Actualités

« BOYCOTT des Européennes » - Intervention de Jean-Luc PUJO (Penser la France) - CNR-RUE - Meeting PARIS – 26 avril 2014 -

96487-pujo-26-avril-2014.jpg

« BOYCOTT des Européennes » CNR-RUE - Meeting PARIS – 26 avril 2014 - 

Intervention de Jean-Luc PUJO –

« Trahison ! Trahison ! Trahison ! … Aux Armes ! Aux Armes ! Aux Armes ! »

- Texte de l'intervention -

- Européennes 2014 -

« Trahison » ! « Trahison » ! « Trahison » !

« Aux Armes ! Aux Armes ! Aux Armes ! »

Intervention de  Jean-Luc Pujo –

Président des Clubs « Penser la France »

Meeting du BOYCOTT des Européennes

- CNR-RUE Paris  - 26 avril 2014

Chers Amis,

Quelle joie !  Quel bonheur ! d’être ici rassemblés ce soir pour dire avec fierté le combat qui est le nôtre : Pour la France !  Pour la République !

Si nous sommes rassemblés ce soir, c’est pour dire une nouvelle fois « Non » à cette Union Européenne, qui renie les engagements premiers et historiques de l’EUROPE.

Car l’Europe c’est d’abord et avant tout le lieu d’invention de la démocratie ; c’est le lieu d’invention de la politique ;

Tous les textes Constitutionnels en Europe affirment notre attachement à cette tradition : Allemand, espagnol, italien ou français.(1)

 « Tout pouvoir émane du peuple » (2) disent les Allemands ;

 « La souveraineté nationale appartient au peuple » (3) répondent les français.

Et ces principes  sont puisés aux sources de notre tradition.

 « Notre constitution est appelée démocratie, parce que le pouvoir est entre les mains, non d’une minorité, mais du plus grand nombre » affirme THUCYDIDE (4).

Et SIEYEZ : « Un gouvernement qui tire tous ses pouvoirs directement ou indirectement de la grande masse du peuple » … Voilà ce qu’est la démocratie.

***

Or - et de ce seul point de vue - quel est donc cette Union continentale Européenne dont on nous rebat les oreilles depuis les années « 30 » ?

Quel en est le projet dissimulé ? Quels en sont les outils ? Quels en sont les acteurs ?

1 - Le projet est clair : « Nous ne coalisons pas des Etats, nous unissons des Hommes » (5) proclame Jean Monnet à Washington en 1952.

C’est le triomphe de l’individualisme anglo-saxon sur la tradition grecque et latine.

2 – les outils comme la méthode en sont connus (6) : D’une part, c’est « l’abondant flux de normes introduites dans les systèmes juridiques nationaux …  qui obéissant à un principe de réorganisation transnationale, opère un bouleversement historique de la hiérarchie des pouvoirs.  Il dissout peu à peu les souverainetés nationales, comme tout principe de souveraineté politique. »

D’autre part, c’est l’avènement inexorable d’une classe de « techniciens ».

La « révolution managériale » qui se traduit par leur accession à la tête de l’industrie, des organisations syndicales, des forces armées et des appareils gouvernementaux, peu importe les régimes politiques et économiques.

C’est l’avènement de la civilisation technicienne comme « très prochaine dictature universelle » (7).

Ce que nous vivons est une immense révolution …  «  même si les révolutionnaires ne sont pas des conspirateurs blêmes et maigres, mais des employés, des fonctionnaires, des banquiers et des professeurs (…) suivant une méthode que l’on pourrait définir du terme de despotisme éclairé (…) » (8) nous dit ainsi l’ancien ministre italien Tommaso Paddoa Schioppa.

3 – Et cette entreprise révolutionnaire ne poursuivrait-elle pas - par hasard - des objectifs dissimulés ? Oh ! A peine !

« Ce réaménagement bouleverse l’ordonnancement hiérarchique des pouvoirs, c’est-à-dire les Etats, les souverainetés et les relations internationales. Nous assistons au basculement en cours « de la pyramide au réseau » » (9) constate le philosophe Van de Kerchove.

Mais dans quel but ?

« La nature et le sens de l’intégration européenne deviennent limpides dans le contexte de la mondialisation libérale. C’est le sous-ensemble avancé d’un ordre plus vaste, celui qui naît à l’échelle du monde.

Nous voyons apparaitre un véritable droit public global, produit d’organes supra étatiques, qui entretient des rapports directs avec les particuliers (…) qui peut subordonner des Etats et les citoyens de ces Etats. » (10)

Ecoutons SAINT José Manuel BARROSO : « L’Union européenne est depuis près de 60 ans un laboratoire pour la coopération supranationale transfrontalière, c’est tout naturellement qu’elle se pose en championne de la gouvernance mondiale »

Ou SAINT Jean Monnet : « La communauté elle-même n’est qu’une étape vers les formes d’organisation du monde de demain ».

Ainsi nous le comprenons : Le laboratoire de l’ordre global mondial : C’est vous ! C’est nous !

Mais l’ORDRE GLOBAL, la GOUVERNANCE MONDIALE c’est quoi ?

***

L’Union Européenne en donne un exemple parfait. C’est une Construction sui generis, post nationale et post-démocratique.

Le Parlement européen n’a strictement aucun pouvoir. Seule la Commission européenne – instance technocratique dirige tout, donne des ordres aux différents gouvernements, et dispose d’un bras armé : la Cour de Justice de l’Union et l’ensemble des juges nationaux en Europe qui lui sont soumis.

En un mot, l’ORDRE GLOBAL qui vient est un ordre dans lequel les individus sont gérés par des organes techniques. C’est tout simplement une nouvelle forme de gestion et d’administration de l’Humanité.

***

Mais comment avons-nous pu laisser faire ? N’avons-nous rien vu venir ?

Tocqueville nous avait prévenus : « Il me semble que, si le despotisme venait à s’établir chez les nations démocratiques de nos jours, il aurait d’autres caractères : il serait plus étendu et plus doux, et il dégraderait les hommes sans les tourmenter »(11).

Alors bien sûr, nous le savons avec Raymond ARON,  « les démocraties finissent – toujours - par se corrompre »(12) … il nous faut toujours rester vigilant.

Surtout quand certaines oligarchies activent – depuis toujours - cette corruption.

Nous pourrions ici rappeler Mendes-France – «  L'abdication d'une démocratie peut prendre deux formes, etc. » (13)

Vous connaissez tous ce  discours.

Voulons-nous abdiquer notre propre souveraineté ? Voulons-nous abdiquer notre propre Démocratie ?

Voulons-nous rester un Peuple Libre ?

Alors battons-nous ! Mais « battons-nous » !

Car nous le savons : « La démocratie, se confond avec la Souveraineté nationale » !

« La démocratie, c’est le gouvernement du peuple par le peuple et la souveraineté nationale, c’est le peuple exerçant sa souveraineté sans entrave » - pour reprendre les mots précieux de Charles de GAULLE !

***

Et quelle responsabilité immense sur nos épaules si nous avons le courage de dire « NON ».

Dire « Non » pour nous aujourd’hui !

Dire « Non » pour l’humanité demain !

***

Leur projet, nous le connaissons.

Ce nouveau système de pouvoir prépare le triomphe, l’avènement « du cosmopolitisme, l’accélération des échanges et, dans une certaine mesure la domination du monde anglo-saxon » (14)

Nous sommes tous concernés par ces bouleversements ; nous en comprenons les enjeux sur nos vies, celles de nos enfants, de nos parents : santé, éducation, emploi, langue et culture…

***

Alors « que Faire » ?

Si nous comprenons que cette Union Européenne, ce n’est pas notre EUROPE.

Que cette Union Européenne, c’est un projet en pleine contradiction avec la grande promesse européenne… Alors nous devons combattre cette UNION CONTINENTALE imposée.

Combattre tant les politiques euro-libérales mises en œuvre que combattre les méthodes dévoyées d’une gouvernance anti-démocratique.

Nous sommes en guerre !

Le combat va être rude. IMMENSE !

Et dans ce combat immense, il n’y aura pas de quartier !

D’ailleurs, il faut le dire : Il nous faut abattre l’UNION EUROPENNE !

Et nulle crainte pour l’EUROPE. Notre Europe survivra : Elle a existé avant l’UNION. Elle existera après L’UNION !

***

Chers amis,

Si nous sommes réunis ce soir, c’est  bien sûr pour lancer cette magnifique campagne de BOYCOTT magistral face à un mot d’ordre mensonger : une fausse élection pour un faux Parlement.

Mais - si nous sommes réunis ce soir - c’est pour  dire plus encore !

Nous sommes ici rassemblés pour poser les bases de la reconquête.

Face à un ordre qui détruit la France, la Nation, le Peuple, la République !

Nous, Nous répondons – ici et maintenant - « Résistance » !

***

La France, le peuple de France, a deux ennemis :

- C’est l’euro-libéralisme porté, incarné diaboliquement par deux partis (PS et UMP) corrompus ;

- C’est aussi cet esprit anti-républicain, porté, incarné par l’extrême droite, le Front National!

Voilà les deux ennemis du peuple de France !

Ce double danger ne sera écarté que par une seule force politique: l’alliance indéfectible – historique - entre deux exigences :

-  d’une part, la République - comme exigence morale supérieure – cet ordre qui élève les Hommes vers le progrès partagé ;

-  d’autre part, la Démocratie sociale - comme exigence incontournable - celle de l’Egalité : l’égalité entre tous les hommes sans distinction d’origine ;

***

Ce soir, c’est ce combat qui est à l’œuvre : quand nos mouvements décident de faire Front, rassemblés  au sein d’un nouveau Conseil National de la Résistance !

***

Le nouveau CNR a une grande mission, une responsabilité historique …

Car le premier de nos combats est celui de lutter contre un des projets les plus dangereux depuis la levée du nazisme en Europe.

Qui ne voit que cette UNION EUROPEENNE est l’incarnation parfaite de l’alliance entre l’euro-libéralisme d’une part, et la droite extrême, raciste, antisémite, xénophobe – d’autre part ?

Regardez-les à l’œuvre en Ukraine, place MAIDAN !

Regardez-les à l’œuvre en Grèce même !

Voilà ce qu’est l’Union continentale dite européenne !

Une sale alliance contre les peuples et contre les Nations !

Et ce piège infernal appelle une réponse, une seule :

« COMBAT TOTAL » !

***

Alors ! Faisons lever Nations !

Faisons lever les peuples !

Retrouvons – ensemble - la grâce et la fierté de l’Europe libérée !

Hors l’OTAN ! Hors l’Union Européenne, Hors l’EURO !

Libérons la France ! Refondons l’EUROPE nouvelle, celle qui porte l’espérance des hommes libres …

De l’esprit ! De l’esprit ! De l’esprit !

Donnons aux peuples d’Europe le signe qu’ils attendent !

« Libération ! » …

***

**

*

Alors, bien sûr,  j’entends, certains – Les LePen, les Dupont, les Melenchon - se répandrent en critiques.

C’est le grand bal des hypocrites : Euro-critiques, Eurosceptiques !

Mais quelle imposture !

« euros-sceptiques » ??? Mais « Sceptiques » comment ?

Comment peut-on être « sceptiques » alors qu’il faut :

« PRENDRE LES ARMES » !

« Eurosceptiques » ? Quand on suicide des femmes et des hommes ?

« Eurosceptiques » ? Quand on détruit des millions de familles …

« Eurosceptiques » ? Quand cette élection est une nouvelle TRAHISON contre la NATION !

Oui – je le dis : « cette élection est une trahison ! »

« Trahison » ! « Trahison » ! « Trahison » !

Et bien je réponds : Mais « Aux Armes ! Aux Armes ! Aux Armes ! »

***

NON ! Absolument « NON » ! Il n’est pas possible de voter le 25 mai !

VOTER le 25 mai – et quoi que vous votiez – c’est tout simplement COLLABORER avec les ennemis de la France.

***

CHERS AMIS,

Voyez cet élan magistral qui monte, immense.

C’est la magnifique espérance des peuples qui se lève.

Alors « OUI » - CHERS AMIS – nous pouvons le dire …

Au soir du 25 mai - nous serons – « Parti du BOYCOTT et de la Résistance » - le premier parti de la France !

A NOUS la responsabilité immense de faire de ce grand élan citoyen de résistance, l’AN I de la République en renaissance !

***

Vive le Nouveau Conseil National de la Résistance !

Vive la France !  Vive la République !

MERCI !

Jean-Luc Pujo*

Jluc Pujo est président des clubs « Penser la France » et rédacteur en chef du journal en ligne « Politique-actu.com »

____

NOTES

1) « La souveraineté nationale réside dans le peuple espagnol » écrivent nos voisins ibériques ; Sans fioriture - les Italiens affirment : « La souveraineté appartient au peuple ».

2) Art.20 Loi fondamentale Allemande;

3) Art.3 de la Constitution française ;

4) Thucydide – oraison de Périclès.

5) Discours, Washington, 30 avril 1952.

6) Cf. « La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne » thèse LGDJ – Beaudouin – janvier 2014 ;

7) Relisons Bernanos, Jacques Ellul ou encore John Kenneth Galbraith sur la technostructure pour comprendre le drame qui vient.

8) A. Cassese – Entretiens de France culture, les chemins de la connaissance, 2002 ;

9) Van de Kerchove – De la pyramide au réseau ? Pour une théorie dialectique du droit.

10) Cf. « La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne » thèse LGDJ – Beaudouin – janvier 2014 ;

11) Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique ;

12) Raymond ARON - Paix et Guerre entre les Nations.

13) « L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes, soit elle recourt à une dictature interne par la remise de tous les pouvoirs à un homme providentiel, soit à la délégation de ses pouvoirs à une autorité extérieure, laquelle au nom de la technique exercera en réalité la puissance politique, car au nom d’une saine économie on en vient aisément à dicter une politique monétaire, budgétaire, sociale, finalement une politique au sens le plus large du mot, nationale et internationale. » Mendes-France – Discours AN – 18 janvier 1957 ;

14) Entretien Ferry-Thibaud – Discussion sur l’Europe - 1992

___

SOURCES :

- « La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne » thèse - LGDJ – Beaudouin – janvier 2014 [Travail exceptionnel]

et

- «  L'Europe sortie de l'histoire ? Réponses » Fondation Res Publica -  2014 ;

- «  Refaire l’Europe?» Fondation Res Publica – 2013 ;

- « Le projet de marché transatlantique » Fondation Res Publica- 2013

- « La France et l'Europe dans le nouveau contexte énergétique mondial » Fondation Res Publica – 2013 ;

- « La Cour de Justice de l'Union Européenne » Fondation Res Publica – 2013 ;

- « L'euro monnaie unique peut-il survivre? » Fondation Res Publica - 2012

- « Approches théorique et pratique d'une monnaie commune » Fondation Res Publica – 2012 ;

- « Quelles solutions pour le système monétaire international? » Fondation Res Publica – 2012 ;

___

POUR ALLER PLUS LOIN - Bibliographie

-  « Une certaine idée de l’Europe » Georges Steiner – 2005;

- « Impostures politiques » Marie-France Garaud – 2010 ;

-  « Voyage imaginaire à travers les mots du siècle » Didier Motchane – 2010 ;

- « Une volonté française » Albert Salon – 2012 ;

- « 1914- 2014 – L’Europe sortie de l’histoire ? » Chevènement – 2013 ;

-  « Un totalitarisme tranquille » Bellon- Robert – 2001 ;

- « L’actualité du gaullisme » Roland Hureaux – 2007 ;

-   « Le mythe Jean Monnet » Marc Joly – 2007 ;

- « La France est-elle finie » Chevènement – 2011 ;

-  « L’Empire face à la diversité » Sami Naïr – 2003 ;

- « L’intégration européenne de la France – La tutelle de l’Allemagne et des Etats-Unis » Lacroix-Riz – 2009 ;

-  « Patriotisme et internationalisme » Georges Gastaud – 2010 ;

-  « Le choix de la défaite » Lacroix-Riz – 2006 ;

-  « Industriel et banquiers » Lacroix-Riz – 2013 ;

-  « Défis républicains » Chevènement – 2004 ;

- « Après l’Europe de Bruxelles » - dir. Hureaux & Robatel - 2011 ;

-  « Eloge des frontières » Debray – 2010 ;

-  « A demain de Gaulle » Debray – 1990 ;

-  « La souveraineté » Georges Bataille – 2012 ;

- « Essai sur l’universalité de la France » de Diéguez- 1991 ;

Partager

Derniers commentaires

Paul De Florant : La France pleure les Kurdes après avoir trahi tous le monde dans la région… Bravo ! Comme le rappelle ce soir Jean-Luc Pujo - note…
sur La ministre française des Armées demande l'arrêt de l'opération militaire turque en Syrie

JLP : Toujours excellente analyse de Donald TRUMP. L'Etat profond américain est dans la constance... contre ce mauvais choix des élites américaines…
sur Trump: «Aller au Moyen-Orient, c’est la pire décision» que les USA aient jamais prise

JLP : Pensée pour Antoine SFEIR. Un homme exceptionnel qui nous manque, tant humainement qu'intellectuellement... pour mieux comprendre notre monde. Il y…
sur « Hommage à M. Antoine SFEIR » La Rédaction de Politique-Actu.com

Paul De Florant : TEXTE de Salvador ALLENDE - "Une Ôde au Combat !" Immense leçon. : Seguramente ésta será la última oportunidad en que pueda dirigirme a ustedes.…
sur 11 septembre : "Ultimo Discurso de Salvador Allende" 1973 -

patbel33 : La déforestation... Sujet plus que brulant, puisque l'arbre, la forêt est le consommateur de ce fameux CO2 que tout le monde utilise pour nous…
sur Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet

Tags