Actualités

#COVID-19 : Le collapse intellectuel d’Emmanuel #Macron (Penser la France)

182456-macron-12-mars-a.jpg

_

Communiqué national

Dimanche 15 mars 2020, 16H30

« L’adresse aux Français » d’Emmanuel Macron – ce jeudi 12 mars 2020 - a pris l’allure pathétique d’un véritable  collapse intellectuel.

Forcé de décider sous pression internationale  – notamment américaine – après fermeture unilatérale des frontières avec la France, Emmanuel Macron, a révélé autant son incapacité d’anticipation que démontré sa faible capacité à gérer une crise.

Entre un pénible lamento - « j’ai besoin de vous ! » - et un énième plaidoyer mezzo voce pour la souveraineté « européenne », Emmanuel Macron oscille une fois de plus entre deux postures de démission, celle de Pétain en 1940 et celle de Jean Monnet européiste avant tout.

L’improvisation  magistrale est sidérante. L’exécutif français pathétique.

Aux mesures du Président de la République - la fermeture des établissements scolaires contre l’avis du ministre le jeudi - est aussitôt rajoutée,  le surlendemain, une « quarantaine » improvisée par un Premier ministre tout autant dépassé.

Et l’on devine alors l’indicible : chaque jour, des mesures nouvelles seront annoncées par un exécutif visiblement impuissant.

*

Le plus scandaleux n’est-il pas de voir ces hommes qui ont mis tant d’énergie à détruire notre service public de santé constater le professionnalisme exceptionnel du personnel soignant français ?

Constater que 30 ans de politiques néolibérales n’ont pas réussi à détruire la structure profonde de l’Etat social en France, que la culture transmise par un système éducatif performant a permis de résister aux coups de butoir de cette politique de démantèlement dirigée contre notre système de soin ?

Constater que l’ensemble des agents de la fonction publique française – professeur de médecine, magistrat, ingénieurs jusqu’aux plus modestes d’entre eux -  témoigne d’une vertu supérieure, d’un gout du service à la nation toujours intact même après la paupérisation généralisée de leur condition de travail ?

Et cette conclusion magistrale : L’Etat est ce par quoi tient la Nation.

Et cette inquiétude : Le crime néolibéral contre la Nation  restera-t-il impuni, masqué par le sursaut des femmes et des hommes qui font l’Etat ?

*

Pathétique Président de la République qui au bord du gouffre redécouvre les vertus de l’Etat-Nation dans un spectaculaire tête-à-queue idéologique.

Pathétique, sa nouvelle condamnation du « repli nationaliste » alors qu’il aurait fallu depuis des semaines fermer les frontières avec l’Italie.

Pathétique cette illusoire frontière Schengen, véritable « ligne Maginot » des imbéciles.

Pathétique cet appel à la « solidarité », quand le triomphe des « premiers de cordée » a volontairement nié la solidarité entre tous, valeur stratégique, fondement de toute puissance nationale.

Pathétique cet aveu magistral sur les « failles aux grands jours », sur les « faiblesses de nos démocraties », sur la nécessité « d’interroger le modèle de développement » alors que tous les mouvements progressistes - caricaturés à longueur de temps par des médias corrompus - le proclament depuis des décennies ?

Pathétique la redécouverte du principe de la « santé gratuite sans condition de revenu (…) véritable bien précieux » après que tant de grèves et de manifestations fussent réprimées par une violence d’Etat inadmissible dans une démocratie comme la France.

Pathétique Emmanuel Macon qui en appelle à la « force d’âme » d’un peuple alors qu’il n’a eu de cesse de le mettre au pas.

*

Quelles leçons devons-nous tirer de cette situation ?

A ce stade, il nous faut d’abord rappeler à l’ensemble de nos concitoyens, que la situation sanitaire appelle des mesures d’urgence qui nécessitent le respect scrupuleux des consignes de comportements et d’hygiène communiquées par les organismes publics de santé ainsi que par les médecins généralistes.

Il nous faut ensuite procéder à un examen de conscience national.

Une Nation qui fait roi un enfant entêté, capricieux est seule responsable de son malheur.

« Malheurs à la ville dont le prince est un enfant ! » écrivions-nous avec raison en 2017, dès l’élection  de ce jeune banquier théâtreux à la Présidence de la République.

Il nous faut enfin préparer l’avenir.

La France sortira de cette période politique particulière d’ici deux mois, et nous devrons tirer toutes les leçons de cette crise.

Une première leçon politique magistrale s’impose : Il faut d’urgence que la France retrouve le chemin de sa pleine souveraineté seul moyen de garantir la sécurité des Françaises et des Français.

Les Clubs « Penser la France » appellent les Français à se saisir de cette nouvelle situation politique pour préparer les conditions de la mise en œuvre de cette politique nouvelle : renforcement de l’Etat, pleine souveraineté de notre Nation, renforcement du contrat social français.

Toutes choses que nous défendons depuis maintenant dix ans au sein du nouveau Conseil National de la Résistance en opposition totale aux politiques néolibérales qui nous ont conduits dans cette impasse dramatique.

Là est la seule voie pour la France.

___

#penserlafrance

CONTACT: penserlafrance@penserlafrance.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs « Penser la France » travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un  « nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques et au-delà tous citoyens militants pour l’indépendance de la France.

Les Clubs « Penser la France » militent pour les trois sorties immédiates : Sortie de l’OTAN – Sortie de l’UE – Sortie de l’EURO.

Source: www.penserlafrance.fr

Partager

Derniers commentaires

Benjamine : Film époustouflant. En prolongement des interrogations politiques et philosophiques soulevées par ce film, nous vous conseillons la lecture du…
sur #COVID19 - "HOLD-UP : Retour sur un Chaos" - Film documentaire (Vidéo entière en Français)

Paul De Florant : Encore la CIA ! « Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français » juillet 2020.…
sur « La CIA en France : 1942-2017» Par jean-Luc Pujo (Penser la France) - Janvier 2017

Paul De Florant : Magnifique intervention ! Renouer avec « l’esprit de 89 » ? Sacré vrai programme ! Vive le CNR ! Vive le nouveau CNR ... Federation et…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

L' artisan : Cher Jean Luc, Le constat est juste le plaidoyer aussi, mais comment appliquer concrètement dans la vie de tous les jours de tous les citoyens…
sur 14 juillet : « Renouer avec « l’esprit de 89 » ! » Intervention de Jean-Luc Pujo – les Clubs « Penser la France »

Paul De Florant : Magnifique réponse de Nilda Fernandez. Paul de Florant * Espagne & Catalogne : "Nilda Fernandez écrit à Lluis Llach" octobre 2017…
sur « Qui cherche à abattre l’Espagne très catholique ? » (Penser la France)

Tags