes de la mouvance des frères musulmans »

Dans ce chapitre tu dénonces notamment les amitiés particulières de certains parlementaires français (p.173)

Ou le rôle dévolu à Israël et à ses services auxquels tu consacres un long développement notamment p. 206,207

Dans un chapitre 7, tu décris alors les techniques employées par les islamistes :

La stratégie de « l’immeuble enterré » p.213 ;

o Des comportements proches du grand banditisme p. 219 ;

Tu dénonces les liens entre la CIA et les gangs islamistes : tu parles même d’un « mariage Narco devant témoin OTAN » p.224 ;

Tu reviens alors sur l’implication de l’Elysée et tu dénonces l’imposture des politiciens occidentaux (chapitre 8) …

Notamment : dans l’emploi des armes à uranium enrichis auxquels tu consacres un long développement national et international p. 236 - 237  en rendant hommage appuyé à l’association AVIGOLFE p.246 et en dénonçant les violations systématiques : de la Charte et des résolutions de l’ONU par le Etats-Unis, l’Angleterre et la France p.248; comme la violation des résolution du parlement européen p. 255

***

Enfin dans ton épilogue – très riche – tu vas nous livrer la clé de compréhension de tout ce « désordre organisé » en présentant une lecture géostratégique :

« Il s’agit d’installer le chao » précises-tu p.277 ;

Et cette sentence définitive :

« Partout où flottent la bannière étoilée et le drapeau de l’OTAN, ce ne sont que guerre, misère, corruption, trafics, désolation et régression. La survie du système est à l’ordre du jour dans les Etats major politiques, militaires et économiques occidentaux. Pour mener à bien cette tentative de sauvetage et leur mondialisation financière en échec, les cercles dirigeants états-uniens n’ont plus beaucoup d’atouts : le sionisme et l’islamisme figurent au nombre de leurs derniers poisons pour éclater et troubler  la paix des nations – y compris celle de leur alliés traditionnels - sur des bases racistes, confessionnelles et ethniques. Le terrorisme, la propagande sont leurs derniers outils pour préparer, justifier et entretenir leurs croisades. Et ce qu’ils désignent comme le « ventre mou » de l’Union européenne (Angleterre, France, Espagne, Italie) est leur dernier point d’appui pour servir d’intendance à leurs opérations de toutes sortes (guerres, opérations subversives, déstabilisations d’Etats, espionnage économique). » p. 280

Et tu conclus : « La légende de « l’American way of life » a cédé la place à « l’American way of dead » p. 280

Pour ce chapitre de géostratégie, tu convoques alors de nombreux témoins classiques et/ou originaux :

- le général russe Leonid Ivashov ;

-  Alain de Benoît ;

- Carl Schmitt ;

Zbigniew Brzezinski ;

- Noam Chomsky ;

Des journalistes et investigateurs ou des universitaires comme : Jean Paul Pougala ; Richard Labévière; Thierry Meyssan ; Gilles munier ; François-Xavier Verschave ; Louis Dalmas ...

Ainsi, tu nous rappelles l’objectif de l’Empire – sauver et pérenniser la grande finance – et la nouvelle donne :

Puisque l’Eurasie s’éveille … il faut ralentir le rayonnement de l’Eurasie p.289 ;

Il faut :

- déstabiliser le bassin Méditerranéen p.288 ;

- retarder la construction de l’Union africaine p. 299 ;

Avec pour moyens avoués :

- endetter les pays arabes pour s’approprier leur richesses p. 294 ;

- déclencher un nouveau conflit majeur même en Europe s’il le faut p. 291 ;

***

Ton essai se lit avec passion. Il est instructif avec ses nombreuses fiches techniques à la fin de chaque chapitre.

Et bien sûr, il réveille la colère du lecteur-citoyen.

Rien d’étonnant puisque son auteur est aussi un écrivain-militant.

***

Il contient de nombreux témoignages : je pense notamment à ceux d’Yves Bonnet (ancien responsable de la DST), au lieutenant-colonel Bernard Baudrous, Claude Thévenet (chargé d’enquête sur l’attentat de Karachi), Alain Rodier (CF2R),

Il rend hommage à l’action de nombreuses organisations ou personnalités, notamment :

- l’ex-commissaire Marty-Vrayance sanctionné injustement p.79;

- l’association AVIGOLF regroupant les militaires victimes ;

Il révèle de nombreuses informations  inaccessibles au grand public :

- la situation exceptionnelle de développement de la société libyenne avant la guerre ;

- l’implication de la DGSE dans la localisation de Kadhafi avant son assassinat puis la disparition subite du témoin ayant parlé ;

- la formation des combattants syriens par les services occidentaux et notamment français ;

- le dessous des contrats d’armements de 1994 (Balladur – Léotard) concernant les sous-marins Agosta aux Pakistan puis les frégates à l’Arabie –Saoudite ; p. 46

C’est aussi un livre qui dénonce et qui accuse :

Tu n’hésites pas à le dire : Alain Juppé ment ! Alain Richard Ment !

Et ce ne sont pas les seuls !

Et devant ce constat terrible, tu conclus par la Question des Questions !

« Cette sainte alliance de Washington-Londres-Paris conduit-elle les peuples vers un nouveau conflit majeur ? »

__

Cher Jean-Loup IZAMBERT, Merci pour cet essai magistral.

Merci pour ta présence.

Avant de te laisser la parole… Je voudrai tenter – si tu le permets - une conclusion plus personnelle car nous ne sommes pas ici réunis seulement dans un lieu d’échanges autour d’un livre mais nous travaillons bel et bien dans une perspective d’action.

Comment faire cesser cette politique abjecte ?

Comment changer de politique ? Et redonner à la France les outils d’une politique au service d’un idéal d’émancipation ? D’un idéal humaniste celui là même que nous avons hérité de la pensée des Lumières ?

Je voudrai que nous ouvrions ce débat en ayant en tête ce profond désir de changement !

Cette ambition de vouloir trouver les outils d’une action profondément républicaine au service d’un idéal supérieur : le développement de l’humanité.

C’est ce à quoi nous invite ton travail.

Cher Jean-Loup IZAMBERT, Merci.

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Anne-Marie : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Partout la partition néolibérale, régionalisme et racialisme, contre les Unités historiques qui…
sur Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017

Tags